Il en coûte désormais plus cher en taxes d'acheter une maison à Montréal

Publié le 12/02/2010 à 12:13

Il en coûte désormais plus cher en taxes d'acheter une maison à Montréal

Publié le 12/02/2010 à 12:13

Par André Dubuc

Cette mesure ne s’applique pas aux villes défusionnées de l’île de Montréal comme Westmount. Photo : Bloomberg

Les droits de mutation, communément appelés taxe de Bienvenue, font l’objet d’une surprime pour toutes les transactions immobilières de plus d’un demi-million de dollars à Montréal depuis la fin janvier.


Les droits de mutation s’appliquent sur le montant le plus élevé entre le prix de vente et le prix de l’évaluation municipale.


Dorénavant, tout prix de vente excédant 500 000 $ doit faire l’objet d’un taux spécial de 2 %. Avant, le taux maximal de la taxe de Bienvenue était de 1,5 %.


Ce nom populaire a été donné en l'honneur du ministre du Revenu sous Robert Bourassa, Jean Bienvenue, qui a permis aux municipalités d’imposer ces droits.


La Ville de Montréal espère empocher 10 millions additionnels grâce à cette mesure, prévue au budget 2010, de dire Patricia Lowe, porte-parole de la Ville.


Cette mesure ne s’applique pas aux villes défusionnées de l’île de Montréal comme Westmount, mais elle s’applique aux anciennes banlieues devenues des arrondissements de la ville centre, comme Outremont.


Pour une demeure vendue 1 000 000 $, il en coûte désormais 16 000 $ en droits de mutation, soit 2500 $ de plus en droits de mutation qu’avant.


Il faut compter une hausse d’environ 500 $ par tranche de 100 000 $, excédant 500 000 $, dans le prix de la propriété.


 


 


 


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

À la une

À surveiller: MTY, CAE, et Canadian REIT

08:41 |

Que faire avec les titres de MTY, CAE et Canadian REIT?

10 choses à savoir mardi

Un spécial du président morbide! Suivez la Tesla en direct dans l'espace, forcer les banques à payer comptant.

Employeurs, voici pourquoi vos employés vous fuient!

Mis à jour à 07:48 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Aujourd'hui, 63% des employés canadiens se disent prêts à travailler pour un autre employeur, selon une étude...