Grande-Bretagne: les préavis de licenciement réduits de moitié

Publié le 18/12/2012 à 09:17

Grande-Bretagne: les préavis de licenciement réduits de moitié

Publié le 18/12/2012 à 09:17

Par AFP

Le gouvernement britannique a dévoilé mardi une réforme qui réduit de moitié la durée de préavis de licenciement, une décision qui a suscité un tollé des syndicats, mais a été saluée par le patronat.


Selon les termes de cette réforme, qui devrait être adoptée en avril, la période de préavis et de consultation dans le cadre d'un plan social touchant une entreprise de plus de 20 salariés sera réduit à 45 jours contre 90 actuellement.


« Le processus est habituellement finalisé bien avant la limite des 90 jours, ce qui peut causer des retards qui ne sont pas nécessaires dans la restructuration (de l'entreprise) et rendre l'obtention rapide d'un nouvel emploi plus difficile pour les personnes affectées », a souligné la ministre des relations sociales, Jo Swinson.


« Nos réformes vont amener un juste équilibre entre le fait de s'assurer que les salariés prennent part aux décisions concernant leur avenir et le fait de donner aux employeurs plus de certitude et de flexibilité afin de prendre les mesures nécessaires pour restructurer », a-t-elle ajouté.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Pour le patron de Google et Arianna Huffington, la technologie profite à l'emploi

07/03/2015 | AFP

Les nouvelles technologies profitent au marché du travail et à l'emploi, ont estimé à ...

Bourse: Wall Street attend les données sur l'emploi, Gildan dans la mire

06/03/2015 | lesaffaires.com

Les données sur l'emploi aux États-Unis orienteront les Bourses; Gildan fait l'objet de mauvaise presse.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Des baisses d'impôt annoncées, mais pour plus tard

Budget Québec 2015. Les contribuables devront patienter avant d’obtenir les baisses d’impôts promises dans le budget.

Cadeaux aux entreprises pour stimuler l'économie

BUDGET QUÉBEC 2015: Fardeau fiscal allégé pour les entreprises en 2017.

Budget Québec 2015: l'année des craquements et des bonbons prématurés

BLOGUE. Ce n'est pas un mauvais budget, mais les bonbons arrivent nettement trop tôt.