Hypothèque: au tour de la TD de monter ses taux

Publié le 22/08/2012 à 14:58

Hypothèque: au tour de la TD de monter ses taux

Publié le 22/08/2012 à 14:58

Par La Presse Canadienne

La Banque TD (TSX:TD) augmente le taux d'intérêt de son prêt hypothécaire d'une durée de trois ans, emboîtant le pas à la Banque Royale (TSX:RY).


La banque a annoncé mercredi que le taux annuel de ce prêt augmenterait de 0,20 point de pourcentage, à 4,05 pour cent, à compter de jeudi.


La TD propose également une offre spéciale d'une hypothèque de cinq ans à échéance fixe à 3,69 pour cent, tout comme sa concurrente.


Les grandes banques canadiennes ont tendance à ajuster leurs taux hypothécaires à peu près en même temps, réagissant à des facteurs tels que la concurrence et les fluctuations des marchés obligataires.


Les grandes banques commerciales offraient pour la plupart des prêts hypothécaires de trois ans à 3,95 pour cent depuis la fin du mois de janvier, jusqu'à ce que la Banque Royale n'effectue son changement, mardi.


Il existe des prêts hypothécaires différents de ceux affichés par les banques, souvent disponibles en négociant avec celles-ci ou offerts par des sources alternatives de prêts.

Sur le même sujet

Banque TD: bénéfice conforme aux prévisions, dividende relevé de 9%

26/02/2015 | lesaffaires.com

La banque profite de la vigueur de ses activit√©s de d√©tail aux √Čtats-Unis et d'une performance enviable au Canada.

Immobilier: avec quel prêteur renouvelle-t-on son hypothèque?

23/02/2015 | Joanie Fontaine

BLOGUE. 20% des propriétaires n'optent pas pour les grandes institutions lors du renouvellement de leur hypothèque.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: trop pessimistes envers le Canada, les investisseurs?

10:13 | Jean Gagnon

La chute importante du prix du pétrole n’a certainement rien de rassurant pour l’économise ...

Les initiés de Junex font preuve d'optimisme

Mis à jour à 11:32 | Ted Dixon

BLOGUE. Notre nouvelle rubrique sur les initiés se penche sur les récents achats chez la pétrolière québécoise.

Le marché de l'emploi n’a pas été aussi mauvais depuis longtemps, selon la CIBC

Les conditions de travail des Canadiens se dégradent à un creux historique.