Un Spoutnik abitibien à la conquête du monde

Publié le 01/09/2011 à 11:57, mis à jour le 07/11/2013 à 11:22

Un Spoutnik abitibien à la conquête du monde

Publié le 01/09/2011 à 11:57, mis à jour le 07/11/2013 à 11:22

Par Aude Marie Marcoux

Crédit: Plastiques Industriels G Plus

Le Spoutnik, invention de la PME abitibienne Plastiques Industriels G Plus, a trouvé preneur aux États-Unis, au Chili, au Pérou, en Turquie et récemment, au Maroc et en Finlande.


Cliquez à droite de la photo pour écouter notre podcast maintenant.


Cette PME de 25 employés située à Évain, en Abitibi-Témiscamingue, se spécialise dans la conception et la fabrication de produits en plastique pour différents secteurs industriels, notamment l’industrie minière.


De trois minières il y a deux ans, la clientèle de l’entreprise sur les marchés étrangers est passée l’an dernier à sept minières et à deux compagnies de distribution à l’international.


Pour se faire connaître, Plastiques Industriels G Plus peut notamment compter sur la grande mobilité de la main-d'œuvre de l’industrie minière, qui s’avère souvent les meilleurs ambassadeurs de ses produits.


Nina Dion, directrice générale de Plastiques Industriels G Plus, nous faire part des développements de son entreprise sur les marchés étrangers.


Cliquez à droite de la photo pour écouter notre podcast maintenant.


 


 

Sur le même sujet

L’APF et le commerce international : des opportunités pour les Canadiens

15/07/2014 | Gilles LeVasseur

BLOGUE. Du 4 au 8 juillet dernier, la 40e session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a eu lieu ...

Commerce international: le déclin du multilatéralisme pourrait nuire au Canada

Édition du 07 Juin 2014 | François Normand

La multiplication des accords bilatéraux de libre-échange ouvre peut-être des marchés aux entreprises canadiennes. ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Startups: le Canada dans le Top 5 mondial

Le Canada est l’un des 5 meilleurs pays au monde pour les entreprises en démarrage (startups) en 2014, selon une étude.

Entente avec ACE: rien n'est acquis pour Rona

Les 150M$ à 200M$ de volume d'affaires additionnel ne sont que des estimations. Rona devra convaincre les marchands ACE.

Techno: les foyers québécois avec enfants plus branchés

11:25

La présence d'un enfant ou plus dans le foyer a un effet direct sur le fait de posséder de l'équipement numérique.