Mal aimée, l'assurance soins de longue durée


Édition de Mai 2017

Les conseillers en services financiers rechignent souvent à proposer l'assurance soins de longue durée à leur clientèle. Pourquoi ? Parce que ce produit d'assurance semble trop complexe aux yeux des consommateurs... et des conseillers ! Pourtant, il répond à un ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

L'assurance santé voyages: ne partez pas sans elle

Il vous faudrait une couverture d'au moins un millions de dollars.

La paie des représentants en assurance sous la loupe de l'AMF

31/05/2017

Le régulateur québécois pourrait revoir l'encadrement en place.

À la une

Initiés: un administrateur de BRP vend 43% de ses actions

20/07/2017 | Stéphane Rolland

La transaction survient au moment où le titre s’échange à un seuil record.

Le plus gros actionnaire de Tembec dit pouvoir saborder l'offre d'acquisition

20/07/2017 | Julien Arsenault, PC

Oaktree dit avoir récolté suffisamment d'appuis pour saborder la proposition de 807 millions $ US.

Vive 375! Les retombées ne se font pas attendre

20/07/2017 | Simon Lord

Petit bilan provisoire de l'impact de l'anniversaire de la métropole.