Pourquoi donner la priorité au REEE

Publié le 16/01/2013 à 00:00, mis à jour le 11/10/2013 à 08:09

Pourquoi donner la priorité au REEE

Publié le 16/01/2013 à 00:00, mis à jour le 11/10/2013 à 08:09

Par Dany Provost

REEE d'abord, puis REER et CELI. Il n'y a pas à hésiter quand vient le moment de mettre son argent dans un compte enregistré.


Avant de faire des comparaisons, examinons d'abord les principales caractéristiques du régime enregistré d'épargne-études (REEE).


1. Les parties en jeu


Premièrement, les parties engagées à un REEE sont le souscripteur, le ou les bénéficiaires et le promoteur :


Le souscripteur est généralement un parent ou un grand-parent, qui effectue les dépôts au compte ;


Le conjoint peut être cosouscripteur ;


Les bénéficiaires sont les personnes qui recevront les prestations du régime ;


Le promoteur est l'institution financière ou le fournisseur qui reçoit les contributions.


>>>Lire aussi Offrez un REEE en cadeau


2. Les trois types de REEE


Individuel - où il n'y a qu'un seul bénéficiaire, sans limites d'âge ;


Familial - où plusieurs bénéficiaires liés au souscripteur peuvent être désignés s'ils sont âgés de moins de 21 ans au moment de cette désignation ;


Collectif (ou programme de bourses d'études, par exemple, Universitas) - un actuaire calcule le montant et la fréquence des contributions qui sont mises en commun. Des cohortes de jeunes du même âge sont créées et les versements du régime se font en fonction du nombre d'inscriptions de ces jeunes à des programmes d'études postsecondaires.


3. Les règles de contribution


Depuis 2007, il n'existe plus de limite annuelle de contribution à un REEE. La limite cumulative de contribution est cependant fixée à 50 000 $ au bénéfice d'un individu pour l'ensemble des REEE dont il est bénéficiaire. Les contributions dans un régime familial doivent généralement cesser avant que les bénéficiaires aient atteint l'âge de 31 ans. Les contributions dans un régime individuel doivent cesser au plus tard 31 ans après l'ouverture du régime. Les contributions dans un REEE collectif sont payées jusqu'à ce que le bénéficiaire atteigne l'âge de 18 ans.


4. Les subventions gouvernementales



image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Marché de l'habitation

Mardi 04 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Quels projets financiers prioriser?

Édition du 24 Mars 2018 | Stéphane Rolland

Par où commencer ? Avec un nouveau-né, une hypothèque à payer, des dettes à rembourser, un fonds d'urgence à sec...

REEE: Universitas se tire-t-elle dans le pied?

Mis à jour le 22/09/2017 | Daniel Germain

BLOGUE. L’organisme veut assouplir le REEE collectif. Et ce pourrait représenter une admission très gênante.

À la une

Vidéo: trois titres boursiers insensibles aux hausses de taux d'intérêt

21/04/2018 | Denis Lalonde

GESTIONNAIRES EN ACTION. Steve Bélisle fait le point sur les titres de Diageo, ServiceMaster et Marsh & McLennan.

Le lobby ukrainien à Ottawa nuit-il au commerce avec la Russie?

21/04/2018 | François Normand

ANALYSE - La politique étrangère du Canada est déjà sous influence, selon des spécialistes. Le commerce est-il à risque?

«Les géants de la Silicon Valley nuisent à l'innovation»

21/04/2018 | Diane Bérard

ENTREVUE. Nicholas Thompson, rédacteur en chef du magazine Wired, dépeint la Silicon Valley et ses contradictions.