Pourquoi donner la priorité au REEE

Publié le 16/01/2013 à 00:00, mis à jour le 11/10/2013 à 08:09

Pourquoi donner la priorité au REEE

Publié le 16/01/2013 à 00:00, mis à jour le 11/10/2013 à 08:09

Par Dany Provost

REEE d'abord, puis REER et CELI. Il n'y a pas à hésiter quand vient le moment de mettre son argent dans un compte enregistré.


Avant de faire des comparaisons, examinons d'abord les principales caractéristiques du régime enregistré d'épargne-études (REEE).


1. Les parties en jeu


Premièrement, les parties engagées à un REEE sont le souscripteur, le ou les bénéficiaires et le promoteur :


Le souscripteur est généralement un parent ou un grand-parent, qui effectue les dépôts au compte ;


Le conjoint peut être cosouscripteur ;


Les bénéficiaires sont les personnes qui recevront les prestations du régime ;


Le promoteur est l'institution financière ou le fournisseur qui reçoit les contributions.


>>>Lire aussi Offrez un REEE en cadeau


2. Les trois types de REEE


Individuel - où il n'y a qu'un seul bénéficiaire, sans limites d'âge ;


Familial - où plusieurs bénéficiaires liés au souscripteur peuvent être désignés s'ils sont âgés de moins de 21 ans au moment de cette désignation ;


Collectif (ou programme de bourses d'études, par exemple, Universitas) - un actuaire calcule le montant et la fréquence des contributions qui sont mises en commun. Des cohortes de jeunes du même âge sont créées et les versements du régime se font en fonction du nombre d'inscriptions de ces jeunes à des programmes d'études postsecondaires.


3. Les règles de contribution


Depuis 2007, il n'existe plus de limite annuelle de contribution à un REEE. La limite cumulative de contribution est cependant fixée à 50 000 $ au bénéfice d'un individu pour l'ensemble des REEE dont il est bénéficiaire. Les contributions dans un régime familial doivent généralement cesser avant que les bénéficiaires aient atteint l'âge de 31 ans. Les contributions dans un régime individuel doivent cesser au plus tard 31 ans après l'ouverture du régime. Les contributions dans un REEE collectif sont payées jusqu'à ce que le bénéficiaire atteigne l'âge de 18 ans.


4. Les subventions gouvernementales



image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

Sur le même sujet

Le dernier tour de passe-passe d'Universitas

13/06/2017 | Daniel Germain

BLOGUE. Les parents paieront plus cher désormais pour les REEE collectifs de leurs enfants.

Le prix de la vertu

Édition du 03 Juin 2017 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Pourquoi préférons-nous un biscuit à un fruit? Et dépenser maintenant au lieu de cotiser pour la retraite?

À la une

6 espaces de coworking cool à Montréal

Il y a 44 minutes | Adil Boukind

Que vous soyez une entreprise, une start-up ou un travailleur automne, vous devriez trouver votre bonheur.

Certification WELL: et si aller au travail améliorait votre santé?

BLOGUE. Certains édifices rendent malades. D'autres peuvent améliorer notre santé. C'est le cas des immeubles WELL.

Google Home : la voix officielle de votre maison connectée… en français svp!

BLOGUE. L'enceinte connectée Google Home est la première au Québec... et en français SVP!