Des entreprises globe-trotter

Publié le 12/06/2010 à 00:00

Des entreprises globe-trotter

Publié le 12/06/2010 à 00:00

Un défi que doit relever la région de Laval, c'est l'internationalisation de ses entreprises. " Nous voulons qu'elles exportent plus et qu'elles optimisent leur chaîne d'approvisionnement international ", dit Véronique Proulx, directrice du Centre des affaires internationales de Laval Technopole.


En avril, des représentants de la chaîne américaine de rénovation et de quincaillerie Lowe's étaient de passage à Laval, dans le but de trouver de nouveaux fournisseurs pour les quelque 1 670 magasins de la chaîne. Il s'agissait de speed dating d'affaires où les entreprises participantes avaient 30 minutes pour se faire valoir.


Deux firmes lavalloises brassent déjà des affaires avec ce géant de la rénovation, soit Technologie 20/20 et MAPEI.


Le Centre des affaires internationales prépare un événement semblable en septembre, mais cette fois-ci pour le secteur pharmaceutique et des biotechnologies. Objectif : convaincre 10 à 20 firmes américaines de venir visiter ses fleurons, comme LAB Research, Corealis Pharma, Warnex et Algorithme Pharma.


Biotechnologies et pharmaceutique


Autre stratégie pour internationaliser Laval : utiliser les réseaux d'affaires des uns pour en faire profiter les autres. De passage au Québec en mai, le ministre de l'Industrie, du Commerce et des nouvelles Technologies du Maroc s'est arrêté à Laval à l'invitation du Groupe Flex, une entreprise lavalloise des télécommunications très active dans ce pays du nord de l'Afrique.


Enfin, le Centre des affaires internationales organise des missions économiques, comme celle qui a eu lieu au Mexique en avril. " Le Mexique offre de nombreux débouchés, dit Véronique Proulx. De plus, il fait partie de l'ALÉNA et se trouve à seulement cinq heures de vol. "


Les entreprises qui ont fait le voyage, soit Okiok Data (logiciels de gestion de la sécurité), Bedcolab (équipements de laboratoire), Klox Technologies (produits cosmétiques et thérapeutiques) et CA Spencer (bois franc), ont cumulé 45 rencontres lors de leur séjour.


" Elles comptent toutes réaliser des ventes à court terme, indique Véronique Proulx. Certaines ont déjà été invitées à soumissionner sur des projets. " Les retombées annuelles pourraient atteindre 3 millions de dollars.


Une autre mission est prévue en Chine en septembre, et le Brésil pourrait figurer au calendrier des prochains mois.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À la une

Investissement Québec doit prendre plus de risques, dit Fitzgibbon

19/02/2019 | François Normand

«Il y a une carence dans la chaîne de capitaux avec le capital de démarrage», affirme le ministre de l'Économie.

Ce qu'il faut retenir de la performance de Walmart Canada

La hausse de 1,1% des ventes comparables au 4e trimestre est bien pâle par rapport au bond de 4,2% aux États-Unis.

Walmart surprend au quatrième trimestre, l'action bondit

19/02/2019 | AFP

Walmart a annoncé mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, et le titre grimpait de près de 4% à New York.