Sherbrooke embellit son offre touristique

Publié le 24/04/2010 à 00:00

Sherbrooke embellit son offre touristique

Publié le 24/04/2010 à 00:00

Par Claudine Hébert

L'Hôtel GrandTimes [Photo Stéphane Lemire]

Il y a trois ans, lorsque vous visitiez Sherbrooke, il valait mieux sortir de la ville et vous diriger vers Magog, North Hatley ou Compton pour trouvez une table gastronomique. Aujourd'hui, trois restaurants dignes d'un circuit gourmand, Le Bouchon, La Table du chef et l'Auguste, ont pignon sur rue au coeur de la capitale de l'Estrie.


De quoi réjouir Tourisme Sherbrooke, qui compte bien profiter des ambitions économiques de la ville, axées sur l'innovation, afin d'attirer davantage d'événements d'affaires haut de gamme.


Selon l'Association des bureaux de congrès du Québec, les dizaines de milliers de visiteurs qui séjournent à Sherbrooke rapportent chacun en moyenne des retombées directes de 216 $ par nuitée. " Les retombées pourraient être d'au moins 20 % supérieures si nous attirions davantage de clients d'affaires du secteur privé, et plus particulièrement, ceux du milieu scientifique ", avance Alain Deschâtelets, directeur général de Tourisme Sherbrooke.


Des dizaines de millions d'investissements


Jusqu'à récemment, Sherbrooke voyait filer cette clientèle vers les zones de villégiature limitrophes, comme North Hatley. Mais ce temps pourrait être révolu.


Sherbrooke se prépare à accueillir les Jeux du Canada d'été de 2013, et le visage de la ville prend du mieux.


En juin, un complexe hôtelier de 120 chambres qui abritera un centre de congrès ouvrira ses portes : l'Hôtel GrandTimes, construit au coût de 16 millions de dollars sur le bord du lac des Nations, au centre-ville.


De plus, des travaux de rénovation totalisant plus de 3 millions de dollars ont été effectués au cours des deux dernières années au Delta, à l'hôtel Le Président et à l'hôtellerie Jardins de ville.


À cela s'ajoutent l'investissement de 17 millions de dollars pour la construction du Centre de foires régional, dont l'ouverture est prévue en décembre prochain, la réfection de la piste de l'aéroport de Sherbrooke, au coût de 2,5 millions de dollars, ainsi que diverses nouvelles infrastructures sportives construites au coût de 65 millions de dollars.


À Sherbrooke, les recettes touristiques sont évaluées à 93 millions de dollars par an.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les croisiéristes et la baisse du nombre de constructions aideront les hôteliers en 2019

11/02/2019 | Martin Jolicoeur

Après une année au ralenti, les hôteliers ont bon espoir de renouer avec la croissance en 2019.

Les touristes seront plus nombreux à Montréal en 2019

Tourisme Montréal établit la croissance de leurs dépenses à 5,6%, ce qui représente plus de 4,75G$ pour l'industrie.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.

Faut-il mettre fin au fractionnement de revenu de pension?

Cette mesure fiscale exclusive aux retraités cache des coûts appelés à grimper.

Le fractionnement de revenu, une stratégie claire-obscure

Un lecteur s’interroge sur le fractionnement de revenu de retraite. Première d’une paire de chroniques.