Hausse des prix à la consommation au Québec

Publié le 26/01/2018 à 15:16

Hausse des prix à la consommation au Québec

Publié le 26/01/2018 à 15:16

Par Catherine Charron

123rf.com

Le Québec et le Nouveau-Brunswick sont les deux seules provinces où la hausse de l’indice des prix de la consommation (IPC) d’une année à l’autre a été plus élevée en décembre qu’en novembre selon les derniers chiffres publiés par Statistique Canada. L’IPC a augmenté de 1,8 % au Québec, alors qu’il était à 1,7 % dans les précédentes estimations.


Au Canada, l’IPC a crû de 1,9 % entre décembre 2016 et 2017, soit un peu moins que le 2,1 % observé pour la même période en novembre selon Statistique Canada.


Sept des huit composantes de l’IPC, qui représentent différents secteurs de consommation, ont crû dans les 12 derniers mois se terminant en décembre.


Ce sont les indices de prix du transport et du logement, ayant respectivement progressé de 4,9 % et 1,4 %, qui ont contribué à cette légère augmentation à l’échelle nationale.


Les légumes frais en hausse de 6,9 %, quant à eux, sont les grands coupables derrière la hausse du panier d’épicerie canadien, qui a grimpé de 2 %.


Puisque l’IPC est actuellement sous la barre des 2 % fixée par le gouvernement et la Banque du Canada, l’institution financière continuera d’augmenter ses taux progressivement au cours des prochaines années selon l’économiste spécialisée en économie canadienne de la firme américaine IHS Markit, Arlene Kish.


Ces hausses devraient toutefois rester dans la fourchette cible de la Banque, soit entre 1 % et 3 %, mais seront plus importantes que celles observées dans les dernières années.


Si la tendance se maintient, elle prévoit une hausse des prix de consommation au cours des prochaines années, « car les pressions inflationnistes se multiplient à cause d’une croissance économique plus forte et des salaires plus élevés. »


L’IPC en quelques mots


C’est un indicateur qui permet de surveiller la variation des prix à la consommation payés par les Canadiens selon le coût d’un panier fixe de biens et services. Cet outil sert entre autres à analyser le taux d’inflation et le pouvoir d’achat des consommateurs.


 


Avec la Presse Canadienne


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

L'indice des prix à la consommation grimpe de 2,2%

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, l’IPC a toutefois diminué de 0,1 % en septembre

Éliminer la moitié des autos?

16/10/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Une solution qui nous rendrait plus riches, mais a-t-elle la moindre chance de s'appliquer?

À la une

Les entreprises les plus admirées payent-elles mieux que les autres?

Il y a 49 minutes | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Une étude de Korn Ferry lève le voile sur un secret bien gardé...

Bombardier accuse Mitsubishi d'avoir volé des secrets industriels

Il y a 7 minutes | La Presse Canadienne

Des employés auraient illégalement envoyé à la société japonaise des documents contenant des secrets industriels.

La montée des inégalités est un (mauvais) choix de société (2)

20/10/2018 | François Normand

ANALYSE - Les entreprises doivent mieux partager la richesse, selon des patrons. C'est bien, mais il faut en faire plus.