L'optique-photonique a le monde à l'oeil

Publié le 14/05/2011 à 00:00, mis à jour le 22/06/2011 à 10:58

L'optique-photonique a le monde à l'oeil

Publié le 14/05/2011 à 00:00, mis à jour le 22/06/2011 à 10:58

Par Pierre Théroux

Plaque tournante de l'industrie de l'optique-photonique au Québec, la région de la Capitale-Nationale souhaite se propulser davantage sur la scène internationale et prendre une plus grande part d'un gâteau évalué à quelque 700 milliards de dollars (G$) à l'échelle mondiale. " Le secteur fait déjà sa marque à l'étranger, mais il est possible d'accroître cette présence et faire de la région un leader mondial ", affirme Pierre Grenier, directeur au développement des affaires chez Québec International.


Voilà pourquoi des entreprises et des organisations de la région décidaient il y a deux ans de faire alliance pour former le Cercle de l'industrie de l'optique-photonique (CIOP).


" L'idée, c'est de travailler ensemble en partageant des expertises ou des laboratoires pour mieux rivaliser sur les marchés mondiaux ", explique M. Grenier. Il a participé à la mise en oeuvre du CIOP et connaît bien ce secteur pour avoir travaillé à l'Institut national d'optique (INO) avant de se joindre à l'équipe de Québec International en 2008.


De nouvelles applications


La région est reconnue pour son expertise dans les marchés liés aux applications de la photonique, en particulier d'instrumentation (tests et mesures, analytique), d'imagerie, de systèmes de vision, de communications optiques ou de fibres optiques de haute performance. Présentement active dans les marchés de la défense et sécurité, du biomédical, du transport et des télécommunications, l'industrie envisage le développement de nouvelles applications dans les secteurs du développement durable, de la télésanté ou des arts numériques, par exemple.


Les activités de l'organisme comptent notamment des journées de développement d'affaires mises en place pour tisser des liens privilégiés avec de grandes entreprises industrielles. Ainsi, en février dernier, la tenue d'un séminaire sur le marché de la défense et de la sécurité aux États-Unis a aussi permis aux participants de rencontrer des dirigeants d'entreprises américaines venus présenter leurs besoins en matière de technologie.


La région mise aussi sur la présence du Centre d'optique, photonique et laser (COPL) de l'Université Laval. Ce principal centre de recherche universitaire en optique-photonique du Canada vient de lancer un centre de transfert des connaissances en biophotonique de 50 millions de dollars (M$). RDDC Valcartier, l'un des plus importants centres de recherche et développement relevant du ministère de la Défense nationale, contribue enfin au développement du secteur par ses travaux sur les systèmes optroniques. Résultat : en 10 ans, les revenus annuels de l'industrie ont grimpé de quelque 150 à 400 M$, pendant que le nombre d'employés passait de 1100 à 2500.


2 500 Nombre d'emplois dans le secteur de l'optique- photonique dans la région de Québec, dont plus de 800 chercheurs et assistants de recherche.


40 Nombre d'entreprises dans le secteur.


400 M$ Chiffre d'affaires du secteur.


9 Nombre de centres et de chaires de recherche.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Un jeune entrepreneur souhaite encourager la relève à visiter l'Europe

Édition du 22 Septembre 2018 | Marie-Pier Frappier

La brasserie La Chouape, de Saint-Félicien, et Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) lancent un ...

Brault & Martineau: la fille du fondateur devient présidente

Marie-Berthe Des Groseillers prend le relais de son père au moment où le détaillant est au coeur d'une refonte majeure.

OPINION Rien à perdre, tout à apprendre
Édition du 09 Décembre 2017 | Jean-François Venne
Gagner au change ?
Édition du 25 Novembre 2017 | Julie Cailliau
Une histoire de confiance sur trois générations
Édition du 21 Octobre 2017 | Matthieu Charest

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: