REER: encore moins de Canadiens y cotiseront

Publié le 13/02/2017 à 09:15

REER: encore moins de Canadiens y cotiseront

Publié le 13/02/2017 à 09:15

Par La Presse Canadienne

Photo: Shutterstock

Moins d'un Canadien sur cinq a cotisé ou prévoit cotiser à un Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) avant la prochaine date limite de cotisation pour l'année 2016, le 1er mars.


Le sondage de la firme Angus Reid précise que le taux de cotisation prévu de 17% est plus faible que celui de 18% indiqué dans le sondage de l'an dernier.


Selon l'étude réalisée les 27 et 28 janvier derniers, la faible croissance économique constatée au Canada pendant plusieurs années s'est traduite par la stagnation des revenus. Cela rend plus difficile la cotisation à un REER.


En revanche, le sondage commandé par la firme H&R Block démontre que 65% des répondants ont indiqué comprendre la différence entre un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) et un REER, comparativement à 50 pour cent l'an dernier.


Le sondage a été réalisé en ligne auprès de 1521 adultes canadiens sélectionnés au hasard. La marge d'erreur était de plus ou moins 2,5 pour cent, 19 fois sur 20.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

5 questions sur le décaissement

Édition du 28 Octobre 2017 | Stéphane Rolland

Après des années à tenter d'épargner autant que faire se peut, il est angoissant de retirer les fruits de l'effort ...

Pour qui, pourquoi, l'assurance vie permanente

Édition du 08 Avril 2017 | Daniel Germain

L'assurance vie permanente, est-ce pour vous ? Même les conseillers ne s'entendent pas sur la question. Voici comment ...

À la une

Terres rares: le géant japonais JOGMEC tourne le dos à un projet au Québec

Sans tambour ni trompette, la société s’est retirée d’un projet d’exploration de terres rares près de Schefferville.

Bulletin Les Affaires–JLR: la hausse s'est maintenue en novembre

Mis à jour à 13:48 | Les Affaires - JLR

Les prix augmentent plus vite que l'inflation et les ventes de condos grimpent.

Investir dans le bitcoin rapporte le plus... les lundis

BLOGUE. Voilà le genre de lecture qui pourrait vous faire aimer le début de la semaine. Ou le détester encore plus...