L'accessibilité à la propriété s'améliore au Québec

Publié le 25/02/2013 à 06:23, mis à jour le 25/02/2013 à 06:33

L'accessibilité à la propriété s'améliore au Québec

Publié le 25/02/2013 à 06:23, mis à jour le 25/02/2013 à 06:33

Par La Presse Canadienne

Le marché est plus favorable aux acheteurs. La baisse des prix y contribue. Photo: LesAffaires.com

Un nouveau rapport affirme qu'un léger déclin des taux hypothécaires et des prix des maisons dans plusieurs marchés a contribué à améliorer l'accessibilité à la propriété au Canada au cours des trois derniers mois de 2012.


Selon ce rapport publié par la banque RBC, les mesures d'accessibilité pour les bungalows détachés et les appartements en copropriété ont toutes deux baissé de 0,2 point de pourcentage pour s'établir à 42,1% et 28% respectivement. Celle pour les maisons de deux étages a reculé de 0,3 point de pourcentage, à 47,8%.


Ces mesures expriment la part du revenu avant impôts qu'un ménage type doit consacrer au paiement des coûts de propriété d'une résidence au prix courant.


Pour un troisième trimestre de suite, l'accessibilité à la propriété au Québec a connu une amélioration générale. Les mesures y ont reculé dans deux des trois catégories de logement, avec une baisse de 1,1 point de pourcentage, à 41%, pour les maisons de deux étages et de 0,3 point de pourcentage, à 32,8%, pour les bungalows détachés. La mesure pour les appartements en copropriété a gagné 0,4 point de pourcentage pour passer à 27,4%.


Conformément à la tendance provinciale, l'accessibilité dans la région de Montréal s'est améliorée pour un troisième trimestre consécutif.

À suivre dans cette section

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.