Pommes pourries ? Il faut s'occuper du baril !


Édition du 17 Juin 2017

Vous découvrez qu'un de vos employés fraude l'entreprise que vous dirigez. Depuis quelques mois, il détourne des fonds en falsifiant des documents. Pire encore, vous constatez qu'un groupe de vos travailleurs se rend coupable de collusion et de corruption pour obtenir des contrats. ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

10 choses à savoir vendredi

Les sourcils qui prédisent la Bourse, comment le vélo aide le lobby des armes, ce robot au lieu de milliers d'employés.

Ottawa va-t-il imposer davantage les gains en capital?

BLOGUE. À quelques jours du budget fédéral, l’idée refait surface. Et des fiscalistes estiment le scénario plausible.

La Banque Royale dépasse les attentes, hausse son dividende

Il y a 28 minutes | LesAffaires.com et AFP

La première banque du pays profite notamment de la vigueur des activités de gestion de patrimoine.