Le tigre aztèque s'est réveillé, et il a faim

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Janvier 2014

Le tigre aztèque s'est réveillé, et il a faim

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Janvier 2014

Par Matthieu Charest

Photo: Bloomberg

Le Mexique connaît un véritable boom économique. S'il entretient déjà avec le Québec des échanges commerciaux importants, il reste beaucoup d'occasions à saisir pour les Québécois dans ce pays.


Le Mexique, c'est les vacances. Les plages sont paradisiaques, les complexes hôteliers sont abondants et le climat est exceptionnel. Mais au-delà des forfaits tout-inclus, des Mariachis et des cartes postales, ce pays est en voie de devenir une puissance économique d'envergure mondiale.


Pour consulter tous les articles de la série, cliquez ici


Si les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) sont incontournables lorsqu'il est question des économies émergentes, il serait sage de garder l'oeil ouvert sur notre partenaire latin de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).


La croissance du produit intérieur brut mexicain dépasse largement la moyenne des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).


Si, en 2009, son PIB a baissé à la suite de la crise financière (- 6 %), le Mexique a enregistré une croissance soutenue depuis 2010.


En 2014, l'OCDE prévoit une hausse du PIB mexicain de 3,7 %. En comparaison, le Canada s'est contenté d'une croissance de 3,2 % en 2010, de 2,6 % en 2011, de 1,8 % en 2012, et qui serait de 1,4 % en 2013. En 2014, l'organisme prévoit une croissance de 2,3 % de l'économie canadienne.


La zone euro, quant à elle, en arrache, alors qu'elle a affiché des progressions de 1,9 % en 2010 et de 1,5 % en 2011, tandis qu'elle s'est repliée de 0,5 % en 2012, et qu'elle reculera de 0,6 % en 2013. En 2014, on prévoit une croissance de 1,1 %.


En fait, si la tendance se maintient, le pays qui a vu naître la peintre Frida Kahlo devrait rapidement prendre du galon au sein du classement des économies mondiales. Alors que le Fonds monétaire international (FMI) le place au 14e rang en ce moment, la banque Goldman Sachs estime que d'ici 2050 le pays devrait occuper le 5e rang, après la Chine, les États-Unis, l'Inde et le Brésil. Il surclasserait de ce fait le Japon, la Russie, l'Allemagne et le Canada.


El récord de traités commerciaux


Autre atout de taille, le Mexique est le pays qui détient le plus de traités de libre-échange, soit 44. Ces ententes représentent un marché d'un milliard de consommateurs. Outre l'ALENA, aujourd'hui le plus grand marché mondial, Mexico a signé des accords avec l'Union européenne (UE), le Japon, Israël et est aussi l'un des membres de l'Alliance du Pacifique.


Au moment où Ottawa négocie son entrée dans le futur Partenariat transpacifique - potentiellement le plus grand espace de libre-échange du monde - le Mexique représente un allié de taille.


«Nous avons tous les deux un grand intérêt à entretenir et à renforcer la plateforme de production nord-américaine [afin de] tirer parti de l'établissement de nouveaux partenariats dans la région de l'Asie-Pacifique», a souligné par courriel Caitlin Workman, du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement du Canada.


¡ Bienvenidos ! Québécois


(Suite à la page suivante)



image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?