États-Unis: premier excédent budgétaire depuis septembre

Publié le 12/02/2013 à 16:02

États-Unis: premier excédent budgétaire depuis septembre

Publié le 12/02/2013 à 16:02

Par AFP

Les États-Unis ont dégagé en janvier leur premier excédent budgétaire depuis septembre, selon des chiffres publiés mardi à Washington par le département du Trésor.


L'État fédéral a dégagé ce mois-là un excédent de 2,8 milliards de dollars alors que la prévision médiane des analystes tablaient sur un déficit de 2,0 milliards.


Il s'agit du plus fort excédent pour un mois de janvier depuis cinq ans, a précisé le ministère.


À titre de comparaison, l'État fédéral affichait en janvier 2012 un déficit de 27,4 milliards de dollars.


Cet excédent intervient après un léger déficit de 1,1 milliard en décembre, selon le Trésor.


En janvier, les recettes de l'État ont bondi de 16,1% sur un an, pour atteindre 272,2 milliards de dollars, tandis que les dépenses augmentaient elles aussi mais à un rythme bien moins soutenu (+2,9%) pour s'établir à 269,3 milliards.


Depuis le début de l'année fiscale, en octobre, le déficit budgétaire de l'État fédéral a fondu de 17% en glissement annuel pour s'établir à 290,4 milliards de dollars.


Les États-Unis ont ramené leur déficit budgétaire à 7,0% du PIB en 2011-2012, contre 8,7% l'année précédente, à l'issue d'un effort budgétaire sans équivalent depuis 25 ans.


Pour l'ensemble de l'exercice en cours, la Maison-Blanche prévoit de faire reculer le déficit de l'État fédéral sous la barre des 1.000 milliards de dollars pour la première fois en cinq ans, à 991 milliards de dollars, soit 6,1% du PIB américain.


En l'absence d'accord au Congrès pour adopter la loi de finances, l'État fédéral fonctionne actuellement grâce à une loi de reconduction des budgets courants.

Sur le même sujet

S'équiper pour rouler

Édition de Mai 2015 | Catherine Martellini

Un vélo de route de base et tous les accessoires, c'est combien ?

Champions de la recomposition

Édition de Mai 2015 | Daniel Germain

Gérer le budget d'une famille n'est pas une mince affaire. Surtout dans le cas d'une recomposition familiale..

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Stingray, David's Tea, Shopify: que penser de la vague d'entrées en Bourse

BLOGUE.L'évaluation élevée des nouvelles venues trahit des attentes élevées et augmente le risque de déception.

Bourse: les tops et les flops québécois de la semaine

29/05/2015 | Julien Abadie

Retrouvez les meilleures et pires performances des titres québécois. Coup d'oeil sur Air Canada, Héroux Devtek et 5NPlus

Comment les milliardaires font-ils?

29/05/2015 | Pierre Czyzowicz

Contrairement à ce qu'on croit, la chance et le rang social à la naissance n'expliquent pas la fortune des milliardaires