ImpĂ´ts : 72 % des Canadiens s'improvisent comptables

Publié le 11/04/2012 à 10:26, mis à jour le 16/04/2012 à 16:33

ImpĂ´ts : 72 % des Canadiens s'improvisent comptables

Publié le 11/04/2012 à 10:26, mis à jour le 16/04/2012 à 16:33

Si près du trois quart des Canadiens préparent leurs déclarations d'impôts eux-mêmes, ils ne sont pas nécessairement tous à l’aise avec la fiscalité des placements, selon un récent sondage mené pour le compte de BMO Nesbitt Burns.


Les Canadiens ont d'ailleurs confiance dans leurs talents de comptables puisque 84 % soutiennent que leur déclaration de revenus leur fera profiter de toutes les déductions fiscales, crédits et autres économies d'impôt disponibles.


Chez ceux qui décident de ne pas faire leur déclaration eux-mêmes, 38 % des Canadiens font appel aux services d'un professionnel et 18 % confient la tâche à un ami ou à un membre de la famille.


Par contre, seulement 58 % des Canadiens savent comment sont imposés les gains de capital. De plus, près de deux Canadiens sur trois, ou 63 %, peuvent expliquer comment les revenus de dividendes sont imposés.


Soixante et douze pour cent des Canadiens qui préparent leur déclaration de revenus eux-mêmes connaissent les incidences fiscales du Compte d'épargne libre d'impôt (CELI), comparativement à seulement 54 % de ceux qui ne la préparent pas eux-mêmes.


Cette année, 23 % des Canadiens ne s'attendent pas à recevoir un remboursement d'impôt cette année. Selon l'Agence du revenu du Canada, le remboursement d'impôt moyen se chiffrait à 1 506 $ l'an dernier.


Le sondage a par ailleurs fait ressortir qu'un seul Canadien sur cinq comprend les répercussions fiscales d'un transfert de patrimoine lors du décès d'un être cher.

Sur le même sujet

États-Unis: baisse surprise des dépenses des consommateurs

29/08/2014

Il s'agit du premier recul depuis janvier, au moment où l'économie américaine était grippée par l'hiver rigoureux.

Économie canadienne: solide croissance au deuxième trimestre

29/08/2014 | lesaffaires.com

Le PIB affiche sa plus forte croissance en près de trois ans, porté par les exportations et les dépenses des ménages.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Comment Ă©viter l'Ă©puisement professionnel?

BLOGUE. Il existe un moyen ultrasimple d'y parvenir. Vraiment.

OĂą se trouvent les citoyens les plus heureux?

17/09/2014 | Diane BĂ©rard

Plus de la moitié des Canadiens se disent épanouis financièrement, mais un quart se disent épanouis physiquement.

Exportations: un dollar plus faible aidera à les relancer de façon durable, dit un économiste

06:39

Il faut un dollar canadien aux environs de 85 cents US pour regagner de la compétitivité, dit un économiste de la CIBC.