Du chanvre à l'épicerie

Publié le 23/04/2011 à 00:08, mis à jour le 19/05/2011 à 14:30

Du chanvre à l'épicerie

Publié le 23/04/2011 à 00:08, mis à jour le 19/05/2011 à 14:30

Par Pierre Théroux

Les producteurs de Lanaudière ont troqué la culture du tabac pour celle du chanvre, un produit aux usages multiples dont certaines utilisations sont à développer. Mais pas question de transformer en fumée cette plante millénaire connue aussi sous le nom latin de cannabis.


" Le potentiel de développement est immense ", affirme Christian Boisjoly, président de la Coopérative de production Lanaufibres qui regroupe 17 producteurs, dont 14 anciens tabaculteurs de la région.


La coopérative offre depuis quelques semaines ses trois premiers produits dérivés du chanvre : de la farine, de l'huile et des noix, qui sont pour l'instant vendues dans des IGA de Lanaudière et dans certains points de vente montréalais.


" On se lance d'abord dans des produits alimentaires avec la transformation des grains. Mais nous voulons aussi travailler les fibres pour offrir d'autres produits ", souligne M. Boisjoly, en précisant que le chanvre intéresse aussi les industries du transport et de la construction.


Cultiver l'avenir


D'ailleurs, " ses applications industrielles sont infinies ", croit aussi Daniel Babineau, directeur général de Lanaupôle Fibres, organisme créé pour promouvoir la transformation du chanvre et développer cette filière agro-industrielle dans la région.


Des aliments aux vêtements, en passant par des produits de beauté, des matériaux de construction ou des matières plastiques, le chanvre se trouve dans une grande diversité de produits.


Les fabricants d'automobiles l'utilisent pour faire des pièces de véhicule plus robustes et légères, alors que les constructeurs d'avion s'y intéressent aussi pour la réduction du poids des pièces.


Dans l'industrie papetière, les fibres de la tige peuvent remplacer le bois. La plante, qui peut atteindre jusqu'à quatre mètres, vient à maturité en trois ou quatre mois et produit annuellement quatre fois plus de papier par acre que les arbres.


Dans la construction, le chanvre peut servir d'isolant pour remplacer les laines minérales et peut aussi être utilisé pour fabriquer des murs ou des dalles en béton de chanvre. Ses propriétés émollientes peuvent également être exploitées dans les crèmes et les lotions pour le corps.


" Les occasions d'affaires sont là. On souhaite que des entrepreneurs s'y intéressent pour créer des entreprises de transformation ", dit Daniel Babineau, en soulignant que Lanaupôle Fibres travaille en collaboration avec des centres de recherche et d'autres organismes de développement économique pour assurer l'essor de l'industrie.


1 571 Nombre d'exploitations agricoles dans Lanaudière.


140 994 hectares Superficie agricole exploitée dans la région, soit 4,2 % de celle du Québec.


535,8 M$ Revenus agricoles déclarés.


Source : MAPAQ (2010)

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

Sur le même sujet

Rien à perdre, tout à apprendre

Édition du 09 Décembre 2017 | Jean-François Venne

Le gouvernement québécois a beaucoup mis l'accent sur la promotion de l'entrepreneuriat auprès des jeunes ces ...

Gagner au change ?

Édition du 25 Novembre 2017 | Julie Cailliau

J'ai assisté, il y a quelques jours, au lancement de la 41e édition du concours Arista, un concours qui célèbre la ...

OPINION Une histoire de confiance sur trois générations
Édition du 21 Octobre 2017 | Matthieu Charest
Savaria de père en fils
Édition du 21 Octobre 2017 | Denis Lalonde
Duo de choc chez Duropac
Édition du 21 Octobre 2017 | Jean-François Venne

À la une

Feedback: un ami qui vous veut du bien

BLOGUE INVITÉ. Est-il temps de dire adieu aux évaluations annuelles? Plusieurs entreprises l'ont fait.

Le moyen le plus facile de profiter du bitcoin

BLOGUE. Je vais vous parler de produits dérivés sans évoquer la Bourse, la spéculation, la bulle…

Investir dans le bitcoin rapporte le plus... les lundis

11/12/2017 | François Remy

BLOGUE. Voilà le genre de lecture qui pourrait vous faire aimer le début de la semaine. Ou le détester encore plus...