Moment idéal pour fractionner son revenu

Publié le 28/03/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:11

Moment idéal pour fractionner son revenu

Publié le 28/03/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:11

Par

En raison de la baisse des taux d'intérêt, il est plus avantageux que jamais de faire appel à la stratégie du fractionnement du revenu.


L'Agence du revenu du Canada a fixé pour le deuxième trimestre de 2009 le taux prescrit à un plancher historique de 1 % (il s'agit du taux minumum auquel on peut prêter de l'argent à un membre de sa famille; il était de 2 % au premier trimestre). " Ça peut difficilement être mieux ", dit le fiscaliste Benoît Gaumont, de Gaumont Groupe Conseil.


Cette stratégie permet au membre d'une famille qui gagne le revenu le plus élevé d'attribuer une partie de son revenu à son conjoint ou à un enfant mineur afin de diminuer son revenu imposable.


Un exemple : en avril 2009, M. Gagnon prête 100 000 $ à sa conjointe à un taux de 1 %. Mme Gagnon devra verser à son mari les intérêts prévus au plus tard le trentième jour suivant la fin de chaque année.


M. Gagnon sera imposé sur les intérêts de 1 %, alors que sa conjointe le sera sur les revenus de placement (intérêts, dividendes ou gains en capital) réalisés grâce aux 100 000 $ empruntés à son mari. De plus, Mme Gagnon pourra déduire les intérêts de 1 % payés à son conjoint du rendement de ses placements.


Si vous avez réalisé un tel prêt dans le passé à un taux plus élevé, il est possible de le rembourser et d'en faire un nouveau au taux de 1 % à partir du 1er avril. D.F.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: