Un nombre record de Canadiens dépendent de la charité pour se nourrir

Publié le 30/10/2012 à 15:24, mis à jour le 08/10/2013 à 09:03

Un nombre record de Canadiens dépendent de la charité pour se nourrir

Publié le 30/10/2012 à 15:24, mis à jour le 08/10/2013 à 09:03

Par AFP

Un nombre record de Canadiens, environ 882 000, dépendent chaque mois de la charité des autres pour manger, selon le bilan annuel du réseau des banques alimentaires canadiennes présenté mardi.


Parmi ces usagers, 339 000 ou 38% étaient des enfants, selon un rapport de l'organisation.


Après avoir légèrement fléchi en 2011, la fréquentation des banques alimentaires était en hausse de 2,4% en 2012 et 31% par rapport au niveau d'avant la récession de 2008-2009.


Pour 11% des usagers (93 000 personnes), 2012 marquait la première fois où ils avaient recours à des services d'aide alimentaire d'urgence.


En outre, environ la moitié des ménages canadiens qui utilisaient ces services étaient des familles avec des enfants.


« Il est consternant que dans un pays prospère comme le Canada, des milliers d'enfants dépendent des banques alimentaires pour avoir suffisamment de quoi manger chaque mois », a déclaré Katharine Schmidt, directrice des Banques alimentaires du Canada. « Bien que les banques alimentaires fassent ce qu'elles peuvent pour répondre au besoin, trop d'enfants se rendent à l'école l'estomac vide ».

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Vitrine du détail: Emballages: cinq produits qui ont fait peau neuve

Édition du 20 Septembre 2014 | Laurence Hallé

Les agences de design sont unanimes : l'emballage est un outil de choix pour entrer en contact avec le consommateur ...

Vitrine du détail: Concours PackPlay, le meilleur de l'emballage

Édition du 20 Septembre 2014 | Laurence Hallé

Pourquoi tergiverser entre le réfrigérateur, trop froid, et le comptoir, trop chaud, quand on pourrait ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.