Comment établir vos sources de revenu à la retraite

Publié le 27/09/2015 à 10:00

Comment établir vos sources de revenu à la retraite

Publié le 27/09/2015 à 10:00

La plupart d'entre nous épargnons pour la retraite depuis aussi longtemps que nous pouvons nous souvenir. Nous mettons de l'argent de côté régulièrement en déduisant un certain montant de nos salaires pour contribuer à un régime de pension d'employeur ou à un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) collectif, et en cotisant au Régime de pensions du Canada ou du Québec. Nous contribuons périodiquement aux REER et aux comptes d'épargne libre d'impôt. Pour ceux d'entre nous ayant des moyens financiers plus importants, nous pouvons aussi ouvrir des comptes d'épargne-retraite indépendamment de ces régimes.


Il est à espérer que tout cela se traduira par une somme appréciable lorsque vous atteindrez la soixantaine ou lorsque vous déciderez qu'il est temps de prendre votre retraite -- ou au moins de diminuer votre charge de travail pour disposer de plus de temps libre.


Lorsque vient le moment de récolter les bénéfices de votre épargne, rien ne se produit automatiquement. Vous avez du pain sur la planche. Voici ce que vous devez faire, et quand : 


Sécurité de la vieillesse


Quiconque âgé d'au moins 65 ans a droit à une pension fédérale, mais le montant des paiements dépend de combien de temps vous avez vécu au Canada. Si vous résidez au Canada depuis au moins 40 ans, vous avez droit aux avantages maximum, environ 565 $ par mois à l'heure actuelle, et le montant augmente chaque trimestre civil selon le taux d'inflation. Pour recevoir au moins le minimum du programme de Sécurité de la vieillesse (SV), vous devez avoir résidé au Canada depuis au moins 10 ans. Dans certains cas, s'il existe une entente entre le Canada et votre ancien pays de résidence, le nombre de vos années admissibles sera plus élevé.


Même si vous remplissez les conditions pour le montant maximum, cela ne veut pas dire que vous l'obtiendrez. Même si la pension de la SV n'est pas incluse dans votre revenu imposable, une partie ou la totalité peut être récupérée par le gouvernement fédéral si votre revenu net dépasse 71 592 $. Le montant de la récupération augmente à 100 % à partir de 116 103 $ de revenu. Ces montants sont en vigueur de juillet 2015 jusqu'à juin 2016, et augmentent chaque année en fonction de l'inflation.


Le montant récupéré est déduit de chaque chèque. Comme exemple de l'impact de la récupération, si votre revenu net était de 80 000 $ en 2014, votre montant récupéré annuellement devrait être d'environ 1 260 $, ou 15 % de la différence entre le seuil minimum (71 592 $) et 80 000 $. Il existe des techniques de planification fiscale qui peuvent être utilisées pour réduire ou éliminer le montant récupéré.


Vous pouvez différer vos droits à la pension de la SV pendant cinq ans (jusqu'à 70 ans), auquel cas vous recevrez des paiements plus importants. Vos paiements mensuels augmenteront de 0,6 % par mois différé, jusqu'à un maximum de 36 % à l'âge de 70 ans. Cette option est pertinente si vous continuez à travailler après l'âge de 65 ans et que vous seriez assujetti à la disposition de récupération.


Que faire : Service Canada vous enverra une lettre au cours du mois suivant votre 64e anniversaire, pour vous indiquer l'une des deux choses suivantes :


Que vous avez été sélectionné pour bénéficier du processus d'inscription automatique à la pension de la SV, auquel cas vous n'avez rien à faire à moins que les renseignements apparaissant dans la lettre doivent être mis à jour, ou si vous souhaitez repousser l'inscription à une date ultérieure.


Que vous pouvez avoir droit à la pension de la SV et devez remplir le formulaire de demande joint et le retourner.


Ensuite, une fois que vous êtes inscrit au régime, tous les mois de janvier, on vous enverra une Déclaration de revenus pour la pension de la SV à remplir, ainsi qu'un feuillet NR4 qui indique les informations qui doivent être fournies sur le formulaire de Déclaration de revenus.


Supplément de revenu garanti


Une ramification de la pension de la SV, le supplément de revenu garanti est disponible pour les personnes à faible revenu. Vous y avez droit seulement si votre revenu annuel n'est pas plus élevé que les montants suivants :


Si vous êtes célibataire, veuf ou veuve, ou divorcé(e) : 17,136 $


Si votre conjoint ou conjointe reçoit la totalité de la pension de la SV : 22 608 $ (revenu combiné)


Si votre conjoint ou conjointe reçoit les prestations pour les gens âgés de 60 à 64 ans : 31 680 $


Si votre conjoint ou conjointe ne touche pas la pension de la SV : 41 088 $


L'allocation pour les personnes âgées de 60 à 64 ans est une prestation offerte à quelqu'un dont le conjoint bénéficie de la pension de la SV et a droit au Supplément de revenu garanti, assujetti à la limite d'un revenu combiné de 31 680 $, mentionné plus haut.


Que faire : Vous pouvez faire la demande du SRG lorsque vous faites votre demande à la pension de la SV. Si vous n'étiez pas admissible au SRG en ce temps-là, mais par la suite croyez que vous l'êtes, communiquez avec Service Canada pour obtenir un formulaire d'application au SRG.


Régime de pensions du Canada et Régime de rentes du Québec


Contrairement à la pension de la SV, le RRQ (ou RPC pour les résidents non québécois) est disponible seulement à ceux qui ont cotisé au régime par le truchement des déductions salariales par l'employeur (ou, pour les travailleurs indépendants, lorsqu'ils paient leur acompte provisionnel d'impôt sur le revenu). Bien que la plupart des participants au RRQ ou au RPC commencent à recevoir leurs prestations à compter de 65 ans, vous pouvez opter de commencer à les recevoir en tout temps entre 60 et 70 ans. Si vous commencez à en bénéficier avant l'âge de 65 ans, vous devrez toutefois continuer à verser vos cotisations calculées sur votre revenu. Les paiements seront inférieurs si vous commencez à toucher les prestations avant l'âge de 65 ans. De façon semblable, si vous attendez jusqu'après 65 ans, lorsque vous commencez à recevoir les revenus des RPC ou du RRQ, le montant des versements sera plus élevé.


Le montant auquel vous avez droit dépend du montant et du nombre d'années auxquelles vous avez cotisé au régime, et de l'âge auquel vous avez commencé à avoir un revenu. Contrairement à la pension de la SV, les prestations du RPC et du RRQ sont imposables, mais elles ne font pas l'objet d'une clause de récupération par le gouvernement. Pour 2015, le paiement maximum mensuel est de 1 065 $ ou de 12 780 $ annuellement, pour quelqu'un qui commence à recevoir ce revenu à l'âge de 65 ans et qui ne contribue plus au régime.


Veuillez remarquer que jusqu'à 50 % de votre revenu du RPC ou du RRQ peut être redirigé à votre conjoint, sous forme de partage de revenu, ce qui peut résulter en un impôt inférieur à payer entre les deux conjoints.


Que faire : Vous devez effectuer une demande pour toucher le RPC ou le RRQ. Vous pouvez faire la demande en ligne pour le RPC par le truchement d'un compte auprès de Service Canada (si vous n'en avez pas déjà un, vous pouvez en créez un à www.servicecanada.gc.ca, ou en remplissant un formulaire de demande sur papier, qui peut être téléchargé à partir du site Web de Service Canada ou obtenu dans l'un de ses bureaux. Vous devriez faire la demande six mois avant la date à laquelle vous souhaitez commencer à recevoir les versements.


Pour savoir comment faire une demande au RRQ, consultez le site www.rrq.gouv.qc.ca ou rendez-vous à l'un des bureaux de la Régie des rentes du Québec. Vous pouvez faire la demande en ligne auprès de la RRQ ou en utilisant un formulaire papier, et devriez le faire trois mois avant d'avoir besoin de recevoir le revenu du régime.


Convertir votre REER en un FERR ou en une rente


Vous pouvez convertir votre REER en un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou en une rente enregistrée à tout moment jusqu'à la fin de l'année de votre 71e anniversaire. Si vous ne le faites pas avant, votre REER sera désenregistré et tout le montant sera imposé cette année-là. Vous devez faire un retrait annuel minimal de votre FERR, et ce montant augmente chaque année. Par exemple, le minimum est de 5,28 % des actifs du FERR à l'âge de 71 ans, 5,4 % à 72 ans, 5,53 % à 73 ans, et ainsi de suite jusqu'à l'âge de 94 ans, où le retrait minimum plafonne à 20 % cette année-là et les années subséquentes. Il est important de noter que vous pouvez baser vos retraits minimum sur votre âge ou sur celui de votre conjoint.


Certains retraités choisissent la sécurité d'une rente enregistrée, qui fournit des paiements qui typiquement sont garantis pour la vie, ou jusqu'à l'âge de 90 ans. Ces montants peuvent être indexés à l'inflation, et plusieurs autres options sont disponibles. Une rente est achetée auprès d'une compagnie d'assurance-vie. Les rentes n'ont pas été une option populaire pour la conversion d'un REER au cours des dernières années car leurs paiements sont généralement basés sur les taux d'intérêt en vigueur l'année où le contrat de la rente est acheté, et à l'heure actuelle, ces taux n'ont jamais été aussi bas.


Que faire : Communiquer avec les institutions qui détiennent vos REER et remplir les documents nécessaires pour effectuer le transfert à un FERR ou à une rente de retraite. Dans le dernier cas, vous aurez aussi besoin de communiquer avec une compagnie d'assurance-vie, car les rentes sont des produits offerts par les compagnies d'assurance-vie, qui ne sont donc pas vendus par les banques, les sociétés de placements et autres institutions qui ne détiennent pas les licences pour vendre des produits conçus par les compagnies d'assurance-vie.


Pensions d'employeur


Si vous participez au régime de pension d'une compagnie (ou de toute autre organisation), vous commencerez probablement à toucher un revenu à partir de 65 ans, si vous n'avez pas déjà commencé à le faire. Cela signifie que vous êtes un participant avec droits acquis, et que vous avez contribué au régime durant une période de temps spécifiée et avez par conséquent droit à une pension basée sur vos années de service. Un régime de retraite à prestations déterminées effectue des paiements de montants prédéterminés, selon les années de service et un revenu moyen durant les dernières années travaillées. Un régime de retraite à cotisations déterminées fournit un revenu basé sur le montant d'argent détenu dans le compte de pension de l'employé.


Que faire : L'administrateur de la pension de votre employeur (ou votre ancien employeur si la pension est acquise) peut vous guider à travers le processus pour commencer à recevoir votre pension. Communiquez avec les services des ressources humaines de l'employeur pour savoir qui vous devez contacter.


REER immobilisé, CRIF, FRV et FRRI


Dans certains cas, les prestations de retraite d'un ancien employeur peuvent avoir été transférées à un REER immobilisé ou un CRIF (compte de retraite avec immobilisation des fonds), qui est un portefeuille de placement à accès restreint sur lequel vous avez le contrôle des placements, et non les administrateurs du régime de pension. Comme c'est le cas avec un REER, cet argent doit être transféré à un instrument de revenu de retraite avant la fin de l'année de votre 71e anniversaire. Dans ce cas, vos choix sont une rente viagère enregistrée, un fonds de revenu viager (FRV) ou un Fonds de revenu de retraite immobilisé (FRRI), selon la province où vous résidez. Normalement, vous pouvez mettre en œuvre ce transfert dès l'âge de 55 ans. Un FRV et un FRRI fonctionnent de façon semblable à un FERR, sauf qu'ils peuvent aussi être assujettis à des retraits maximum tout autant que des retraits minimum. Dans le cas d'un FRV, à 80 ans, -- une fois encore, selon la province de résidence -- les actifs du FRV peuvent avoir à être utilisés pour acheter une rente viagère.


Que faire : Vérifiez avec l'institution financière qui détient votre CRIF pour connaître vos options. Les informations générales peuvent être trouvées sur les sites Web des institutions financières, comme la Banque Laurentienne et la Financière Sun Life.


Les gouvernements ont aussi des informations en ligne, notamment la Régie des rentes du Québec et la Commission des services financiers de l'Ontario.


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

L'argent qui tue l'amour

07/12/2018 | Daniel Germain

Mais pas de la façon qu’on le croit. Voyons voir.

Un portefeuille d'actions, un héritage parfois compliqué

05/12/2018 | Daniel Germain

Que faire de ces placements qui perdent des plumes durant le processus de succession? Piste de réponse.

À la une

Bourse: Grincheux gâche le décompte de Noël

BLOGUE. Les pros n'ont pas l'humeur à la fête après six semaines de spasmes qui ont évaporé les gains de l'année.

Oubliez la transition, il faut une révolution verte

08/12/2018 | François Normand

ANALYSE - La transition vers une économie verte est trop lente. Un changement de cap majeur s'impose. Voici pourquoi.

Surprise, les taux d’intérêt baissent!

07/12/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ.Les marchés ont le don de surprendre de façons répétitives et inattendues.