Comment les célibataires dépensent-ils leur argent ?

Publié le 08/02/2011 à 10:44, mis à jour le 08/10/2013 à 07:44

Comment les célibataires dépensent-ils leur argent ?

Publié le 08/02/2011 à 10:44, mis à jour le 08/10/2013 à 07:44

Par Olivier Schmouker

La vision de la vie n'est vraiment pas la même. Photo : DR.

Au Québec, 1 ménage sur 3 (33,6%) est composé d’une personne seule. Cette situation concerne nettement plus les femmes (56%) que les hommes (44%). La majorité des personnes vivant seules disposent d’un revenu total brut de moins de 35 000 dollars, selon l’Institut de la statistique du Québec. Fait intéressant, les femmes et les hommes ne dépensent pas leur argent de la même manière…


Ainsi, les célibataires consacrent la moitié de leur budget aux trois principaux postes de dépenses courantes : le logement, l’alimentation et le transport. Ceux-ci accaparent 53% du budget des femmes et près de 48% de celui des hommes.


Les femmes consacrent une part de leur budget plus grande que celle des hommes pour le logement (28% pour elles, 22% pour eux). Mais cette différence s’explique surtout par le fait que les femmes seules ont généralement un revenu inférieur à celui des hommes seuls. Cela étant, le point important à souligner est que, selon l’indicateur d’accessibilité financière au logement défini par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), un ménage qui dépense 30% ou plus de son revenu total en logement (loyer, versements hypothécaires, frais de copropriété, électricité, etc.) présente un «risque élevé» d’être en mauvaise posture financière…


La voiture avant la nourriture, pour les hommes


La différence entre les femmes et les hommes commence à se faire vraiment sentir quand il s’agit de l’alimentation. Ce poste représente 14% du budget des femmes vivant seules, et 12% de celui des hommes, ces derniers consacrant le quart de ce budget en repas au restaurant (contre moins du cinquième pour les femmes).


Enfin, les hommes dédient 14% de leurs dépenses en transport – plus que l’alimentation ! -, alors que les femmes, un peu moins de 11%. Dans la grande majorité des cas (77%), les hommes disposent d’une voiture. Pour les femmes, le pourcentage tombe à 63%.


En ce qui concerne les autres dépenses, les différences sont encore plus flagrantes. Par exemple, les femmes seules dépensent deux fois plus des soins de santé et près de trois plus pour des soins personnels que les hommes.


Autres exemples : les hommes seuls attribuent une part de leur revenu deux fois plus grande à la consommation de tabac et d’alcool que les femmes ; les parts pour l’entretien ménager et les vêtements sont légèrement supérieures ches les femmes ; chez les hommes, les loisirs occupent une place un peu plus grande du budget (5% contre 4%).

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Éliminer la moitié des autos?

16/10/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Une solution qui nous rendrait plus riches, mais a-t-elle la moindre chance de s'appliquer?

La confiance des consommateurs américains s'effrite

12/10/2018 | AFP

L'Université du Michigan révèle dans son estimation préliminaire qu'en octobre, l'indice de confiance a baissé.

À la une

Aluminium: les négociateurs s’activent en coulisse pour mettre fin aux tarifs

Édition du 20 Octobre 2018 | Kévin Deniau

Même si cela n’a pas résolu la question des tarifs, l’entente pour réformer le traité de libre-échange entre...

SuccessFinder : portrait-robot des meilleurs candidats

15:58 | Anne-Marie Tremblay

PME DE LA SEMAINE. «C'est comme si l’on pouvait décortiquer l’ADN du travailleur plutôt que son groupe sanguin. »

Fitzgibbon à l'Économie, Dubé au trésor et Girard aux Finances

15:43 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Le Développement économique régional est confié à la nouvelle députée de Côte-du-Sud, Marie-Ève Proulx.