Riches, mais cassés


Édition du 17 Janvier 2015

«On n'est pas capable de réduire nos dépenses.» Difficile à croire, mais Raphaël Hainault, planificateur financier de la Financière des professionnels, a entendu plus d'une fois cette phrase dans la bouche de ses clients médecins et dentistes.
À ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Trois placements à contre-courant pour 2019

BLOGUE. Pour une septième année, Martin Roberge propose trois industries boudées susceptibles de rebondir.

C'est payant à long terme de réduire les impôts de vos placements

Édition du 16 Juin 2018 | Richard Guay

CHRONIQUE. Avez-vous des investissements boursiers dans un compte non enregistré (hors REER et CELI) ? Cette...

À la une

Un nouveau quartier naîtra aux abords du Pont Jacques-Cartier

15/01/2019 | Martin Jolicoeur

Laissé à l'abandon depuis des décennies, le développement de ce quadrilatère améliorera l'image du secteur.

Les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit

Mis à jour le 15/01/2019 | AFP

À deux mois et demi de la date prévue de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'incertitude persiste.

Legault courtisera de nouveaux investisseurs étrangers en France

En une année, le Québec transige davantage avec l’État américain du Texas qu’avec la France tout entière.