Un Spoutnik abitibien à la conquête du monde

Publié le 01/09/2011 à 11:57, mis à jour le 07/11/2013 à 11:22

Un Spoutnik abitibien à la conquête du monde

Publié le 01/09/2011 à 11:57, mis à jour le 07/11/2013 à 11:22

Par Aude Marie Marcoux

Crédit: Plastiques Industriels G Plus

Le Spoutnik, invention de la PME abitibienne Plastiques Industriels G Plus, a trouvé preneur aux États-Unis, au Chili, au Pérou, en Turquie et récemment, au Maroc et en Finlande.


Cliquez à droite de la photo pour écouter notre podcast maintenant.


Cette PME de 25 employés située à Évain, en Abitibi-Témiscamingue, se spécialise dans la conception et la fabrication de produits en plastique pour différents secteurs industriels, notamment l’industrie minière.


De trois minières il y a deux ans, la clientèle de l’entreprise sur les marchés étrangers est passée l’an dernier à sept minières et à deux compagnies de distribution à l’international.


Pour se faire connaître, Plastiques Industriels G Plus peut notamment compter sur la grande mobilité de la main-d'œuvre de l’industrie minière, qui s’avère souvent les meilleurs ambassadeurs de ses produits.


Nina Dion, directrice générale de Plastiques Industriels G Plus, nous faire part des développements de son entreprise sur les marchés étrangers.


Cliquez à droite de la photo pour écouter notre podcast maintenant.


 


 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Ebola perturbe la vie des entreprises

Édition du 18 Octobre 2014 | François Normand

La terrible épidémie d'Ebola, qui ravage plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, chambarde la vie d'entreprises ...

Et si votre principal risque était Ebola?

20/09/2014 | François Normand

ANALYSE - Ce risque est réel, mais peu de gens d'affaires et d'investisseurs y portent vraiment une attention. ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.