Royaume-Uni: Québec gère une relation commerciale en déclin

Publié le 01/02/2013 à 21:39, mis à jour le 09/02/2013 à 13:32

Royaume-Uni: Québec gère une relation commerciale en déclin

Publié le 01/02/2013 à 21:39, mis à jour le 09/02/2013 à 13:32

Par François Normand

Le Québec a récemment noué de nouveaux liens économiques avec l'Angleterre, mais il y a plus à faire. Photo: Bloomberg

ANALYSE – Le bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec qui investit à Londres. La société britannique Framestore qui investit à Montréal dans les effets spéciaux. La récente visite de la première ministre Pauline Marois au Royaume-Uni semble avoir donné un nouveau souffle à notre relation économique avec ce pays.


Or, les statistiques relatives à nos échanges commerciaux avec le Royaume-Uni devraient nous inciter à la prudence, car le gouvernement du Québec gère essentiellement une relation en déclin.


Malgré des soubresauts, les exportations du Québec vers le Royaume-Uni diminuent depuis 10 ans. En 2011 (la base annuelle la plus récente), nos expéditions à destination de ce pays ont totalisé 1 243 millions de dollars, soit le plus faible niveau depuis 2002, selon Statistique Canada.


Comme les avions sont notre premier poste d’exportation au Royaume-Uni, des ventes moins importantes certaines années peuvent affecter les statistiques. Cela dit, la tendance est là: nous exportons beaucoup moins qu’avant vers ce pays.


Sur le même sujet

Vers une autre génération de consommateurs

Édition du 18 Avril 2015 | Olivier Schmouker

DEMAIN EST DÉJÀ LÀ. Êtes-vous bien assis? Je l'espère, parce que je vais vous présenter un fait qui m'a renversé ...

David's Tea veut entrer en Bourse

07/04/2015 | lesaffaires.com

Le spécialiste du thé montréalais espère que l’émission d’actions lui apportera 75 M$US.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Ce qu'il faut retenir de l'assemblée de Berkshire

02/05/2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Warren Buffett et Charles Munger demeurent en pleine possession de leurs moyens.

Immobilier : Montréal plus à risque que Vancouver !

02/05/2015 | René Vézina

BLOGUE. Étonnamment, le marché de l'habitation de Montréal présente plus de risques que celui de Vancouver, dit la SCHL.

V.U.C.A. est plus qu'un «buzzword»!

02/05/2015 |

BLOGUE. Comment s'adapter dans un monde V.U.C.A. (volatilité, uncertainty (incertitude), complexité, ambiguïté)?