Standard and Poor's baisse d'un cran la note de l'Afrique du Sud

Publié le 12/10/2012 à 15:16

Standard and Poor's baisse d'un cran la note de l'Afrique du Sud

Publié le 12/10/2012 à 15:16

Par AFP

L'agence de notation financière Standard and Poor's a dégradé vendredi d'un cran la note de l'Afrique du Sud en raison des grèves du secteur minier et plus généralement des tensions sociales peu propices à des efforts de rigueur budgétaire.


Emboîtant le pas à l'agence Moody's qui a dégradé la note de l'Afrique du Sud le 27 septembre, Standard and Poor's a abaissé sa note de BBB+ à BBB.


"De notre point de vue, les grèves dans le secteur minier en Afrique du Sud vont probablement alimenter le débat politique à l'approche des élections de 2014 et cela pourrait augmenter les incertitudes dans ce domaine autour de la future politique de l'ANC" au pouvoir, a expliqué l'agence dans un communiqué.


Standard & Poor's prévoit aussi que "les tensions sociales existantes en Afrique du Sud augmentent la pression du gouvernement sur les dépenses" budgétaires, dans un contexte peu porteur de croissance qui ne devrait pas dépasser les 2,5% en 2012.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Le Canada a tort de ne pas s'intéresser davantage à l'Afrique

Édition du 25 Octobre 2014 | Jean-Paul GagnĂ©

BLOGUE. Tour à tour, les États-Unis et le Canada viennent de tenir des sommets sur l'Afrique. Ces initiatives sont ...

Ebola perturbe la vie des entreprises

Édition du 18 Octobre 2014 | François Normand

La terrible épidémie d'Ebola, qui ravage plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, chambarde la vie d'entreprises ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: la fusillade à Ottawa fait plonger les indices nord-américains

Mis à jour à 16:34

La fusillade à Ottawa a fait plonger les marchés boursiers de Toronto et de New York.

Le pétrole recule fortement, à son plus bas depuis juin 2012

15:46

Un bond plus important que prévu des stocks pétroliers américains plombe les titres du secteur à Toronto.

Lise Watier se lance dans la vodka

Après avoir connu le succès international dans les cosmétiques, Lise Watier lance la première vodka québécoise