Gestion de portefeuille: que feront les Canadiens d’ici la fin de l’année?

Publié le 13/11/2012 à 09:29

Gestion de portefeuille: que feront les Canadiens d’ici la fin de l’année?

Publié le 13/11/2012 à 09:29

Par lesaffaires.com

Devant le spectre de la falaise fiscale, la majorité des Canadiens ne dérogeront pas à leur stratégie de placement, selon un sondage effectué par Harris/Décima pour le compte de la Banque Scotia. Les répondants sont 62 % à dire qu’il serait plus sage de ne pas modifier la pondération des actions à leur portefeuille d’ici la fin de l’année.


Seulement 9 % des Canadiens profiteront de cette occasion pour investir davantage sur le marché.


Les Canadiens sont aussi plus optimistes en ce qui a trait à la conjoncture économique. Près de la moitié (49 %) sont dans le camp des optimistes, comparativement à 39 % l’an dernier.


Les épargnants restent tout de même prudents alors que 29 % privilégieront les catégories de placements les plus sûrs.


 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

L'économie canadienne est plus vigoureuse que prévu

Il y a 9 minutes | La Presse Canadienne

L'économie canadienne a ralenti à un taux de croissance de 2,4 % au quatrième trimestre.

États-Unis: la croissance de l'économie a ralenti au 4e trimestre

27/02/2015 | AFP

La croissance de l'économie des États-Unis, qui a ralenti au 4e trimestre 2014 dans le sillage de la ...

OPINION Une embellie grâce aux exportations
Édition du 28 Février 2015 | Antoine Letellier et François Normand
Québec bashing: il faudra agir
Édition du 28 Février 2015 | Paul St-Pierre Plamondon
Zone euro: la croissance à son plus haut en 7 mois
20/02/2015 | AFP
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Un baril à 32 $US?

Il y a 36 minutes | lesaffaires.com

Avec le printemps pourrait venir un pétrole encore plus déprécié.

10 choses à savoir mardi

08:37 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Deux nouveaux plus riches au Québec, moins de paperasse pour 25000 PME et la mini-maison autonome en énergie.

Productions Horticoles Demers convoite les actifs de Savoura

L'entreprise de Lévis s'intéresse à l'entreprise en faillite.