Parfois, il y a d'autres priorités que la retraite


Édition du 14 Octobre 2017

À 40 ans, à la limite acceptable de l'endettement, peut-on de manière réaliste envisager la retraite à 60 ans ? Voilà le problème auquel nous renvoie le cas de Stéphane, célibataire, père de deux enfants de six et huit ans dont il partage ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Immobilier: la tendance baissière des mauvaises créances continue

02/10/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. De moins en moins de propriétaires doivent remettre leur propriété à leur créancier.

La dette des ménages canadiens atteint 169,1% au 2e trimestre

Autrement dit, il y avait 1,69 $ de dette sur le marché du crédit pour chaque dollar de revenu disponible des ménages.

À la une

Manon Brouillette quitte la présidence de Vidéotron

Il y a 9 minutes | Denis Lalonde

La présidente et chef de la direction de Vidéotron, Manon Brouillette, quittera son poste le 31 décembre.

À surveiller: Fortis, Cott et L’Impériale

Il y a 19 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Fortis, Cott et L’Impériale?

10 choses à savoir mardi

Taxer au volume des déchets? L'autobus gratuit ramène les gens en ville, la grande séduction d'Embraer!