Riches, mais cassés


Édition du 17 Janvier 2015

«On n'est pas capable de réduire nos dépenses.» Difficile à croire, mais Raphaël Hainault, planificateur financier de la Financière des professionnels, a entendu plus d'une fois cette phrase dans la bouche de ses clients médecins et dentistes.
À ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Un nouveau fonds de 100 M$ pour investir dans les gestionnaires d’actifs voit le jour

Sylvain Brosseau se lance en affaires avec la famille Somers pour investir et soutenir les portefeuillistes.

Investir est un marathon, pas un sprint

15/03/2018 | Yannick Clérouin

BLOGUE. Les sages paroles d'un des plus grands PDG du Québec m'inspirent ce dernier blogue.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.