S&P/TSX: les alarmistes ont tort


Édition du 09 Février 2019

PORTEFEUILLE. Le S&P/TSX est souvent la cible de fonds qui aiment miser contre l'indice torontois, notamment critiqué pour sa trop grande concentration.
Les spéculateurs américains aiment par exemple vendre à découvert les banques canadiennes qu'ils jugent vulnérables ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

«Les investisseurs semblent encore peut-être un peu trop optimistes.»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés lundi

«Les chiffres depuis le début de l'année ont l'air très solides.»

À la une

Investissement Québec doit prendre plus de risques, dit Fitzgibbon

«Il y a une carence dans la chaîne de capitaux avec le capital de démarrage», affirme le ministre de l'Économie.

Ce qu'il faut retenir de la performance de Walmart Canada

La hausse de 1,1% des ventes comparables au 4e trimestre est bien pâle par rapport au bond de 4,2% aux États-Unis.

Walmart surprend au quatrième trimestre, l'action bondit

10:28 | AFP

Walmart a annoncé mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, et le titre grimpait de près de 4% à New York.