Beaucoup de potentiel pour le Québec en Chine, malgré le recul de nos exportations


Édition du 16 Avril 2016

Malgré le recul de 3 % des exportations québécoises en Chine en 2015, ce marché regorge encore d'innombrables occasions d'affaires, notamment dans la santé, l'agroalimentaire, le divertissement et les technologies vertes, dit le représentant officiel du Québec ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les prêts bancaires en Chine atteignent un niveau record en janvier

15/02/2019 | AFP

C'est une manière de gonfler les liquidités disponibles dans le système financier alors que son économie ralentit.

L'Allemagne protège ses fleurons industriels contre les Chinois

14/02/2019 | François Normand

BALADO - L'Allemagne amorce une virage industriel majeur et interviendra davantage dans l'économie. Voici pourquoi.

À la une

Qu'est-il advenu du partenariat entre Banque Nationale et Bill Gross?

L'association entre BNI et Bill Gross aura durée moins de deux ans.

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

Comment devenir millionnaire? Un lecteur avec un job bien ordinaire nous explique. Un nouveau livre aussi.

La volatilité des marchés pèse sur la performance des grandes banques

La querelle commerciale sino-américaine et de «shutdown» américain pourrait fair mal aux bénéfices des banques.