Assurance voyage sur carte de crédit : sept points à vérifier avant de partir

Publié le 03/08/2010 à 14:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:44

Assurance voyage sur carte de crédit : sept points à vérifier avant de partir

Publié le 03/08/2010 à 14:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:44

Photo : Bloomberg

C'est la veille du grand départ : vos bagages sont prêts, les abonnements aux journaux ont été suspendus, le réfrigérateur est vide. Plus que quelques heures avant les vacances... Malheureusement au dernier moment, une mauvaise otite d'un de vos enfants vous oblige à annuler votre voyage en avion sur la recommandation du médecin. La frustraton atteint son comble lorsque vous constatez que vous êtes incapable de bénéficier de l'assurance de votre carte de crédit.


" Une compagnie d'assurance ne paiera jamais pour quelque chose qui n'est pas spécifié au contrat ", affirme Gilles Lapierre, conseiller à l'information pour l'Ombudsman des assurances de personnes.


Pour éviter ce genre de désagréments, vérifiez les sept aspects suivants.


1 La couverture


Environ 150 cartes de crédit courantes, platine et or offrent de l'assurance voyage, selon l'Agence de la consommation en matière financière du Canada (www.fcac-acfc.gc.ca). Toutefois, on note des variations importantes dans la couverture offerte. Les offres les plus complètes comprennent les accidents, l'annulation ou l'interruption de voyage, l'hospitalisation, les soins médicaux, le retard d'un vol, la perte ou le vol de bagages et l'assurance de voitures louées.


D'autres cartes, comme la MasterCard Bon Voyage Banque Alterna, qui offre seulement l'assurance accidents, proposent une couverture partielle. Certaines, comme la MasterCard BMO Air Miles, offrent des protections optionnelles qui entraînent des coûts additionnels.


2 La compensation


Comme les assurances sur cartes de crédit sont conçues pour satisfaire le public le plus étendu, cela mène parfois à des aberrations. " Ainsi, une carte pourrait vous accorder 1 000 $ pour rapatrier votre auto, alors qu'il en coûtera 3 000 $ ", note Brigitte Roussy, porte-parole de CAA-Québec.


Sans compter que vos besoins pourraient changer avec le temps. Par exemple, pour un étudiant, un dédommagement de 500 $ pour la perte des bagages est réaliste. Mais pour un consultant qui se déplace régulièrement pour le travail, ce montant risque d'être insuffisant.


3 La portée de la protection


La plupart des cartes de crédit conçues pour les grands voyageurs assurent le détenteur, de même que son conjoint et ses enfants. " Toutefois, si vous optez pour une carte qui protège seulement le détenteur et voyagez régulièrement en famille, vous devrez prendre des assurances supplémentaires ", dit Mme Roussy.


En ce qui concerne la destination, à moins d'indications contraires, les assurances sur cartes de crédit s'appliquent aux voyages hors Québec. " Au Québec, ce sont vos assurances personnelles qui priment, comme l'assurance habitation, le régime d'assurance-maladie provincial, etc. ", dit Benoît Villier.


4 Les clauses


Les clauses de couverture varient beaucoup d'une carte à l'autre. Par exemple, les assurances de l'Aventura CIBC Visa Infinite sont valides pour des voyages de 15 jours, par rapport à 48 jours pour la Visa Or Odyssée Desjardins.


Il est important de vous informer sur ces clauses, qui spécifient également les frais couverts. L'assurance-maladie comprend-elle les soins dentaires d'urgence ? La police exclut-elle les soins médicaux dus à une maladie préexistante ? Ces détails sont normalement publiés sur le site Internet des émetteurs. Vous pouvez aussi vous informer auprès de l'assureur qui fournit la protection.


Portez une attention particulière aux termes employés. Par exemple, " une protection pour sept jours consécutifs " indique que vous pourrez faire plusieurs voyages d'une semaine au cours d'une même année, explique Benoît Villier, directeur du développement de l'offre au Mouvement Desjardins. Cependant, sept jours " cumulatifs " signifient que vous n'avez que sept jours assurés par an ".


5 Les frais et les taux d'intérêt


Votre carte de crédit avec assurance voyage pourrait vous coûter au plus 399 $ par an. Mais elle pourrait aussi ne rien vous coûter du tout...


La Visa Or Élégance Desjardins, par exemple, offre une couverture d'assurance complète, sans frais annuels. Seule particularité : elle s'applique pour un voyage de trois jours. " Pour un séjour plus long, vous pouvez augmenter la protection, moyennant un supplément, en appelant l'assureur, Desjardins Sécurité Financière ", dit M. Villier.


Pour ce qui est des taux d'intérêt applicables sur les achats, les avances de fonds et les transferts de solde, ils vont de 5,99 à 21,99 % (certaines cartes offrent des taux plus bas pour cinq ou six mois seulement).


6 Les autres avantages


Dans l'évaluation du coût de vos assurances, n'oubliez pas de tenir compte des autres avantages que vous obtenez grâce à votre carte. Par exemple, plusieurs d'entre elles permettent d'accumuler des points échangeables contre des billets d'avion ou des nuitées à l'hôtel.


D'autres cartes comprennent également une assurance achats, c'est-à-dire une protection contre la perte, le vol ou le bris d'articles payés au moyen de la carte durant les 90 jours qui suivent l'achat, et une prolongation de garantie, qui double celle du manufacturier jusqu'à concurrence d'un an.


Enfin, certaines cartes offrent divers services, comme la réservation d'une chambre d'hôtel, la conciergerie et des avances de fonds en cas d'urgence.


7 Les conditions de réclamation


Règle générale, l'assurance ne s'applique que si vous faites vos arrangements avec la carte. En payant votre vol, vos réservations d'hôtel et la location de voiture avec elle, vous êtes automatiquement protégé. " Mais il y a des exceptions, note Benoît Villier. Par exemple, l'assurance bagages s'applique souvent même si vous prenez votre voiture pour aller aux États-Unis. "


Un service d'assistance téléphonique en cas d'urgence, accessible sans frais, est normalement mis à votre disposition 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.


Mais vous devez respecter la marche à suivre. Par exemple, beaucoup de cartes spécifient que pour obtenir la pleine compensation de vos frais médicaux, vous devez aviser l'assureur avant d'engager les dépenses.


De plus, informez-vous des factures, des ordonnances et des autres documents exigés lorsque la demande de règlement sera présentée. Notez que certaines cartes imposent un délai de 21 jours pour le remboursement, tandis que d'autres paieront certaines dépenses pendant votre séjour.


 

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bombardier : l’art de gagner du temps

Au minimum Bombardier trouve un moyen de faire patienter les investisseurs et leur donnent une nouvelle raison d'espérer

Ecouteurs: Bose porte plainte contre Beats

Il y a 29 minutes | AFP

Bose accule la société rachetée par Apple de violer sa technologie de réduction du bruit.

Ottawa est assis sur plus de 730 millions $ non réclamés par les contribuables

Ottawa est assis sur plus de 730 millions $ de remboursements d'impôt et de chèques du gouvernement non ...