Crise financière : les pays émergents touchés?

Publié le 29/09/2008 à 00:00

Crise financière : les pays émergents touchés?

Publié le 29/09/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Les défis de l'économie moderne requièrent une coordination sans précédent entre les pays, selon M.Martin, qui doit livrer une allocution à ce sujet aujourd'hui, devant un auditoire d'affaires de Toronto.



L'ancien chef du gouvernement canadien ajoute que la création de structures globales qui superviseront les économies du XXIe Siècle a déjà trop tardé. Il reproche aussi à des organisations telles le Groupe des sept pays les plus industrialisés (G7) et le Fonds monétaire international (FMI) de négliger d'inclure les économies émergentes à leurs activités.



Lorsque la crise des devises asiatiques a éclaté en 1997, Paul Martin était ministre des Finances du Canada. Il avait alors largement contribué à la formation d'un groupe de ministres des Finances et de présidents de banques centrales de 20 pays pour prévenir l'éclatement d'autres crises.



Aujourd'hui, il soutient que l'initiative était bonne à l'époque, mais qu'elle est désormais insuffisante.


À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Jeudi 06 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Les pros prévoient un dernier élan de 12% pour le S&P 500

BLOGUE. Le sondage de Bank of America Merrill Lynch révèle que les pros ont acheté pendant la dernière correction.

Republik ne veut que des clients générant un impact positif

BLOGUE. Certaines entreprises filtrent leurs fournisseurs. L'agence de communication Republik filtrera ses clients.

Open banking: «la protection des données doit être la priorité»

Brandon Dewitt, de MX.com, pense qu’il est temps de réfléchir au contrôle qu’ont les épargnants sur leurs données.