REER: encore moins de Canadiens y cotiseront

Publié le 13/02/2017 à 09:15

REER: encore moins de Canadiens y cotiseront

Publié le 13/02/2017 à 09:15

Par La Presse Canadienne

Photo: Shutterstock

Moins d'un Canadien sur cinq a cotisé ou prévoit cotiser à un Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) avant la prochaine date limite de cotisation pour l'année 2016, le 1er mars.


Le sondage de la firme Angus Reid précise que le taux de cotisation prévu de 17% est plus faible que celui de 18% indiqué dans le sondage de l'an dernier.


Selon l'étude réalisée les 27 et 28 janvier derniers, la faible croissance économique constatée au Canada pendant plusieurs années s'est traduite par la stagnation des revenus. Cela rend plus difficile la cotisation à un REER.


En revanche, le sondage commandé par la firme H&R Block démontre que 65% des répondants ont indiqué comprendre la différence entre un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) et un REER, comparativement à 50 pour cent l'an dernier.


Le sondage a été réalisé en ligne auprès de 1521 adultes canadiens sélectionnés au hasard. La marge d'erreur était de plus ou moins 2,5 pour cent, 19 fois sur 20.

Sur le même sujet

Pour une élection au Barreau et un Code des professions renforcé

Édition du 27 Août 2015 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. Le système professionnel québécois traverse une période trouble qui mine sa crédibilité au regard de sa ...

REER, CELI, REEE: comment placer vos billes pour réduire vos impôts

07/08/2015 | Morningstar

Tirez le meilleur parti des régimes enregistrés et des catégories d'actifs fiscalement avantageuses.

À la une

Un nouveau sommet pour Mont-Tremblant

Édition du 11 Février 2017 | Claudine Hébert

Il y a près de 25 ans, Intrawest jetait son dévolu sur Mont-Tremblant pour en faire la destination de ski numéro un ...

Une compétition d'apprentis prévisionnistes pour sensibiliser à l'économie

08:18 | LesAffaires.com et AFP

Alors que le président conteste la véracité du taux de chômage, des écoles américaines lancent un concours d'économie.

«Le Canada doit tenir tête à Trump», selon le Mexique

Mis à jour à 08:23 | LesAffaires.com et AFP

C'est ce que soutient le ministre mexicain de l'Économie, Ildefonso Guajardo, en entrevue au Globe and Mail.