Les primes d'assurance habitation n'ont pas fini d'augmenter

Publié le 27/06/2009 à 10:19

Les primes d'assurance habitation n'ont pas fini d'augmenter

Publié le 27/06/2009 à 10:19

Par Dominique Froment

Après l'essence et le panier d'épicerie, dont les prix sont à la hausse, la prime de votre police d'assurance habitation augmente. Et l'an prochain aussi, disent les assureurs.


"Le secteur de l'assurance habitation n'est pas rentable depuis cinq ans. Cela ne peut pas durer", lance Pierre Lepage, vice-président, assurance des particuliers, d'Intact Assurance (ex-ING Canada). Intact haussera ses primes lors des renouvellements et offrira moins de rabais pour attirer de nouveaux clients, précise M. Lepage.


Chez Desjardins Groupe d'assurances générales, il y aura également des augmentations de primes, confirme Stéphane Mailhot, directeur principal des communications et des relations publiques.


Les assureurs refusent de chiffrer la hausse, qui varie en fonction de plusieurs facteurs; selon qu'il s'agit d'un renouvellement ou d'une nouvelle police, de l'âge de la maison, du secteur géographique, des réclamations de l'assuré, etc. L'augmentation moyenne dépassera l'inflation et même 5 % dans plusieurs cas, précisent les assureurs.


Plus de réclamations liées à l'eau


L'eau est devenue la bête noire des assureurs, explique Yves Fortin, vice-président, assurances des particuliers, assurances de dommages, chez AXA. "En 2001, les dégâts d'eau représentaient 20 % de la valeur des indemnités payées par AXA aux assurés [propriétaires-occupants] alors que cette année, cela sera presque 50 %."


Dans certaines villes ou quartiers, les nombreuses constructions résidentielles des dernières années surchargent les systèmes d'égout et d'aqueduc. Dans d'autres villes, comme Montréal, ces infrastructures sont carrément obsolètes. Les changements climatiques font aussi tomber beaucoup de pluie en peu de temps, ce qui n'aide pas non plus.


Autres éléments qui font grimper la facture : le parc immobilier vieillit, de sorte que les toits sont moins étanches, les coûts de reconstruction augmentent; et davantage d'habitations abritent des appareils électroniques de grande valeur, tels un cinéma maison et un ou plusieurs ordinateurs.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Great-West: une vente mal reçue, l'action perd 5%

Les investisseurs craignent que l'assureur-vie achète un autre gestionnaire de fonds pour rentabiliser Putnam.

Immobilier: cinq trucs d'assurance pour améliorer vos rendements

07/01/2019 | Yvan Cournoyer

BLOGUE INVITÉ. En contrôlant vos dépenses d’assurance, vous pouvez augmenter la valeur de vos immeubles.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.

Faut-il mettre fin au fractionnement de revenu de pension?

15/02/2019 | Daniel Germain

Cette mesure fiscale exclusive aux retraités cache des coûts appelés à grimper.

Le fractionnement de revenu, une stratégie claire-obscure

15/02/2019 | Daniel Germain

Un lecteur s’interroge sur le fractionnement de revenu de retraite. Première d’une paire de chroniques.