Les épargnants se trouvent peu récompensés

Publié le 05/02/2013 à 09:42, mis à jour le 08/10/2013 à 07:21

Les épargnants se trouvent peu récompensés

Publié le 05/02/2013 à 09:42, mis à jour le 08/10/2013 à 07:21

Par Stéphane Rolland

Les épargnants canadiens trouvent qu’ils ne sont pas suffisamment récompensés pour leurs efforts, selon un sondage de la Banque CIBC.


Parmi les investisseurs dont la production de revenu de placement est le principal objectif, 42% sont insatisfaits du rendement de leur investissement. Seulement 10% affirment le contraire.


Les faibles taux d’intérêt sont de mauvais augure pour les épargnants qui évitent les marchés boursiers.


Le rendement des obligations 10 ans du gouvernement canadien procure un rendement de 1,96%. C’est à peine suffisant pour protéger son pouvoir d’achat dans le contexte d’inflation modérée que l’on vit actuellement.


Pourtant, la majorité des investisseurs prudents ne sont pas prêts à prendre davantage de risque dans l’espoir d’obtenir un rendement plus élevé.


Parmi les investisseurs insatisfaits, 54% n’ont pas l’intention de transférer des fonds vers d’autres actifs. Un peu plus de la moitié des tenants du statu quo estime qu’un changement de stratégie serait trop risqué.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Vos enfants seront-ils des cancres en finances personnelles?

BLOGUES. Le chemin pour assurer la santé financière future de nos enfants n'est peut-être pas celui qu'on pense.

Google+, le réseau social tenu pour mort, renaîtra-t-il de ses cendres?

BLOGUE. La division de Google+ en deux services distincts n’est pas passée inaperçue auprès de ses super-utilisateurs.

Le Nasdaq est revenu, pas la Bourse

BLOGUE. Oui, 15 ans plus tard, l'Indice Nasdaq est revenu à 5000, mais pas la Bourse qui demeure boudée