Un Facebook pour entrepreneurs

Publié le 02/05/2009 à 00:00

Un Facebook pour entrepreneurs

Publié le 02/05/2009 à 00:00

Par Marc Gosselin

Réseau Laval International plonge les entrepreneurs dans l'univers du Web 2.0. En effet, Laval Technopole permet à une dizaine d'entreprises de mettre en commun leur expérience en matière d'exportation sur un réseau virtuel privé, un Facebook pour entrepreneurs.


Les gestionnaires échangeront avec des experts en commerce international sur une plateforme virtuelle. Les thèmes prévus : fiscalité internationale, gestion des risques de change, augmentation des ventes internationales, dynamisation des relations avec les intermédiaires et optimisation des sources de financement.


Vice-président aux finances et au développement des affaires de Citegenix, un fabricant et distributeur d'instruments médicaux spécialisés, Nicolas Bourgeois est un habitué du réseau virtuel privé, déployé sur la plateforme Ning. "Je me branche presque tous les jours. À la suite d'un premier déjeuner-conférence sur la fiscalité, j'ai relancé les experts à propos de la fiscalité américaine. J'ai obtenu une réponse à ma question. C'est un bon forum", dit-il.


Des blogues d'affaires seront également mis en ligne, annonce Véronique Proulx, de Laval Technopole.


Approche interactive


Associé chez Embrase, une société de services-conseils spécialisée dans le développement et la mise en marché d'entreprises émergentes et à croissance rapide, Dikran Husseindjian, a rapidement accepté d'intervenir au sein du Réseau Laval International à titre d'expert.


"C'est une belle occasion de partager les meilleures pratiques d'affaires et nos expériences", dit ce spécialiste des ventes.


Selon lui, l'approche privilégiée par Laval Technopole est unique. "Il y a eu une présélection des entreprises. Celles qui ont été retenues veulent exporter, sont prêtes à défoncer les portes pour y arriver. C'est très stimulant pour un consultant. On sent rapidement un engagement de leur part", dit M. Husseindjian.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Une référence pour les exportateurs et les investisseurs canadiens

20/09/2018 | lesaffaires.com

Nous publions un livre numérique regroupant les meilleures analyses géopolitiques du journaliste François Normand.

Trois étapes pour décrocher un contrat aux États-Unis

07/09/2018 | François Normand

«Les 25 à 35 premières secondes sont cruciales», dit un consultant qui accompagne des entreprises aux États-Unis.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.