Crise financière : les conseils de Warren Buffett

Publié le 29/09/2008 à 00:00

Crise financière : les conseils de Warren Buffett

Publié le 29/09/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Le réflexe de bon nombre d'investisseurs pourrait être de se retirer des marchés à un moment où la phrase "la pire crise économique depuis la Grande Dépression des années 1930" sort de la bouche de plusieurs grands patrons.



Mais l'homme le plus riche au monde _ communément appelé l'Oracle d'Omaha _ a fait exactement le contraire: il a investi 5 milliards $ US dans Goldman Sachs, un géant des finances qui tient toujours debout, malgré la récente débandade de ses pairs, dont Lehman Brothers, Merrill Lynch et Bear Stearns.



"L'inconstance est l'ami de l'investisseur à long terme", a dit James Cole, vice-présidente directeur de la firme AIC Investment Services, paraphrasant l'un des principes clés de la philosophie de Warren Buffett.



"Trouvez les bonnes entreprises et soyez à l'affût des moments, au cours de ce genre de période de turbulences, pour acquérir des parts de ces entreprises à des prix attrayants", a-t-il poursuivi.



Les sociétés axées sur les pipelines ou les produits de consommation, par exemple, ont assez bien réagi face au chaos, alors que les finances, le détail et les actions de produits de base ont fait face à beaucoup plus d'instabilité.



Cela peut sembler contre-intuitif, mais choisir des titres dans les secteurs qui ont été affectés pourrait être très payant, croit M. Cole, invoquant, à titre d'exemple, les gains sans précédents de la semaine dernière à la Bourse de Toronto, après que le TSX ait essuyé d'importantes pertes.



Selon le gestionnaire de portefeuilles, les titres qui ont été le plus touchés par les récents problèmes sont ceux dont les cours ont le plus repris.



James Cole a admis détenir des actions d'institutions bancaires comme la Banque TD (TSX:TD), la Banque Scotia (TSX:BNS), la Banque Royale (TSX:RY) et la Banque nationale du Canada (TSX:NA) et de sociétés en assurances telles que la Financière Manuvie (TSX:MFC), la Financière Sun Life (TSX:SLF) et de Great West Lifeco (TSX:GWO).



Il s'est en outre dit très satisfait du rendement des ces titres.



Pour sa part, la vice-présidente directrice de TD Waterhouse Canada, Patricia Lovett-Reid, considère que les actions de sociétés comme Proctor & Gamble (NYSE:PG), Colgate (NYSE:CL) et de Shoppers Drug Mart (TSX:SC) représentent de bons choix pour les investisseurs plus défensifs.



Le moment n'est pas indiqué pour investir dans le secteur de l'automobile ou celui de l'immobilier, mais les titres de certaines institutions bancaires et sociétés en assurances canadiennes pourraient être très payants, a-t-elle avisé.


À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Jeudi 06 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Pourquoi le dollar américain est-il si fort?

Il y a 44 minutes | Dominique Beauchamp

Le billet vert approche du sommet de 2002 grâce à plusieurs facteurs favorables, mais gare aux spéculateurs.

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.

L'électricité, un boom planétaire qui nécessitera des adaptations

07:22 | AFP

«Le secteur de l'électricité est en train de vivre sa transformation la plus spectaculaire depuis sa création.»