Priorité à l'efficacité énergétique

Publié le 03/04/2010 à 00:00

Priorité à l'efficacité énergétique

Publié le 03/04/2010 à 00:00

Par Pierre Théroux

Yvon Brosseau, du Centre d'excellence en efficacité énergétique

La Mauricie recevra de l'aide pour développer sa filière de l'énergie.


Le Centre d'excellence en efficacité énergétique (C3E) entend appuyer le développement économique en soutenant l'émergence d'entreprises technologiques oeuvrant non seulement dans le secteur de l'efficacité énergétique, mais aussi dans celui des nouvelles techno logies et sources d'énergie. " Notre travail appuie le transfert de technologie et la commercialisation dans le secteur des technologies énergétiques ", résume Yvon Brousseau, pdg de cet organisme implanté à Shawinigan depuis l'été dernier.


Le C3E s'intéresse plus particulièrement aux projets qui favorisent la mise en valeur de l'efficacité énergétique dans les immeubles, les procédés industriels, les communications et les technologies de l'information, les bio-industries et les transports.


" Nous avons une orientation très industrielle, avec des interventions en aval de la R-D ", dit M. Brousseau, qui est en poste depuis six mois.


Une première entreprise


Bien que son épicentre soit en Mauricie, le C3E a un mandat de développement national, précise-t-il. " Notre plan d'action est aussi de faire rayonner la Mauricie à l'échelle nationale et internationale ", dit Yvon Brousseau.


La présence du C3E dans la région a déjà permis d'attirer à Shawinigan une jeune pousse de Montréal, DynERGEN Biodiesel. L'entreprise, qui souhaite exploiter et commercialiser des usines de transformation d'énergies renouvelables, a annoncé en février des investissements de 11,4 millions de dollars (M$) pour s'implanter dans l'incubateur du Technoparc de Shawinigan.


" C'est non seulement une première retombée du C3E, mais aussi, un bel exemple de concertation entre les organisations de la région pour attirer des entreprises ", commente Yvon Brousseau.


Financement et réseau d'expertise


Le C3E a de grandes ambitions. L'organisme vise à mettre en oeuvre plus de 140 projets totalisant des investissements d'environ 50 M$ sur cinq ans. Le financement provient notamment du fonds Cycle-C3E Capital, un des trois fonds d'amorçage d'entreprises technologiques attribués récemment par le gouvernement du Québec. L'Agence de l'efficacité énergétique a aussi prévu une aide financière pouvant atteindre 7 M$. Outre le financement, les entreprises auront aussi " accès au réseau d'expertise de nos partenaires ", dit Yvon Brousseau.


Rio Tinto Alcan, Hydro-Québec et Cascades sont parmi la dizaine de partenaires industriels qui participent aux activités du C3E.


Partenaire-fondateur du C3E, Rio Tinto Alcan participe à la mise sur pied du Centre au moyen d'une contribution de 1,4 M$ pour les cinq prochaines années. Pour sa part, le gouvernement fédéral a injecté 9,6 M$ pour le financement du Centre d'excellence en efficacité énergétique.

À suivre dans cette section


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street freinée par les tensions commerciales

Mis à jour le 12/09/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS Les indices ont aussi un peu pâti de la baisse surprise des prix à la production en août.

La Californie veut que son électricité soit 100% propre en 2045

10/09/2018 | AFP

« Ce ne sera pas facile, ce ne sera pas immédiat, mais ce doit être fait », insiste le gouverneur l'État.

À la une

Combien de temps les Québécois demeurent-ils propriétaires?

Mis à jour à 17:32 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Environ la moitié des acheteurs d'unifamiliales auront revendu leur propriété d'ici douze ans.

Entrepreneurs, osez vous surpasser!

BLOGUE INVITÉ. Du haut de ses 90 ans, Philippe de Gaspé Beaubien II peut encore captiver les audiences.

Universitas en rappel

BLOGUE. Pourquoi pas une dernière chanson sur les REEE et Universitas. Musique!