Liliane Laverdière : une femme qui aime les défis

Publié le 21/03/2010 à 14:27

Liliane Laverdière : une femme qui aime les défis

Publié le 21/03/2010 à 14:27

Par Pierre Théroux

Liliane Laverdière, présidente de la Chambre de commerce de Québec. Photo: David Poulin-Darveau

Liliane Laverdière est la troisième femme en moins de dix ans à présider la Chambre de commerce de Québec, une organisation bicentenaire. Elle a commencé son mandat l'automne dernier, en rêvant de TGV, du retour des Nordiques et de la venue des Jeux olympiques.


« Il faut oser rêver grand », dit-elle, en invitant les gens d'affaires à assumer le leadership nécessaire à la réalisation de grands projets, dans la foulée du succès des célébrations du 400e anniversaire de la fondation de Québec.


Liliane Laverdière est bien connue du milieu des affaires de Québec. Entrée au Mouvement Desjardins en 1978, elle a rapidement gravi les échelons de l’organisation, y occupant des postes de gestion dès 1980. Après avoir débuté dans une fédération régionale en 1998 à titre de directrice Ressources humaines et Relations de travail, elle a occupé le poste de vice-présidente de la région Québec-Est.


Détentrice d’un MBA exécutif du Centre international de recherches et d’études en management de HEC Montréal, elle a récemment été nommée à la vice-présidence des Affaires gouvernementales pour prendre en charge le développement des affaires.


Sa passion pour le développement économique et les enjeux de la région l'a portée à la présidence de la Chambre de commerce. « Il faut que notre ville soit un lieu où il fait bon vivre et travailler », dit-elle.


Elle veut notamment s'attaquer au problème de la rareté de main-d'oeuvre et stimuler l'entrepreneuriat, particulièrement chez les femmes. Par son engagement, elle souhaite aussi montrer à ses trois fils « l'importance d'être un acteur, plus qu'un spectateur, pour bâtir la société ».


Malgré un agenda bien rempli, Me Laverdière trouve le temps de voyager. Elle arrive de Polynésie française et compte se rendre en Chine avec sa famille cet été. « Il y a tant de cultures différentes à découvrir », dit celle qui a déjà visité une soixantaine de pays et rêve de voir les quelque 200 pays du monde.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Dépenses des ménages au Québec : Les ménages dépensent plus pour les contenus culturels dématérialisés

Édition du 10 Novembre 2018 | Les Affaires

De 2010 à 2015, le montant que les ménages québécois ont dépensé chaque année en moyenne pour la culture et les ...

Lettre ouverte : être le premier ministre de tous les Québécois

Édition du 10 Novembre 2018 | Jean-Paul Gagné

Monsieur le premier ministre,Félicitations pour la victoire de votre parti. En réalité, c'est surtout la vôtre, en ...

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?