Il en coûte désormais plus cher en taxes d'acheter une maison à Montréal

Publié le 12/02/2010 à 12:13

Il en coûte désormais plus cher en taxes d'acheter une maison à Montréal

Publié le 12/02/2010 à 12:13

Par André Dubuc

Cette mesure ne s’applique pas aux villes défusionnées de l’île de Montréal comme Westmount. Photo : Bloomberg

Les droits de mutation, communément appelés taxe de Bienvenue, font l’objet d’une surprime pour toutes les transactions immobilières de plus d’un demi-million de dollars à Montréal depuis la fin janvier.


Les droits de mutation s’appliquent sur le montant le plus élevé entre le prix de vente et le prix de l’évaluation municipale.


Dorénavant, tout prix de vente excédant 500 000 $ doit faire l’objet d’un taux spécial de 2 %. Avant, le taux maximal de la taxe de Bienvenue était de 1,5 %.


Ce nom populaire a été donné en l'honneur du ministre du Revenu sous Robert Bourassa, Jean Bienvenue, qui a permis aux municipalités d’imposer ces droits.


La Ville de Montréal espère empocher 10 millions additionnels grâce à cette mesure, prévue au budget 2010, de dire Patricia Lowe, porte-parole de la Ville.


Cette mesure ne s’applique pas aux villes défusionnées de l’île de Montréal comme Westmount, mais elle s’applique aux anciennes banlieues devenues des arrondissements de la ville centre, comme Outremont.


Pour une demeure vendue 1 000 000 $, il en coûte désormais 16 000 $ en droits de mutation, soit 2500 $ de plus en droits de mutation qu’avant.


Il faut compter une hausse d’environ 500 $ par tranche de 100 000 $, excédant 500 000 $, dans le prix de la propriété.


 


 


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Les propriétés de luxe prennent plus de valeur

18/06/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. La croissance des prix pour les propriétés de luxe a surpassé celle pour l'ensemble du marché.

À la une: la Vie en Rose se prépare au pire et s’attend au meilleur

Édition du 16 Juin 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là. En manchette, la Vie en Rose se prépare au pire et s’attend au meilleur.

À la une

Le rouge s'impose sur les Bourses de Toronto et New York

17:25 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

L'activité industrielle américaine et son secteur de l'automobile commencent à pâtir des sanctions de la Chine.

«La Fed va tuer le marché haussier»

David Rosenberg, économiste en chef de Gluskin Sheff + Associates, croit qu'on a déjà atteint le sommet du cycle.

Hydropothecary gradue au S&P/TSX demain, son action gagne 6%

Le producteur de pot de Gatineau qui multiplie par 30 sa capacité de production ambitionne de se hisser parmi les grands