REER: encore moins de Canadiens y cotiseront

Publié le 13/02/2017 à 09:15

REER: encore moins de Canadiens y cotiseront

Publié le 13/02/2017 à 09:15

Par La Presse Canadienne

Photo: Shutterstock

Moins d'un Canadien sur cinq a cotisé ou prévoit cotiser à un Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) avant la prochaine date limite de cotisation pour l'année 2016, le 1er mars.


Le sondage de la firme Angus Reid précise que le taux de cotisation prévu de 17% est plus faible que celui de 18% indiqué dans le sondage de l'an dernier.


Selon l'étude réalisée les 27 et 28 janvier derniers, la faible croissance économique constatée au Canada pendant plusieurs années s'est traduite par la stagnation des revenus. Cela rend plus difficile la cotisation à un REER.


En revanche, le sondage commandé par la firme H&R Block démontre que 65% des répondants ont indiqué comprendre la différence entre un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) et un REER, comparativement à 50 pour cent l'an dernier.


Le sondage a été réalisé en ligne auprès de 1521 adultes canadiens sélectionnés au hasard. La marge d'erreur était de plus ou moins 2,5 pour cent, 19 fois sur 20.

À suivre dans cette section


image

FinTech

Mercredi 31 mai


image

Communication interne

Mercredi 07 juin


image

Fusions-acquisitions

Mercredi 07 juin


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Objectif Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

Sur le même sujet

Un pont entre la vie active et la retraite : l'indépendance

Édition du 20 Mai 2017 | Daniel Germain

CLINIQUE RETRAITE. Appelons-les Sébastien et Noémie. Ils vivent en couple depuis 20 ans. Deux enfants de quatre ...

REER: ce zèle qui peut vous coûter cher!

Un excédent dans les REER peut valoir des pénalités coûteuses et récurrentes. Comment y mettre un frein?

À la une

Pourquoi la Banque BMO trébuche-t-elle de 3%?

Un bond de 74% des provisions pour pertes sur prêts aux États-Unis au 2e trimestre, a pris les analystes de court.

«La Caisse parie contre l'Accord de Paris»

16:24 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Les investissements dans le gaz et le charbon ont grimpé durant l'année passée, déplore un rapport associatif.