Finances personnelles : les Québécois en perdent leurs mots

Publié le 09/11/2012 à 07:24

Finances personnelles : les Québécois en perdent leurs mots

Publié le 09/11/2012 à 07:24

Par lesaffaires.com

Les Québécois ont une moins bonne connaissance de la terminologie de base de la finance personnelle que les Canadiens, selon un rapport de la Banque de Montréal (BMO) sur la littératie financière.


Dans les grandes lignes, les termes les plus connus et les moins connus sont les mêmes pour les deux solitudes, mais les Québécois sont toujours moins nombreux à connaître la terminologie.


Le régime enregistré d'épargne-retraite (REER) est le terme le plus connu. Les répondants au sondage effectué par Pollara sont 79 % à le connaître contre 74 % au Québec.


Certains écarts semblent plus importants. Les Québécois sont seulement 46 % à savoir ce qu’est l’intérêt composé, une connaissance mathématique essentielle à la gestion de son portefeuille. Décrit brièvement, l’intérêt composé est le rendement que l’on obtient sur des intérêts déjà versés. Les Canadiens sont 61 % à connaître ce terme.


Parmi les termes moins connus, on trouve les fonds négociés en bourse (FNB). Seulement 24 % des Canadiens et 22 % des Québécois connaissent ce produit financier qui gagne en popularité.


 

Sur le même sujet

Investissement: vers un nouvel ère de la transparence

12:55 | Morningstar

Des rapports de divulgation vont donner du pouvoir aux investisseurs et causer des problèmes aux conseillers.

L’impact d’un divorce sur la retraite

  En cas de divorce ou de dissolution d’une union civile, quel impact potentiel cet événement ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Cette fois c'est vrai: Jacob disparaît

Mis à jour à 17:03 | Daniel Germain

L'entreprise était à vendre, mais faute d'acheteur, elle se met en faillite.

Énergie Est: TransCanada est dans le trouble

BLOGUE. Gaz Métro demande un feu rouge. Moins rentable que prévu, Énergie Est? Presque assurément. En danger?

André Agassi et Phyllis Lambert à C2MTL

C2MTL a dévoilé aujourd’hui une dizaine de nouveaux conférenciers qui animeront sa 4e édition.