Retraite: les Québécois planifient plus qu'avant, mais...

Publié le 27/09/2012 à 09:00, mis à jour le 27/09/2012 à 12:37

Retraite: les Québécois planifient plus qu'avant, mais...

Publié le 27/09/2012 à 09:00, mis à jour le 27/09/2012 à 12:37

Par Yannick Clérouin

Les Québécois doivent mieux préparer leur retraite pour éviter de devoir diminuer leur rythme de vie. Photo: DR

Les Québécois ont réalisé des progrès en ce qui a trait à la planification financière de leur retraite, mais ils sont encore nombreux à commencer sur le tard à mettre de l’argent de côté pour leurs vieux jours.


Selon un sondage réalisé par Question Retraite, 63 % des travailleurs de 35 à 64 ans affirment qu’ils planifient plus qu’avant et 53 % d’entre eux épargnent davantage qu’il y a dix ans. Et s'ils pouvaient revenir en arrière, 56 % penseraient davantage à planifier leur avenir financier et de moins vivre au jour le jour.


La vie à crédit


Le taux d’endettement des Canadiens se trouve à un sommet historique. Selon une analyse publiée fin août par TransUnion, le Canadien moyen avait une dette excluant l'hypothèque de 26 221 $ au deuxième trimestre.


Pas étonnant que l’utilisation du crédit demeure importante chez les travailleurs québécois de 25 à 64 ans.


Selon le sondage, 38% des travailleurs ont des soldes impayés sur leur carte de crédit et 42 % sur leur marge de crédit.


Conséquence: pour plus d’une personne sur deux (58%), l’épargne vient au second rang des priorités financières, soit après avoir comblé leurs désirs de consommation. Et seulement 15 % des répondants se sont fixés des objectifs précis et chiffrés d'épargne-retraite.


Malgré certains progrès, «le manque d’intérêt pour l’épargne demeure une question préoccupante pour Question Retraite. S’ils ne posent pas dès maintenant les gestes essentiels à une planification adéquate de leur retraite, bon nombre de travailleurs québécois pourraient compromettre leur sécurité financière», dit Jocelyne Houle-LeSarge, présidente de Question Retraite.


Le sondage a été réalisé par SOM auprès de 1805 répondants âgés de 25 à 64 ans en provenance de toutes les régions du Québec entre le 27 avril et le 27 mai. La marge d'erreur maximale est de 2,7%.


Lisez:


Retraite: les cartes de crédit, l’ennemi à abattre


Retraite: les baby-boomers prêts à travailler plus longtemps


Le régime de retraite, la clé pour recruter


Plusieurs Canadiens ne décident pas du moment de leur départ à la retraite

Sur le même sujet

Nouvelle idée sur la retraite

Édition de Septembre 2014 | Daniel Germain

Les forces policières qui paradent «en mou», les camions de pompier vandalisés, les cols ...

À la retraite : rente ou FERR ?

Édition de Septembre 2014 | Dany Provost

Telle est la question. La réponse n'est pas évidente. Elle peut même parfois relever du pari. Le ...

OPINION Liberté 55: Jamais dans cent ans!
Édition de Septembre 2014 | Judith Lussier
Vers une redéfinition de la retraite
Édition de Septembre 2014 | Simon Diotte
Piger intelligemment dans son bas de laine
Édition de Septembre 2014 | Dominique Lamy
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le nouveau service Shomi du duo Rogers-Shaw nuira à Corus

Shomi pourrait devenir une autre épine dans le pied du radiodiffuseur Corus qui exploite la chaîne Movie Central.

L'homme qui a sauvé le lac Mégantic

Édition du 30 Août 2014 | Dominique Froment

Denis Millette en avait vu des catastrophes naturelles; mais en milieu urbain et aussi émotive, jamais !

Achat d'Hexagone: une entreprise du Québec aurait déposé une offre

Une compagnie de construction du Québec aurait déposé une offre pour acquérir l'entreprise ...