Êtes-vous un «king» des finances personnelles?

Offert par Les affaires plus


Édition de Novembre 2017

Êtes-vous un «king» des finances personnelles?

Offert par Les affaires plus


Édition de Novembre 2017

Nul besoin de viser la perfection : amusez-vous et mettez vos connaissances à l'épreuve en répondant au jeu-questionnaire suivant.


1. Judith épargne religieusement 1 500 dollars par année depuis 20 ans. Mathieu, lui, a préféré investir plus tardivement : 2 000 dollars par an, pour chacune des 15 dernières années. En supposant un rendement annuel moyen de 6 %, qui possède le plus gros pactole aujourd'hui ?


A) Mathieu, évidemment.


B) Ils sont sur un pied d'égalité, puisqu'ils ont investi la même somme !


C) Personne, car la Bourse vient de chuter !


D) Judith.


Réponse : D) Judith, qui a 58 489 dollars, est plus riche que Mathieu, qui n'a que 49 345 dollars, car l'intérêt composé s'est accumulé plus longtemps.


2. Qu'est-ce qu'un fonds distinct ?


A) Un fonds indiciel qui reproduit un indice mondial spécifique.


B) Un fonds négocié en Bourse (FNB) dont la thématique est inusitée.


C) Un compte de placement détenu à l'étranger par un investisseur.


D) Un produit d'assurance.


Réponse : D) Les fonds distincts sont des fonds communs de placement dotés d'une garantie à l'échéance et adossés à un contrat d'assurance. Ils ne sont par conséquent offerts que par les assureurs.


3. Si Marie-Claude retire aujourd'hui de son CELI un montant de 17 500 dollars en vendant des actions qu'elle avait payées 13 000 dollars lors de la cotisation initiale, quelle est la somme de droits de cotisation que libérera le retrait en question au 1er janvier de l'an prochain ?


A) 13 000 dollars.


B) 17 500 dollars.


C) 4 500 dollars, soit la différence entre les deux montants.


D) Tout dépend des dividendes reçus à l'égard des actions en question.


Réponse : B) À partir du 1er janvier suivant, Marie-Claude récupérera un droit de cotisation de 17 500 dollars. C'est la valeur au moment du retrait qui est comptabilisée, et non le montant de la cotisation initiale.


4. L'une de ces affirmations concernant le fractionnement du revenu de retraite entre conjoints est fausse. Laquelle ?


A) Les résidents du Canada ont la possibilité de fractionner leurs revenus de retraite avec leur conjoint, marié ou de fait, ayant un taux d'imposition plus bas.


B) C'est en préparant leurs déclarations de revenus que les retraités prennent la décision de transférer jusqu'à 50 % de certaines rentes admissibles vers la déclaration du conjoint ayant le revenu le moins élevé.


C) Il ne s'agit pas d'un transfert réel d'argent entre les conjoints, mais plutôt d'un choix fiscal effectué chaque année dans leurs déclarations de revenus respectives.


D) Tout type de revenu gagné est admissible à un fractionnement du revenu de retraite entre conjoints.


Réponse : D). C'est faux. Le revenu admissible comprend généralement les paiements de rente viagère prévus par un régime de pension agréé (RPA), les paiements de rente prévus par un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) ou par un régime de participation différée aux bénéfices (RPDB), les paiements provenant d'un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou d'un fonds de revenu viager (FRV). Des nuances demeurent pour les particuliers de moins de 65 ans et relativement aux lois fiscales fédérales.


5. Il est possible de transférer une partie des sommes accumulées dans un régime enregistré d'épargne-études (REEE) dans votre REER. Quelle est-elle ?


A) La totalité des cotisations effectuées au compte.


B) Seules les subventions gouvernementales reçues.


C) Un montant à la guise du souscripteur.


D) Je devrais retourner sur les bancs d'école.


Réponse : A) Si le bénéficiaire du REEE ne poursuit pas d'études postsecondaires et si aucun autre bénéficiaire n'est nommé, c'est la totalité des cotisations effectuées au REEE que vous pouvez éventuellement transférer au REER, à la condition d'avoir les droits de cotisation REER inutilisés pour ce faire. Attention ! Vous perdrez ainsi les subventions gouvernementales reçues. Pour ce qui est des revenus générés par le REEE depuis son ouverture, le souscripteur peut les recevoir sous certaines conditions.


6. Que signifie l'acronyme RVER ?


A) Régime véritable d'épargne-retraite.


B) Rente réversible destinée à l'épargne-retraite.


C) Régime volontaire d'épargne-retraite.


D) Ah non ! Pas un autre régime enregistré !


Réponse : C) Le RVER est l'une des initiatives prises par le gouvernement afin de permettre aux travailleurs québécois d'épargner pour assurer leur sécurité financière à la retraite. Ce régime, offert par l'employeur, se veut en quelque sorte un prolongement du REER. Comme son nom l'indique, le régime volontaire d'épargne-retraite n'est pas obligatoire. L'adhésion est automatique et vous disposez de 60 jours pour vous retirer du régime.


7. Concernant le Régime de rentes du Québec (RRQ), quel énoncé est faux ?


A) Ce régime est financé à 50 % par le gouvernement.


B) Cette prestation peut être versée à l'extérieur du pays.


C) Cette prestation est imposable.


D) Cette rente, normalement payable à 65 ans, peut être anticipée dès 60 ans.


Réponse : A) Ce régime est essentiellement financé à parts égales par les employés et les employeurs. Il ne représente pas une dépense du gouvernement, exception faite des contributions que le gouvernement effectue à titre d'employeur pour les employés de l'État.


8. REER ou CELI ? Toutes ces affirmations sont vraies, sauf une. Laquelle ?


A) Ces régimes peuvent être utilisés pour accumuler une partie de la mise de fonds nécessaire à l'achat d'une maison.


B) Dans les deux cas, vos placements fructifient à l'abri de l'impôt.


C) Le retrait d'un REER s'effectue en franchise d'impôt alors que celui effectué d'un CELI est imposable à la source, vu la déduction fiscale associée à toute contribution.


D) Bien que différents, des plafonds de cotisation existent pour chacun des deux régimes.


Réponse : C) C'est l'inverse ! Contrairement à ce qui est le cas pour le CELI, placer son argent dans un REER permet de réduire son revenu imposable et de diminuer l'impôt à payer. En revanche, tout retrait d'un REER est imposable, ce qui n'est pas le cas d'un retrait du CELI.


9. Laquelle des affirmations suivantes concernant le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) est vraie ?


A) Il est possible de transférer la totalité du compte REER d'un défunt au CELI du conjoint survivant, et ce, sans conséquences fiscales.


B) Il n'est pas possible de cotiser au CELI après le décès.


C) Tout comme pour le REER, il est possible de cotiser au CELI de son conjoint.


D) Il est possible de transférer le REER au CELI en tout temps.


Réponse : B) Une telle possibilité existe cependant, et sous certaines conditions, pour le REER. Pour l'affirmation C), il demeure possible de donner ou de prêter de l'argent à son conjoint afin qu'il cotise lui-même à son propre compte d'épargne libre d'impôt.


10. Vous rêvez de posséder votre propre piaule ? Quelle sera la mise de fonds minimale requise pour faire l'acquisition d'une maison unifamiliale ?


A) 5 % du prix d'achat, toujours.


B) 10 % du prix d'achat.


C) 5 % du prix d'achat jusqu'à un certain seuil, plus 10 % du prix excédant ce même seuil.


D) Une mise de fonds supérieure à 25 % est requise pour éviter l'assurance prêt hypothécaire.


Réponse : C) Si le prix d'achat est de 500 000 dollars ou moins, la mise de fonds minimale exigée est de 5 %. Si le prix dépasse 500 000 dollars, la mise de fonds minimale exigée est de 5 % pour la première tranche de 500 000 dollars et de 10 % pour la portion du prix de l'habitation qui se trouve entre 500 000 et 999 999 dollars. Sachez aussi que les prêteurs exigent une assurance prêt hypothécaire pour les prêts consentis aux acheteurs qui versent une mise de fonds inférieure à 20 % du prix d'achat.


11. Apple (AAPL-Q) est l'une des entreprises ayant procédé à un fractionnement d'actions dans les dernières années. De quoi s'agit-il ?


A) D'une opération favorable aux actionnaires visant une plus grande liquidité du titre.


B) D'une augmentation du nombre d'actions en circulation et d'une réduction proportionnelle du cours boursier du titre.


C) D'une pratique financière qui ne crée aucune richesse sur le coup.


D) Toutes ces réponses.


Réponse : D) Tout ceci est vrai. C'est en juin 2014 qu'Apple a procédé à une telle opération. Chaque détenteur d'actions s'est retrouvé avec sept fois plus d'actions.


12. Au sujet de la pension de la Sécurité de la vieillesse (SV), quel énoncé est vrai ?


A) La prestation du régime n'est pas imposable.


B) Le régime est contributif, c'est-à-dire que les Canadiens doivent y cotiser.


C) Au même titre que la rente de retraite du Régime de rentes du Québec, la SV peut être anticipée dès 60 ans.


D) La SV peut être reportée jusqu'à 70 ans.


Réponse : D) Il est possible de reporter jusqu'à 70 ans le paiement de cette prestation . Toutefois, il n'est pas possible de l'anticiper dès 60 ans.


Remerciements


Nous tenons à remercier Martin Dupras, président de ConFor financiers, et François Beauregard, planificateur financier chez Assante, de leur contribution à l'élaboration de ce jeu-questionnaire.


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Vous avez des questions au sujet de votre retraite?

25/09/2018 | lesaffaires.com

En participant à la Clinique Retraite de Les Affaires, vous pourriez avoir des réponses. Appel de candidatures.

Et si on révolutionnait la manière de calculer vos impôts?

25/09/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Notre système fiscal est rafistolé et plutôt inéquitable. Pourquoi ne pas le rebâtir sur de nouvelles bases?

À la une

Vous avez des questions au sujet de votre retraite?

25/09/2018 | lesaffaires.com

En participant à la Clinique Retraite de Les Affaires, vous pourriez avoir des réponses. Appel de candidatures.

Le faux débat de l'immigration

25/09/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Je suis fils d’immigrant. Mon père, bourguignon d’origine, est arrivé ...

Goodfood, Desjardins fait grimper le titre de 4%

Goodfood devient un partenaire de choix pour les épiciers et pourrait même devenir une cible d'acquisition.