Les iconoclastes de la finance personnelle


Édition du 23 Septembre 2017

Depuis toujours, on louange les vertus de la «magie de l'intérêt composé», on incite à épargner dès le premier boulot chez McDo, on conseille de rembourser les dettes le plus rapidement possible.
A-t-on raison de le faire ? Pour certains dévots ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Emploi et immobilier: cause ou conséquence?

13/01/2018 | Martin Jolicoeur

L'oeuf ou la poule? C'est l'emploi qui stimule le marché de l'immobilier, ou l'immobilier qui stimule l'emploi?

LA prioriété financière de 2018 pour les lecteurs de Les Affaires

10/01/2018 | lesaffaires.com

Notre sondage révèle que l'épargne est prioritaire. Aussi, comment nos lecteurs envisagent la gestion de leurs finances

À la une

Le marché du carbone favorise les entreprises québécoises

18/01/2018 | François Normand

«À terme, le marché du carbone rendra les entreprises du Québec plus compétitives.»

La Cage: les points forts de l’assemblée, l’action grimpe de 16%

Le bénéfice a crû de 20% au premier trimestre et Sportcene devrait renouer avec sa rentabilité de 2014 bientôt.

Supergrappes: les gagnants connus à la mi-février

18/01/2018 | Denis Lalonde

Des neuf supergrappes finalistes, deux proviennent du Québec.