Hausse des prix à la consommation au Québec

Publié le 26/01/2018 à 15:16

Hausse des prix à la consommation au Québec

Publié le 26/01/2018 à 15:16

Par Catherine Charron

123rf.com

Le Québec et le Nouveau-Brunswick sont les deux seules provinces où la hausse de l’indice des prix de la consommation (IPC) d’une année à l’autre a été plus élevée en décembre qu’en novembre selon les derniers chiffres publiés par Statistique Canada. L’IPC a augmenté de 1,8 % au Québec, alors qu’il était à 1,7 % dans les précédentes estimations.


Au Canada, l’IPC a crû de 1,9 % entre décembre 2016 et 2017, soit un peu moins que le 2,1 % observé pour la même période en novembre selon Statistique Canada.


Sept des huit composantes de l’IPC, qui représentent différents secteurs de consommation, ont crû dans les 12 derniers mois se terminant en décembre.


Ce sont les indices de prix du transport et du logement, ayant respectivement progressé de 4,9 % et 1,4 %, qui ont contribué à cette légère augmentation à l’échelle nationale.


Les légumes frais en hausse de 6,9 %, quant à eux, sont les grands coupables derrière la hausse du panier d’épicerie canadien, qui a grimpé de 2 %.


Puisque l’IPC est actuellement sous la barre des 2 % fixée par le gouvernement et la Banque du Canada, l’institution financière continuera d’augmenter ses taux progressivement au cours des prochaines années selon l’économiste spécialisée en économie canadienne de la firme américaine IHS Markit, Arlene Kish.


Ces hausses devraient toutefois rester dans la fourchette cible de la Banque, soit entre 1 % et 3 %, mais seront plus importantes que celles observées dans les dernières années.


Si la tendance se maintient, elle prévoit une hausse des prix de consommation au cours des prochaines années, « car les pressions inflationnistes se multiplient à cause d’une croissance économique plus forte et des salaires plus élevés. »


L’IPC en quelques mots


C’est un indicateur qui permet de surveiller la variation des prix à la consommation payés par les Canadiens selon le coût d’un panier fixe de biens et services. Cet outil sert entre autres à analyser le taux d’inflation et le pouvoir d’achat des consommateurs.


 


Avec la Presse Canadienne

À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Saputo se déleste d'une importante usine en Australie

18/07/2018 | Julien Arsenault, PC

En la cédant à l'un de ses principaux rivaux dans ce marché, Bega Cheese, pour 244 millions de dollars canadiens.

S’endetter à cause du prix du papier de toilette?

12/06/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Il n’y a pas de petites économies, mais ce n’est pas avec elles qui sauvent des finances qui dérapent.

À la une

Quel est le secret de la réussite à long terme?

BLOGUE. Il tient en un truc aussi simple qu'efficace, qui ne prend que 5 minutes par jour...

Tesla Canada poursuit le gouvernement de l'Ontario

Tesla conteste la décision du gouvernement de Rob Ford d'éliminer les subventions à l'achat de véhicules électriques.

La Vie en Rose achète l'ancienne usine de Mondelez

16/08/2018 | Martin Jolicoeur

La Vie en Rose déménagera son siège social dans l'ancienne manufacture de biscuits Oreo.