Grande-Bretagne: les préavis de licenciement réduits de moitié

Publié le 18/12/2012 à 09:17

Grande-Bretagne: les préavis de licenciement réduits de moitié

Publié le 18/12/2012 à 09:17

Par AFP

Le gouvernement britannique a dévoilé mardi une réforme qui réduit de moitié la durée de préavis de licenciement, une décision qui a suscité un tollé des syndicats, mais a été saluée par le patronat.


Selon les termes de cette réforme, qui devrait être adoptée en avril, la période de préavis et de consultation dans le cadre d'un plan social touchant une entreprise de plus de 20 salariés sera réduit à 45 jours contre 90 actuellement.


« Le processus est habituellement finalisé bien avant la limite des 90 jours, ce qui peut causer des retards qui ne sont pas nécessaires dans la restructuration (de l'entreprise) et rendre l'obtention rapide d'un nouvel emploi plus difficile pour les personnes affectées », a souligné la ministre des relations sociales, Jo Swinson.


« Nos réformes vont amener un juste équilibre entre le fait de s'assurer que les salariés prennent part aux décisions concernant leur avenir et le fait de donner aux employeurs plus de certitude et de flexibilité afin de prendre les mesures nécessaires pour restructurer », a-t-elle ajouté.


Sur le même sujet

Le marché de l'emploi n’a pas été aussi mauvais depuis longtemps, selon la CIBC

Les conditions de travail des Canadiens se dégradent à un creux historique.

10 choses à savoir jeudi

08:44 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

L'emploi n'a jamais été d'aussi faible qualité, Lehman n'existe plus mais verse des primes, Branson partage sa richesse.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les fournisseurs de Target Canada se préparent à un bras de fer

Une réclamation de 1,9 G$ à l'endroit du détaillant insolvable pourrait influencer les montants versés aux créanciers.

Le fisc est-il injuste avec les familles recomposées?

BLOGUE. La fiscalité réserve parfois des mauvaises surprises à ceux qui forment une nouvelle famille.

Monique Leroux en mode séduction chez les Britanniques

14:44 | Marie-Claude Frenette

La patronne de Desjardins, en visite à Londres, vante les mérites de la métropole québécoise.