Fondaction ne rattrape pas l'inflation en 2012

Publié le 16/01/2013 à 09:19, mis à jour le 16/01/2013 à 13:28

Fondaction ne rattrape pas l'inflation en 2012

Publié le 16/01/2013 à 09:19, mis à jour le 16/01/2013 à 13:28

Par Stéphane Rolland

Fondaction a donné un maigre rendement à ses actionnaires au cours du premier semestre de l'exercice en cours terminé le 30 novembre.


À 9,31 $, l’action du Fonds de développement de la CSN a donné un rendement de 0,1 % au cours des 12 derniers mois. Au premier semestre, le prix de la part chute de 0,3 %.


L’inflation a ainsi été plus forte que la croissance du fonds sur un an. L’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,5 % au Québec entre novembre 2011 et 2012, selon les données de Statistique Canada. Au Canada, l’inflation est de 0,8 % pour la même période.


« La majorité des entreprises que nous finançons se portent bien, explique Léopold Beaulieu, président-directeur général. Toutefois, Fondaction appuie plusieurs jeunes entreprises ainsi que des entreprises qui n'ont pas encore pleinement atteint leurs objectifs de développement, notamment dans le secteur des technologies. »


À titre de comparaison, le Fonds de solidarité FTQ, l’autre grand fond de développement syndical, a réalisé un rendement de 4,5 % durant la même année. Depuis six mois, le rendement est de 2,3 %.


Par portefeuille, celui des PME québécoises a enregistré un rendement négatif de 0,9 % au premier semestre. Les placements sur le marché financier ont procuré un rendement de 3,5 %.


Au cours du premier semestre, l’indice BMO des petites capitalisations (Québec) a reculé de 1,5 %. Le S&P/TSX à Toronto a progressé de 0,4 % et le S&P 500 à New York a gagné 10 %.


Fondaction compte 118 000 actionnaires et un actif de 990,9 M$. La cotisation au fond syndicale donne droit à un crédit d’impôt de 40 %.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sur LesAffaires cette semaine: Couche-Tard, Le Château et Descartes Systems

Couche-Tard et Descartes devraient afficher une bonne croissance, mais dans les deux cas, la clé reste les acquisitions.

Pas envie de bosser? J'ai un truc génial pour vous!

BLOGUE. Vous avez une tonne de choses Ă  faire au travail. Et pas le coeur de vous y mettre. Pas de panique!

L'occasion est belle pour Apple de se comporter Ă  nouveau comme Wayne Gretzky

01/09/2014 | René Vézina

Pour illustrer le sens de l'innovation chez Apple, Steve Jobs aimait citer Wayne Gretzky. Celui qui est encore ...