Immobilier: risque élevé d'effondrement au Canada

Publié le 24/08/2018 à 13:12

En dépit des mesures adoptées ces dernières années, le Canada demeure l’un des pays parmi les plus à risque de subir avant longtemps une chute importante de la valeur de son parc immobilier résidentiel.
C’est du moins l’une des principales conclusions ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Où investir en 2019: le secteur industriel dans le brouillard

Édition du 12 Janvier 2019 | Dominique Beauchamp

La possibilité d'un ralentissement économique embrouille la sélection de titres dans le secteur industriel pour 2019.

La question à mille milliards de dollars d'Apple

03/01/2019 | AFP

Apple connaît-elle seulement un trou d’air passager ou s’agit-il d’un problème plus grave ?

À la une

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

Il y a 42 minutes | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

18/01/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.

Une perspective à long terme remet les pendules à l'heure

18/01/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Malgré nos impressions, la volatilité en 2018 était un peu sous la moyenne des 20 dernières années.