• Conférence
  • 4e édition

Sommet sur l'énergie - 2016

Tirez profit de la diversité des projets énergétiques au Québec

26 janvier 2016 de 9h à 16h

TERMINÉ !
,
Plan d'accès
Téléchargez le programme (PDF)
Nouvelle politique énergétique pour le Québec, baisse historique des prix du pétrole, projets d'exploitation de gaz et de pétrole de schiste au Québec, transport des hydrocarbures, projets d'exportation des surplus d'hydroélectricité, développement biomasse, énergies nouvelles et cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre, les enjeux énergétiques sont nombreux et d’une importance capitale pour le développement du Québec.
Transition énergétique ? 
Le 26 janvier prochain, participez au 4e Sommet sur l'énergie présenté par les Événements Les Affaires. 
Découvrez les projets énergétiques qui ont cours présentement et qui se seront développés à moyen terme au Québec :
ABB CANADA – ÉNERKEM – GE CANADA – HYDRO-QUÉBEC – SYSGAZ 
 
Venez rencontrer des dirigeants et des experts engagés dans de multiples filières énergétiques, et préparez-vous à soumissionner des appels d'offres dans des secteurs spécialisés partout au Québec.
Ne manquez pas cette occasion unique de vous informer et de vous démarquer de vos concurrents dans une industrie en pleine transformation.

» Terminé ! Découvrez la prochaine édition.

 

Nouvelle politique énergétique pour le Québec, adoption d'un Plan d'action en électrification des transports 2015-2020, projets d'exportation des surplus d'électricité, projets d'exploitation de gaz et de pétrole au Québec, développement de la biomasse et d'énergies nouvelles, au Québec, actuellement, les enjeux énergétiques sont nombreux.

 

Le 26 janvier prochain, ne manquez pas le 4e Sommet sur l'énergie présenté par les Événements Les Affaires

 

Profitez de cette occasion pour entendre l'allocution spéciale de monsieur Pierre Arcand, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, sur la nouvelle Politique énergétique et l'appui au développement des différentes filières énergétiques du Québec.

 

Découvrez également les projets énergétiques de l'heure et rencontrez des acteurs incontournables du secteur :

 

AIEQ – AQME – AQPER – BORALEX – ENERKEM – GAZ MÉTRO – GE CANADA – HEC MONTRÉAL – JUNEX – MEQ – PÉTROLIA – SYSGAZ – VILLE DE ST-HYACINTHE – VISION BIOMASSE QUÉBEC

 

Venez rencontrer des dirigeants et des experts engagés dans des projets majeurs, et préparez-vous à soumissionner des appels d'offres dans des secteurs spécialisés partout au Québec.

 

Ne manquez pas cette occasion unique de vous informer et de vous démarquer de vos concurrents dans une industrie en pleine transformation.

 

Profitez de la journée de visites du 27 janvier pour découvrir les installations du Centre de valorisation des matières organiques de la Ville de St-Hyacinthe et les méthodes de production industrielle de biocarburants d’Enerkem.

 

 

EN PARTENARIAT AVEC :

 

 


ORGANISATIONS CONFÉRENCIÈRES :

» Association québécoise de la maîtrise de l'énergie

» Association québécoise de la production d'énergie renouvelable

» Association de l'industrie électrique du Québec

» Boralex

» ENERKEM

» Gaz Métro

» GE Canada

» HEC Montréal

» Junex

» Manufacturiers et exportateurs du Québec

» Ministère de l'énergie et des Ressources naturelles

» Ministère Plan Nord

» Pétrolia

» SYSGAZ
» TransCanada

» Ville de St-Hyacinthe

» Vision Biomasse Québec

 

 

NOS EXPOSANTS:

 

» Engie

» Larry Énergie

» Soucy industriel

 

 

 

S'ADRESSE AUX :

 

» Président / PDG / Directeur général 

» Vice-président / Directeur affaires corporatives

» Vice-président / Directeur affaires publiques

» Vice-président / Directeur approvisionnements

» Vice-président / Directeur développement des affaires

» Vice-président / Directeur développement durable

» Vice-président / Directeur environnement

» Vice-président / Directeur finances

» Vice-président / Directeur opérations

» Vice-président / Directeur ventes

 

 

 

 

Besoin d'aide ?

Besoin d'aide ? Vous avez des questions ? Contactez le service à la clientèle
au 514-392-4298 ou evenements@tc.tc

programme de la conférence Téléchargez le programme (pdf)

mardi 26 janvier
  • 7h30
    Accueil des participants et petit déjeuner offert par Engie
  • 8h00
    Mot d'ouverture
  • 8h10
    Une nouvelle politique énergétique à venir pour le Québec
    Pierre Arcand (présence à confirmer)

    Pierre Arcand (présence à confirmer)

    Ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles Ministre
    responsable du Plan Nord Ministre responsable de la région de la Côte-Nord

  • 8h40
    Énergie et Changements climatiques: de la parole à l’action

    L'entreprise développe de nombreux projets énergétiques au Québec et aux États-Unis pour offrir à ses clients des solutions permettant un développement plus durable, en contribuant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.



    Voyez comment ce chef de file en énergie se positionne dans le contexte énergétique nord-américain en changements et voyez comment ce contexte génère de nouvelles occasions d'affaires, où l'innovation peut jouer un rôle prépondérant.



    Découvrez comment l'entreprise :

    - Voit les conclusions de la Conférence de Paris sur les changements climatiques

    - Entend contribuer aux cibles de réduction des émissions de GES au Québec dans le cadre du système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre

    - Innove en concluant la première transaction de crédits compensatoires 100 % québécois

    Sophie Brochu

    Sophie Brochu

    Présidente et chef de la direction
    GAZ MÉTRO

  • 9h10
    D’une ampoule à l’ensemble d’un territoire, l’efficacité énergétique c’est payant
    Pierre Loyer

    Pierre Loyer

    Vice-président développement des affaires et marketing
    ENGIE

  • 9h30
    L'état de l'énergie au Québec en 2016

     

    Le Québec s’inscrit dans un contexte énergétique unique en Amérique du Nord. La province compte notamment sur une énergie électrique à bas prix, elle souhaite accroître ses exportations d'électricité vers les États-Unis et les provinces voisines et projette d'exploiter des gisements d'hydrocarbures. 
    Alors que les prix du pétrole atteignent des creux historiques, que les États-Unis deviennent les plus importants producteurs de pétrole et que de nouvelles technologies permettent de réduire les dépenses en énergie des entreprises, voyez comment le secteur énergétique du Québec se transforme. et découvrez la nouvelle Politique énergétique et le Plan d'action en électrification des transports.
    Apprenez-en davantage sur :
    Les résultats de « L'État de l'énergie au Québec en 2016 » et « Gestion stratégique de l’énergie en entreprise : un portrait de la situation », deux études menées par HEC Montréal 
    Les occasions d'affaires liées aux contrats d'approvisionnements d'Hydro-Québec dans les marchés de l'Ontario, de la Nouvelle-Écosse et du nord des États-Unis
    Les liens entre les conclusions de la Conférence de Paris, les cibles de réduction d'émissions de gaz à effet de serre au Québec et l’éventuelle production d’hydrocarbures dans la province

     

    Le Québec s’inscrit dans un contexte énergétique unique en Amérique du Nord. La province compte notamment sur une énergie électrique à bas prix, elle souhaite accroître ses exportations d'électricité vers les États-Unis et les provinces voisines et projette d'exploiter des gisements d'hydrocarbures. 

     

    Alors que les prix du pétrole atteignent des creux historiques, que les États-Unis deviennent les plus importants producteurs de pétrole et que de nouvelles technologies permettent de réduire les dépenses en énergie des entreprises, voyez comment le secteur énergétique du Québec se transforme. et découvrez la nouvelle Politique énergétique et le Plan d'action en électrification des transports.

     

    Apprenez-en davantage sur :

     

    - Les résultats de « L'État de l'énergie au Québec en 2016 » et « Gestion stratégique de l’énergie en entreprise : un portrait de la situation », deux études menées par HEC Montréal ;

     

    - Les occasions d'affaires liées aux contrats d'approvisionnements d'Hydro-Québec dans les marchés de l'Ontario, de la Nouvelle-Écosse et du nord des États-Unis ;

     

    - Les liens entre les conclusions de la Conférence de Paris, les cibles de réduction d'émissions de gaz à effet de serre au Québec et l’éventuelle production d’hydrocarbures dans la province.

     

  • 10h00
    Pause réseautage
  • 10h30
    L'avenir énergétique du Québec : le point de vue de l'industrie

     

    Dans le contexte de transition énergétique actuel, découvrez comment les acteurs des différentes filières énergétiques conçoivent l'avenir. Voyez ce à quoi ils se préparent et saisissez l'analyse qu'ils font de la nouvelle Politique énergétique du gouvernement du Québec. Découvrez les initiatives qu'ils mettent en œuvre pour maximiser les retombées économiques de leurs activités au Québec : 
    Est-il concevable de miser à la fois sur le développement de technologies propres pour produire des énergies renouvelables et sur l'exploitation des hydrocarbures en Gaspésie et sur l'île d'Anticosti ? 
    Avons-nous les outils adéquats pour mettre en valeur le savoir-faire développé dans les entreprises d'ici ?
    Les surplus d'électricité du Québec sont-ils utilisés à bon escient ? 
    Comment se traduiront les conclusions de la Conférence mondiale des parties à la Convention cadre de l'ONU portant sur les changements climatiques (Paris Climat 2015) au Québec ?

     

    Dans le contexte de transition énergétique actuel, découvrez comment les acteurs des différentes filières énergétiques conçoivent l'avenir. Voyez ce à quoi ils se préparent et saisissez l'analyse qu'ils font de la nouvelle Politique énergétique du gouvernement du Québec.

     

    Découvrez les initiatives qu'ils mettent en œuvre pour maximiser les retombées économiques de leurs activités au Québec : 

     

    - Est-il concevable de miser à la fois sur le développement de technologies propres pour produire des énergies renouvelables et sur l'exploitation des hydrocarbures en Gaspésie et sur l'île d'Anticosti ? 

     

    - Avons-nous les outils adéquats pour mettre en valeur le savoir-faire développé dans les entreprises d'ici ?

     

    - Les surplus d'électricité du Québec sont-ils utilisés à bon escient ? 

     

    - Comment se traduiront les conclusions de la Conférence mondiale des parties à la Convention cadre de l'ONU portant sur les changements climatiques (Paris Climat 2015) au Québec ?

    Daniel Laplante

    Daniel Laplante

    Président-directeur général
    ASSOCIATION DE L'INDUSTRIE ÉLECTRIQUE DU QUÉBEC

    Jean-François Samray

    Jean-François Samray

    Président-directeur général
    ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION D'ÉNERGIE RENOUVELABLE

  • 11h30
    GE : une présence accrue dans le secteur énergétique au Canada

     

    GE possède des usines de production partout au Canada et connaît une croissance importante, notamment dans le secteur de l'énergie. À l'échelle internationale, l'entreprise effectue actuellement l'acquisition des activités « Énergie et réseaux » de l'entreprise Alstom, un important chef de file dans différentes filières énergétiques. 
    Au Canada, GE est présente notamment dans les secteurs du pétrole, du gaz, du biogaz, de l'énergie éolienne et solaire. Elle se spécialise également dans la gestion intelligente de l’énergie et la modernisation des réseaux électriques.
    Découvrez les stratégies futures de GE, et voyez comment :
    L'intégration d'Alstom par GE se concrétisera dans les activités de la société au Canada, et la place qu’on y donnera au savoir-faire québécois.
    Une usine de production de turbines à gaz sera prochainement transférée des États-Unis au Canada. 
    L'entreprise développera ses activités au Québec ; quels seront ses besoins ?

     

    GE possède des usines de production partout au Canada et connaît une croissance importante, notamment dans le secteur de l'énergie. À l'échelle internationale, l'entreprise effectue actuellement l'acquisition des activités « Énergie et réseaux » de l'entreprise Alstom, un important chef de file dans différentes filières énergétiques. 

     

    Au Canada, GE est présente notamment dans les secteurs du pétrole, du gaz, du biogaz, de l'énergie éolienne et solaire. Elle se spécialise également dans la gestion intelligente de l’énergie et la modernisation des réseaux électriques.

     

    Découvrez les stratégies futures de GE, et voyez comment :

     

    - L'intégration d'Alstom par GE se concrétisera dans les activités de la société au Canada, et la place qu’on y donnera au savoir-faire québécois ;

     

    - Une usine de production de turbines à gaz sera prochainement transférée des États-Unis au Canada ; 

     

    - L'entreprise développera ses activités au Québec ; quels seront ses besoins ?

    Simon Olivier

    Simon Olivier

    Vice-président, développement des activités commerciales et d'affaires
    GE CANADA

  • 12h00
    Dîner réseautage
  • 13h15
    Énergie Est, un outil de transition

    Que ce soit suite à l’accord de Paris, la récente politique de réduction des GES adoptée par le gouvernement de l’Alberta ou le système de plafonnement et d’échange mis en place par plusieurs provinces et états, le monde de l’énergie est en mutation. Même avec un plan plus agressif de réduction de notre dépendance aux carburants fossiles, le pétrole reste un incontournable pour quelques décennies encore. Pendant cette période, le remplacement des importations de pétrole brut par nos propres ressources pour les besoins des raffineries de l’est du pays ne peut qu’être bénéfique pour notre économie.



    Voyez comment TransCanada propose de poursuivre le projet Énergie Est tout en respectant cette réalité mais aussi en prenant en compte les préoccupations des différents communautés concernées.

    Louis Bergeron

    Louis Bergeron

    Vice-président, Québec et Nouveau-Brunswick, oléoduc énergie Est
    TRANSCANADA

  • 13h40
    Évolution des projets d'exploration d'hydrocarbures à Anticosti et en Gaspésie

     

    Quelles sont les avancées en matière d’exploration d’hydrocarbures et quelles seront les  prochaines étapes des différents projets en cours. Apprenez-en plus sur les possibilités de distribution des hydrocarbures. 
    Voyez l'état d'avancement des projets :
    Quelles sont les conclusions des campagnes exploratoires ?
    Où en sont les projets et ce qu'ils promettent ?
    Quels seront les besoins des entreprises pétrolières à court, moyen et long terme ?

     

    Quelles sont les avancées en matière d’exploration d’hydrocarbures et quelles seront les  prochaines étapes des différents projets en cours. Apprenez-en plus sur les possibilités de distribution des hydrocarbures. 

     

    Voyez l'état d'avancement des projets :

     

    - Quelles sont les conclusions des campagnes exploratoires ?

     

    - Où en sont les projets et ce qu'ils promettent ?

     

    - Quels seront les besoins des entreprises pétrolières à court, moyen et long terme ?

     

    Introduction par : 

    René Vézina

    Chroniqueur et blogueur, LES AFFAIRES

    Chroniqueur, RADIO-CANADA

  • 13h45
    Le cas de Junex
    Peter Dorrins

    Peter Dorrins

    Président et chef de la direction
    JUNEX

  • 14h05
    Le cas de Pétrolia
    Alexandre Gagnon

    Alexandre Gagnon

    Président-directeur général
    PÉTROLIA

  • 14h25
    Une énergie locale qui répond aux besoins des entreprises d'ici

     

    L'utilisation de la biomasse forestière dans les procédés industriels ou comme combustible pour le chauffage de bâtiments est une technologie en émergence au Québec, bien que déjà largement utilisée en Europe. 
    La biomasse offre des avantages comparatifs majeurs pour les utilisateurs (économie sur la facture énergétique) et pour le Québec par ses retombées en termes de création d’emplois, d’amélioration de la balance commerciale et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
    La biomasse contribue à mettre à profit un savoir-faire et des ressources locales, notamment pour des équipementiers, des opérateurs, des fournisseurs, etc.
    Découvrez des études de cas basées sur :
    l'utilisation de ressources renouvelables et locales ;
    la répondre à des besoins énergétiques particuliers ;
    la réduction de l'utilisation des hydrocarbures.

     

    L'utilisation de la biomasse forestière dans les procédés industriels ou comme combustible pour le chauffage de bâtiments est une technologie en émergence au Québec, bien que déjà largement utilisée en Europe. 

     

    La biomasse offre des avantages comparatifs majeurs pour les utilisateurs (économie sur la facture énergétique) et pour le Québec par ses retombées en termes de création d’emplois, d’amélioration de la balance commerciale et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

     

    La biomasse contribue à mettre à profit un savoir-faire et des ressources locales, notamment pour des équipementiers, des opérateurs, des fournisseurs, etc.

     

    Découvrez des études de cas basées sur :

     

    - L'utilisation de ressources renouvelables et locales ;

     

    - La répondre à des besoins énergétiques particuliers ;

     

    - La réduction de l'utilisation des hydrocarbures.

    Amélie St-Laurent Samuel

    Amélie St-Laurent Samuel

    Coordonnatrice et co-porte-parole
    VISION BIOMASSE QUÉBEC

  • 14h45
    Pause réseautage
  • 15h00
    Implantation d'un réseau de distribution de gaz naturel liquéfié renouvelable au Saguenay—Lac-Saint-Jean

     

    Les projets de production de gaz naturel liquéfié au Québec sont nombreux. La plupart d’entre eux ciblent l'approvisionnement d’entreprises et d’organisations qui n'ont pas accès au réseau traditionnel de gaz naturel.
    Le projet de Corridor régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean vise la construction de petites usines qui permettront de récupérer le biogaz de sites d'enfouissements afin de produire du gaz naturel liquéfié renouvelable (GNL-R) pour la clientèle hors réseau.
    La construction d’une première usine à Dolbeau-Mistassini démarrera au mois de mai 2016. Ce projet de 10 M$ sera suivi par la construction de cinq autres usines d'ici 2020. À terme, ces usines seront raccordées à l’actuelle Route bleue de Gaz Métro, ce qui permettra d’étendre le réseau de distribution de gaz naturel liquéfié aux entreprises et aux organisations du Nord-du-Québec.
    Découvrez :
    La technologie au service des carburants renouvelables : présentation du procédé gaz méthane liquéfié.
    Les solutions mises en avant dans le projet de Corridor régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean
    L’évolution et le positionnement du marché des carburants renouvelables
    Les contraintes du modèle actuel dans la mise en place d’un réseau de distribution de GNL

     

    Les projets de production de gaz naturel liquéfié au Québec sont nombreux. La plupart d’entre eux ciblent l'approvisionnement d’entreprises et d’organisations qui n'ont pas accès au réseau traditionnel de gaz naturel.

     

    Le projet de Corridor régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean vise la construction de petites usines qui permettront de récupérer le biogaz de sites d'enfouissements afin de produire du gaz naturel liquéfié renouvelable (GNL-R) pour la clientèle hors réseau.

     

    La construction d’une première usine à Dolbeau-Mistassini démarrera au mois de mai 2016. Ce projet de 10 M$ sera suivi par la construction de cinq autres usines d'ici 2020. À terme, ces usines seront raccordées à l’actuelle Route bleue de Gaz Métro, ce qui permettra d’étendre le réseau de distribution de gaz naturel liquéfié aux entreprises et aux organisations du Nord-du-Québec.

     

    Découvrez :

     

    - La technologie au service des carburants renouvelables : présentation du procédé gaz méthane liquéfié ;

     

    - Les solutions mises en avant dans le projet de Corridor régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean ;

     

    - L’évolution et le positionnement du marché des carburants renouvelables ;

     

    - Les contraintes du modèle actuel dans la mise en place d’un réseau de distribution de GNL.

    Charles Tremblay

    Charles Tremblay

    Président
    SYSGAZ

  • 15h30
    Boralex : le savoir-faire québécois mis en valeur à l'international

     

    L'entreprise développe, construit et exploite des sites de production d’énergie renouvelable au Canada, en France et aux États-Unis. Elle est d'ailleurs récemment devenue le plus important producteur indépendant d'énergie éolienne terrestre de France. Voyez comment Boralex articule sa stratégie de croissance dans le contexte énergétique nord-américain et européen et comment elle met en valeur le savoir-faire québécois.
    Découvrez la forte expertise interne:
    pour le développement et l'opération d'actifs de production d'énergie
    pour les partenariats développés avec les parties prenantes
    pour de nouveaux projets novateurs à court, moyen et long terme

     

    L'entreprise développe, construit et exploite des sites de production d’énergie renouvelable au Canada, en France et aux États-Unis. Elle est d'ailleurs récemment devenue le plus important producteur indépendant d'énergie éolienne terrestre de France. Voyez comment Boralex articule sa stratégie de croissance dans le contexte énergétique nord-américain et européen et comment elle met en valeur le savoir-faire québécois.

     

    Découvrez la forte expertise interne:

     

    - Pour le développement et l'opération d'actifs de production d'énergie ;

     

    - Pour les partenariats développés avec les parties prenantes ;

     

    - Pour de nouveaux projets novateurs à court, moyen et long terme.

    Patrick Lemaire

    Patrick Lemaire

    Président et chef de la direction
    BORALEX

  • 16h00
    Enerkem : la bioénergie issue du génie québécois amorce son déploiement international

     

    Enerkem a mis au point une technologie unique qui lui permet de produire de l’énergie renouvelable avec des déchets qui ne peuvent être recyclés ou biométhanisés. L'entreprise entreprend actuellement sa croissance internationale avec une série de projets en développement au Québec, en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde pour fabriquer des biocarburants et produits chimiques verts à partir de déchets.
    Voyez comment Enerkem :
    •         Collectionne les financements records et a récemment bouclé un financement de 150 M $ 
    •         Entreprendra dès 2016 la construction de sa prochaine usine à Varennes
    •         Contribue au développement de la bioéconomie en travaillant avec un réseau de plus de 180 fournisseurs innovants du Québec pour la construction de ses usines
    •         Développe et protège sa technologie exclusive, ce qui lui permet d'être un chef de file mondial dans le secteur des biocarburants et produits chimiques renouvelables 

     

    Enerkem a mis au point une technologie unique qui lui permet de produire de l’énergie renouvelable avec des déchets qui ne peuvent être recyclés ou biométhanisés. L'entreprise entreprend actuellement sa croissance internationale avec une série de projets en développement au Québec, en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde pour fabriquer des biocarburants et produits chimiques verts à partir de déchets.

     

    Voyez comment Enerkem :

     

    - Collectionne les financements records et a récemment bouclé un financement de 150 M $ ;

     

    - Entreprendra dès 2016 la construction de sa prochaine usine à Varennes ;

     

    - Contribue au développement de la bioéconomie en travaillant avec un réseau de plus de 180 fournisseurs innovants du Québec pour la construction de ses usines ;

     

    - Développe et protège sa technologie exclusive, ce qui lui permet d'être un chef de file mondial dans le secteur des biocarburants et produits chimiques renouvelables. 

  • 16h30
    ABB Canada : nouvelle direction et nouvelles installations à Montréal
    Nathalie Pilon

    Nathalie Pilon

    Présidente
    ABB CANADA

  • 16h50
    Mot de clôture et fin de la journée conférence
  • 17h00
    Cocktail de réseautage
mercredi 27 janvier
  • 7h30
    Accueil des participants
  • 8h00
    Départ du centre-ville de Montréal
  • 10h00
    Visite Ville de St-Hyacinthe

    Centre de valorisation des matières organiques
    Première ville québécoise à produire du gaz naturel à partir de matières organiques et à l'utiliser pour ses besoins énergétiques, Saint-Hyacinthe valorise le contenu de bacs bruns de 23 municipalités et celui provenant d'entreprises agroalimentaires de la région. La ville a également mis en fonction une station de ravitaillement et un premier parc de véhicules municipaux alimentés au gaz naturel.
    Découvrez les installations de : 
    Réception et de transformation des matières organiques ;
    Production et de purification de biogaz ;
    Ravitaillement des véhicules fonctionnant au gaz naturel. 

    Centre de valorisation des matières organiques

     

    Première ville québécoise à produire du gaz naturel à partir de matières organiques et à l'utiliser pour ses besoins énergétiques, Saint-Hyacinthe valorise le contenu de bacs bruns de 23 municipalités et celui provenant d'entreprises agroalimentaires de la région. La ville a également mis en fonction une station de ravitaillement et un premier parc de véhicules municipaux alimentés au gaz naturel.

     

    Découvrez les installations de : 

     

    - Réception et de transformation des matières organiques ;

     

    - Production et de purification de biogaz ;

     

    - Ravitaillement des véhicules fonctionnant au gaz naturel. 

  • 12h00
    Dîner
  • 13h30
    Visite ENERKEM

    Usine de démonstration de Westbury, en Estrie 
    Enerkem a mis au point un procédé unique au monde qui permet de transformer les déchets qui ne peuvent être recyclés en biocarburants. Dans son usine de Westbury, elle teste les matières premières non traditionnelles proposées par ses clients et ses partenaires. 
    Voyez comment l'usine : 
    Permet à l'entreprise de mettre à l’échelle son procédé en vue de son déploiement commercial complet ;
    Sert au développement de nouveaux produits pour Enerkem ;
    Sert de centre de formation pour les techniciens et les opérateurs. 

    Usine de démonstration de Westbury, en Estrie

     

    Enerkem a mis au point un procédé unique au monde qui permet de transformer les déchets qui ne peuvent être recyclés en biocarburants. Dans son usine de Westbury, elle teste les matières premières non traditionnelles proposées par ses clients et ses partenaires. 

     

    Voyez comment l'usine : 

     

    - Permet à l'entreprise de mettre à l’échelle son procédé en vue de son déploiement commercial complet ;

     

    - Sert au développement de nouveaux produits pour Enerkem ;

     

    - Sert de centre de formation pour les techniciens et les opérateurs. 

  • 15h30
    Retour à Montréal

tarifs et offres promotionnelles

BESOIN D'AIDE ? NOUS SOMMES LÀ.
CONSULTEZ LA FOIRE AUX QUESTIONS
OU APPELEZ-NOUS : (514) 392 4298

Sommet sur l'énergie - 4ème édition

 

26 et 27 janvier 2016


NOS TARIFS

PRIX SECTEUR PRIVÉ ET PARAPUBLIC

 


Jusqu'au 19 nov.
Jusqu'au 17 déc.
Régulier
Conférence 895 $ 995 $ 1195 $
Visites 495 $ 495 $
595 $

 

 

 

PRIX SECTEUR PUBLIC

 


Jusqu'au 19 nov.
Jusqu'au 17 déc.
Régulier
Conférence 695 $ 695 $ 995 $
Visites 445 $
445 $
495 $

 

 

Veuillez mentionner votre « code promo » afin de bénéficier des prix promotionnels en vigueur. Les taxes doivent être ajoutées aux prix affichés.

 

 


Ces activités en petits groupes ont un taux de satisfaction très élevé ! Elles vous permettent d'approfondir vos connaissances sur un sujet plus pointu le lendemain de la conférence. Une excellente façon de tirer le maximum du contenu offert.

S'inscrire maintenant

(514) 392-4298

Taxes en sus.
* Pour bénéficier des prix promotionnels, votre code promo est nécessaire.
Où le trouver ?
Cette conférence est reconnue en vertu de la loi du 1%".