Un nombre record de Canadiens dépendent de la charité pour se nourrir

Publié le 30/10/2012 à 15:24, mis à jour le 08/10/2013 à 09:03

Un nombre record de Canadiens dépendent de la charité pour se nourrir

Publié le 30/10/2012 à 15:24, mis à jour le 08/10/2013 à 09:03

Par AFP

Un nombre record de Canadiens, environ 882 000, dépendent chaque mois de la charité des autres pour manger, selon le bilan annuel du réseau des banques alimentaires canadiennes présenté mardi.


Parmi ces usagers, 339 000 ou 38% étaient des enfants, selon un rapport de l'organisation.


Après avoir légèrement fléchi en 2011, la fréquentation des banques alimentaires était en hausse de 2,4% en 2012 et 31% par rapport au niveau d'avant la récession de 2008-2009.


Pour 11% des usagers (93 000 personnes), 2012 marquait la première fois où ils avaient recours à des services d'aide alimentaire d'urgence.


En outre, environ la moitié des ménages canadiens qui utilisaient ces services étaient des familles avec des enfants.


« Il est consternant que dans un pays prospère comme le Canada, des milliers d'enfants dépendent des banques alimentaires pour avoir suffisamment de quoi manger chaque mois », a déclaré Katharine Schmidt, directrice des Banques alimentaires du Canada. « Bien que les banques alimentaires fassent ce qu'elles peuvent pour répondre au besoin, trop d'enfants se rendent à l'école l'estomac vide ».

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Auto: 5 réflexes d'entretien préventif

24/01/2015 | Nafi Alibert

Automobilistes, ne laissez pas votre véhicule vous lâcher prématurément à cause d’un entretien négligé.

Mon éducation financière: Pour se servir de sa carte de crédit de manière avisée

08/01/2015 | Les Affaires

On en parle familièrement comme de « l’argent de plastique »… La carte de crédit est devenue quasiment incontournable.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

De tuile en tuile pour Bombardier et des chicanes à prévoir

31/01/2015 | René Vézina

Bombardier fait régulièrement les manchettes depuis le début de l’année mais pas pour les bonnes raisons.

REER ou RVER : lequel choisir ?

31/01/2015 | Dominique Lamy

Faut-il préférer le RVER, ce nouveau venu, au bon vieux REER?

Dix tendances en tourisme pour 2015

Édition du 31 Janvier 2015 | Martin Jolicoeur

S’il existe une industrie qui n’évolue pas en vase clos, c’est bien celle du tourisme. ...