La récession a forcé de nombreux entrepreneurs à retarder leur retraite

Publié le 26/11/2012 à 08:02, mis à jour le 08/10/2013 à 07:25

La récession a forcé de nombreux entrepreneurs à retarder leur retraite

Publié le 26/11/2012 à 08:02, mis à jour le 08/10/2013 à 07:25

Par Yannick Clérouin

La récession de 2008-2009 a contraint de nombreux chefs d'entreprise de la génération du baby-boom à repousser leur retraite et à rester en activité plus longtemps que prévu, selon une étude de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).


Près d'un quart (23 %) des propriétaires d'entreprise sondés disent avoir retardé de un à quatre ans la date à laquelle ils projettent de se retirer de leur entreprise, selon ce coup de sonde réalisé dans le cadre d’un rapport intitulé Transfert de l'entreprise à la prochaine génération.


Seuls 5 % des dirigeants sondés déclarent que le ralentissement économique les a encouragés à devancer la date de leur départ en retraite.


«La récession a clairement eu une incidence sur la planification de la relève», souligne Martine Hébert, vice-présidente de la FCEI pour le Québec dans un communiqué. «Certains propriétaires de PME ont, de ce fait, décidé de garder leur entreprise jusqu'à ce qu'elle retrouve sa valeur d'avant la récession.»


Bien que les estimations varient, les Canadiens assisteront à un transfert massif des actifs des petites entreprises au cours de la prochaine décennie, dont la valeur s'élèvera probablement à plus d'un billion de dollars, rappelle la FCEI.


Plan de relève


Sur le même sujet

La revanche des régions

En manchette cette semaine, Les Affaires présente un palmarès des villes les plus entrepreneuriales du ...

Les jeunes entrepreneurs à l'honneur avec François Hollande et Philippe Couillard : à qui la chance ?

Édition du 25 Octobre 2014 | Géraldine Martin

Le 4 novembre, le président français François Hollande sera de passage à Montréal dans le cadre d'une visite ...

OPINION Des petits pains pour Harvard
Édition du 25 Octobre 2014 | Claudine Hébert
Pleins feux sur les start-ups de Montréal
Édition du 25 Octobre 2014 | Matthieu Charest
L'avenir par le Nord, oui, mais un peu plus tard
Édition du 25 Octobre 2014 | René Vézina
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

Des résultats qui supportent la reprise boursière

15:02 | Jean Gagnon

La reprise des marchés boursiers après la volatilité du début du mois d’octobre a ...

Bourse: Toronto et New York ferment au vert

16:39 | AFP

Les marchés boursiers ont poursuivi leur ascension, aidés par les bons résultats ...