Bourse : inutile de prendre des risques pour réaliser des gains élevés

Publié le 28/07/2010 à 12:00, mis à jour le 28/07/2010 à 12:15

Bourse : inutile de prendre des risques pour réaliser des gains élevés

Publié le 28/07/2010 à 12:00, mis à jour le 28/07/2010 à 12:15

Par Dominique Beauchamp

Photo : Bloomberg

Contrairement aux idées reçues, il est inutile de prendre des risques en Bourse pour obtenir de bons rendements, surtout à long terme.


C'est ce que conclut Chad McAlpine, analyste quantitatif chez RBC Marchés des Capitaux, qui a étudié sur 30 ans le rendement et la volatilité des titres de la Bourse de Toronto. Depuis décembre 1979, les titres les moins volatils ont procuré un rendement annuel composé de 16,6 %, par rapport à un gain de 11,5 % pour les titres les plus volatils.


Ces résultats ont de quoi réjouir les épargnants qui préfèrent investir prudemment dans des entreprises plus stables, mais qui craignent d'y perdre du rendement.


RBC Marchés des Capitaux a mesuré la fluctuation d'un titre par rapport à sa propre variation mensuelle moyenne et à celle de la Bourse, sur des périodes de cinq ans.


" Cela s'explique en partie par le fait que les investisseurs ont tendance à payer trop cher les titres les plus risqués, dans l'espoir de récolter des gains proportionnellement plus élevés ", souligne M. McAlpine.


L'analyste établit une analogie avec les amateurs de loterie qui sont prêts à acheter dans l'espoir de réaliser un gain spectaculaire, même si cela est fort peu probable.


Pour les investisseurs en quête de choix de placement peu risqués offrant aussi un bon potentiel de rendement, M. Alpine a trié les entreprises de l'indice S&P/TSX en fonction de deux critères de volatilité et de quatre critères de qualité, sur une période de cinq ans. Les 18 entreprises qui ont réussi l'épreuve oeuvrent surtout dans les secteurs reconnus pour la constance de leurs revenus : la consommation essentielle, les télécommunications, les services aux collectivités et la finance.


18 TITRES DE QUALITÉ PEU VOLATILS¹


Metro (MRU.A)


Banque Laurentienne (LB)


Enbridge (ENB)


BCE (BCE)


Astral (ACM.A)


Emera (EMA)


Empire Company (EMP.A)


Shaw Communications (SJR.B)


Intact Corp. financière (IFC)


Canadian Utilities (CU)


Saputo (SAP)


Loblaw (L)


Groupe CGI (GIB.A)


Alimentation Couche-Tard (ATD.A)


Telus (T)


TransCanada (TRP)


Canadien National (CNR)


ATCO (ACO.X)


Source : RBC Marchés des Capitaux


¹ Classés en fonction du meilleur score de qualité du modèle de RBC


 


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Bourse: le Dow Jones confirme les 26000 points

Mis à jour à 17:04 | LesAffaires.com et AFP

C'est la septième fois depuis le début de l'année que les trois indices clôturent en même temps à des niveaux records.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour à 07:46

Rebond en vue à Wall Street, cible relevée pour TFI, beau potentiel pour Bombardier et des idées techno pour 2018.

À la une

La blockchain au profit de l'humanité

BLOGUE. Non, ce n’est pas le sermon du nouveau messie de la tech mais le critère d'un financement pour start-up.

Attachez vos ceintures, les cryptos nous emmènent vers le futur

15/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Il serait bon d’embarquer dans l’industrie des cryptos tout comme il l’était avec l’auto… en 1920.

Apple va investir 350 milliards US aux États-Unis

14:39 | LesAffaires.com et AFP

Le géant annonce aussi une facture fiscale salée de 38G$US après la nouvelle réforme et un bonus de 2500$US par employé.