Une hausse de taux menacerait les finances de trois ménages sur quatre

Publié le 23/10/2012 à 08:17, mis à jour le 23/10/2012 à 09:48

Une hausse de taux menacerait les finances de trois ménages sur quatre

Publié le 23/10/2012 à 08:17, mis à jour le 23/10/2012 à 09:48

Par Stéphane Rolland

Photo: Les Affaires

Les Canadiens sont toujours optimistes à l'égard du marché immobilier, mais cette confiance est très fragile. Il ne suffirait que d’un léger revers pour que la situation change du tout au tout, selon le portrait dévoilé par le service d’études économiques de la Banque de Montréal. (BMO).


PLUS : la Banque du Canada moins encline à hausser les taux


Les propriétaires canadiens ont une infime marge de manoeuvre. Une faible hausse de leurs mensualités hypothécaires mettrait sous pression le budget de 72% des ménages du pays, selon les répondants d’un sondage effectué par la banque.


Les Canadiens n’en demeurent pas moins optimistes pour l’avenir du marché. Près de la moitié (46%) des propriétaires, autrement dit ceux qui sont déjà dans le marché, prévoient faire un achat d’ici cinq ans.


En moyenne, les Canadiens estiment que le prix des maisons augmentera de 2% l’an prochain.


Des achats reportés, une épargne réduite


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

États-Unis : l'économie ralentit

30/01/2015 | AFP

L'économie américaine a progressé moins que prévu au quatrième trimestre.

Les Péruviens se mettent au shopping!

Édition du 31 Janvier 2015 | David Riendeau

Pour l'ouverture de la première boutique américaine Forever 21 au Pérou, en septembre, une file de plusieurs ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

De tuile en tuile pour Bombardier et des chicanes à prévoir

Bombardier fait régulièrement les manchettes depuis le début de l’année mais pas pour les bonnes raisons.

REER ou RVER : lequel choisir ?

08:11 | Dominique Lamy

Faut-il préférer le RVER, ce nouveau venu, au bon vieux REER?

Dix tendances en tourisme pour 2015

Édition du 31 Janvier 2015 | Martin Jolicoeur

S’il existe une industrie qui n’évolue pas en vase clos, c’est bien celle du tourisme. ...