Bridgestone mise sur le long terme

Publié le 09/02/2011 à 00:00, mis à jour le 11/02/2011 à 09:03

Bridgestone mise sur le long terme

Publié le 09/02/2011 à 00:00, mis à jour le 11/02/2011 à 09:03

Par Alain Duhamel

Robert Verreault, de Bridgestone Joliette [Photo : Gilles Delisle]

L'appréciation du dollar canadien pèse sur l'usine de Joliette du fabricant de pneus Bridgestone. Mais l'entreprise japonaise n'envisage pas d'y ralentir ses activités. Elle a réagi à la conjoncture en resserrant les rangs.


" La parité de la devise canadienne nous heurte, dit Robert Verreault, directeur de l'usine. La solution n'est pas de ralentir, ni même de changer notre production. "


L'usine de Joliette, l'unique installation de fabrication de Bridgestone au Canada, écoule aux États-Unis environ 95 % de sa production : 5,4 millions de pneus de voitures, de camionnettes et de véhicules utilitaires. Elle emploie 1 250 personnes.


" Nous tenons pour acquis que le taux de change ne baissera plus jamais. Désormais, il faut agir comme si nous étions une entreprise des États-Unis, au milieu de l'Amérique. Alors, à parité, que faut-il faire pour rester concurrentiel ? " demande le dirigeant.


" Comme nous l'avons fait par le passé pour relever d'autres défis, nous examinerons avec les employés tous les endroits où nous pouvons réaliser des économies et améliorer la productivité de l'usine afin de limiter les dégâts. "


Depuis plusieurs années, le manufacturier a adhéré au programme Six Sigma qui a pour objectif la recherche constante du zéro défaut et du zéro gaspillage. L'entreprise s'est aussi démarquée dans le réseau mondial de Bridgestone pour son application du suru-raku (calme et facile) qui vise, entre autres, à normaliser dans toute l'usine les bonnes pratiques imaginées en équipe pour faciliter l'exécution efficace du travail.


Juste-à-temps


Le programme de modernisation de l'équipement et de la machinerie annoncé l'automne dernier arrive donc à point nommé. Depuis qu'elle a acquis l'usine en 1988, Bridgestone a investi près d'un demi-milliard de dollars dans ses installations, et se propose d'injecter à nouveau 40 millions de dollars, y compris une contribution de 4,8 millions de dollars du gouvernement québécois.


L'objectif est d'accroître la capacité de l'usine à produire de petits lots de pneus complexes dans un plus grand nombre de modèles. " Bridgestone n'a pas cessé d'investir dans son usine de Joliette, c'est une très belle reconnaissance ", affirme fièrement Robert Verreault au sujet de cet investissement.


En début d'année, Bridgestone et Emploi-Québec ont aussi décidé d'investir ensemble 4,4 milllions de dollars dans la formation des employés.


Bridgestone, dont le siège social est à Tokyo, exploite 46 usines de pneus dans le monde et emploie plus de 133 000 personnes.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le sociofinancement part à la conquête des régions

04/10/2017 | Matthieu Charest

En quête de rayonnement, la plateforme de financement participatif Ulule s’apprête à traverser le Québec.

Vendeur patient et acheteur combatif

Mis à jour le 14/02/2011

Dès son arrivée dans l'entreprise familiale, Groupe Autocar Jeannois, au début des années ...

OPINION Nouvelle patronne, nouveau produit
Mis à jour le 14/02/2011
Un parcours tracé depuis le jeune âge
Mis à jour le 14/02/2011
La roue tourne chez Dumoulin Bicyclettes
Mis à jour le 14/02/2011

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

16/11/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.