Hausse d'impôt anticipée: les particuliers nerveux

Publié le 24/09/2012 à 14:08, mis à jour le 24/09/2012 à 14:24

Hausse d'impôt anticipée: les particuliers nerveux

Publié le 24/09/2012 à 14:08, mis à jour le 24/09/2012 à 14:24

Par Guillaume Poulin-Goyer

L'anticipation de hausses d'impôt par le Parti québécois (PQ) inquiète les particuliers qui tireront un revenu supérieur à 130 000 $.


Les particuliers cherchent actuellement des stratégies afin d'éviter d'être frappés par ces hausses qui pourraient toucher le revenu de dividende, de gain en capital, selon Pierre Jones, comptable agréé et associé en fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton : «C'est sûr que c'est une question qu'on se fait poser par les clients de ces temps-ci», a-t-il dit en entrevue vendredi à Finance et Investissement.


Dans sa plateforme électorale, le PQ souhaitait imposer davantage les gens dont le revenu de travail dépasse 130 000 $, réduire de moitié le crédit d'impôt sur dividende et diviser par deux les déductions fiscales applicables aux gains en capital.


Samedi, le quotidien Le Soleil révélait que le gouvernement du PQ envisageait même une hausse rétroactive d'impôts pour l'année d'imposition 2012. La directrice des communications de Pauline Marois, Shirley Bishop, a laissé entendre que le PQ prévoit cette hausse afin de compenser pour les cinq millions de personnes qui ne paieront pas la taxe santé de 200 $, que le PQ a décidé d'annuler.


Selon la plateforme du PQ, le taux d'imposition provincial de la tranche de revenus de 130 000 $ à 250 000 $ passerait de 24 à 28 %. Le taux d'imposition pour les revenus excédant 250 000 $ passerait de 24 à 31 %.


Des transactions devancées?


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

La prédiction finances persos de Marie-Claude Morin: Un Séraphin naîtra en chacun de nous

En 2015, le petit Séraphin qui sommeille en chacun de nous risque fort de gagner en vigueur.

Endettés, mais pas inquiets, les Canadiens

La Banque du Canada juge que l'endettement des ménages constitue un risque pour le pays, pas les principaux intéressés.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir jeudi

07:24 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Amazon s'attaque à Outlook, un Nescafé servi par un robot et pourquoi les technos pour animaux est un marché sérieux.

McDonald's: le PDG quitte, impuissant à rehausser les ventes

06:57 | AFP

La célèbre chaîne peine à s'adapter aux changements des habitudes des consommateurs.

Comment éviter le suicide d'un de vos employés?

Mis à jour à 06:19 | Olivier Schmouker

BLOGUE. À force de parler du bien-être au travail, on en occulte le mal-être. Et ses conséquences parfois dramatiques.