Des entreprises globe-trotter

Publié le 12/06/2010 à 00:00

Des entreprises globe-trotter

Publié le 12/06/2010 à 00:00

Un défi que doit relever la région de Laval, c'est l'internationalisation de ses entreprises. " Nous voulons qu'elles exportent plus et qu'elles optimisent leur chaîne d'approvisionnement international ", dit Véronique Proulx, directrice du Centre des affaires internationales de Laval Technopole.


En avril, des représentants de la chaîne américaine de rénovation et de quincaillerie Lowe's étaient de passage à Laval, dans le but de trouver de nouveaux fournisseurs pour les quelque 1 670 magasins de la chaîne. Il s'agissait de speed dating d'affaires où les entreprises participantes avaient 30 minutes pour se faire valoir.


Deux firmes lavalloises brassent déjà des affaires avec ce géant de la rénovation, soit Technologie 20/20 et MAPEI.


Le Centre des affaires internationales prépare un événement semblable en septembre, mais cette fois-ci pour le secteur pharmaceutique et des biotechnologies. Objectif : convaincre 10 à 20 firmes américaines de venir visiter ses fleurons, comme LAB Research, Corealis Pharma, Warnex et Algorithme Pharma.


Biotechnologies et pharmaceutique


Autre stratégie pour internationaliser Laval : utiliser les réseaux d'affaires des uns pour en faire profiter les autres. De passage au Québec en mai, le ministre de l'Industrie, du Commerce et des nouvelles Technologies du Maroc s'est arrêté à Laval à l'invitation du Groupe Flex, une entreprise lavalloise des télécommunications très active dans ce pays du nord de l'Afrique.


Enfin, le Centre des affaires internationales organise des missions économiques, comme celle qui a eu lieu au Mexique en avril. " Le Mexique offre de nombreux débouchés, dit Véronique Proulx. De plus, il fait partie de l'ALÉNA et se trouve à seulement cinq heures de vol. "


Les entreprises qui ont fait le voyage, soit Okiok Data (logiciels de gestion de la sécurité), Bedcolab (équipements de laboratoire), Klox Technologies (produits cosmétiques et thérapeutiques) et CA Spencer (bois franc), ont cumulé 45 rencontres lors de leur séjour.


" Elles comptent toutes réaliser des ventes à court terme, indique Véronique Proulx. Certaines ont déjà été invitées à soumissionner sur des projets. " Les retombées annuelles pourraient atteindre 3 millions de dollars.


Une autre mission est prévue en Chine en septembre, et le Brésil pourrait figurer au calendrier des prochains mois.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

À la une

Des obligations à court terme en période de hausse de taux. Pas toujours la meilleure idée!

11:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi?

Comment éviter de prendre une décision irrationnelle

10:51 | Valérie et Sylvia Gilbert

BLOGUE - Voici un outil qui aide à prendre des décisions d'affaires, et même lors d'une élection, comme le 1er octobre.

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.