• Conférence
  • 1ère édition

Responsabilité sociale d'entreprise

Alignez votre stratégie RSE à vos objectifs d'affaires et intégrez des pratiques responsables qui ont de l'impact

 

Depuis les dernières années, la responsabilité sociale d'entreprise (RSE) est devenue un élément essentiel et même un avantage concurrentiel. Ainsi, celles-ci s'efforcent de plus en plus d'adopter des comportements responsables et de prendre conscience de leurs impacts sociaux et environnementaux. Toutefois, sous la pression de leurs différentes parties prenantes, les entreprises doivent se rendre à l'évidence : elles doivent en faire plus et intégrer de façon concrète la RSE dans leur stratégie d'affaires. 
Par où commencer pour développer des stratégies RSE véritablement alignées avec les objectifs d'affaires de l'entreprise ? Quel type de changements votre entreprise devrait-elle adopter et à quel rythme ? Comment intégrer efficacement des stratégies RSE dans les processus décisionnels et opérationnels de l'entreprise ?
Le 17 février 2016, participez à la conférence Responsabilité sociale d'entreprise et découvrez des pratiques innovantes et des solutions qui vous permettront de planifier et de structurer votre propre stratégie. Vous pourrez entendre des dirigeants et des gestionnaires qui ont intégré une démarche de RSE cohérente par rapport aux ambitions stratégiques de leur organisation, et développé des outils de gestion de leur performance sociale et environnementale pour rester des chefs de file dans leur industrie. 
Les entreprises suivantes vous offriront une occasion unique de vous inspirer de leurs pratiques innovantes :
BDC - Gaz Métro – Groupe Germain Hôtels – Ivanhoé Cambridge – L'Oréal Canada – Les Ponts Jacques Cartier et Champlain - Loto-Québec – STM – et autres. 
Inscrivez-vous dès maintenant aux deux ateliers pratiques post-conférence, le 18 février. L'un portera sur les outils de mesure pour mieux calibrer une performance RSE, et l'autre, sur les bonnes pratiques pour bâtir une chaîne d'approvisionnement responsable.

 

Depuis quelques années, la responsabilité sociale d'entreprise (RSE) est devenue un élément essentiel, et même un avantage concurrentiel, dans les pratiques de gestion des organisations. Ainsi, celles-ci s'efforcent de plus en plus d'adopter des comportements responsables et de prendre conscience de leur impact social et environnemental. Toutefois, sous la pression de leurs différentes parties prenantes, les entreprises doivent se rendre à l'évidence : elles doivent en faire plus et intégrer de façon concrète la RSE dans leurs objectifs d'affaires et dans leurs processus opérationnels.

 

Par où commencer pour développer des stratégies RSE véritablement alignées sur les objectifs d'affaires de l'entreprise ? Quel type de changements votre entreprise devrait-elle adopter, et à quel rythme ? Comment intégrer efficacement des stratégies RSE dans les processus décisionnels et opérationnels de l'entreprise ?

 

Le 17 février prochain, participez à la conférence Responsabilité sociale d'entreprise et découvrez des pratiques innovantes et des solutions qui vous permettront de planifier et de structurer votre propre stratégie. Vous pourrez entendre des dirigeants et des gestionnaires qui ont intégré une démarche RSE cohérente par rapport aux ambitions stratégiques de leur organisation, et qui ont développé des outils de gestion de leur performance sociale et environnementale pour s’assurer de rester des chefs de file dans leur industrie.

 

 

EN PARTENARIAT AVEC :

 

 

 

ALLOCUTION SPÉCIALE PAR :

Robert Dutton

Président du comité consultatif et entrepreneur-entraîneur

ÉCOLE DES DIRIGEANTS HEC MONTRÉAL et ÉCOLE D'ENTREPRENEURSHIP DE BEAUCE

 

 

 

ORGANISATIONS CONFÉRENCIÈRES :

» Abitibi & co

» Banque de Développement du Canada

» Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD)

» Gaz Métro

» Groupe Germain Hôtels

» Ivanhoé Cambridge

» L'Oréal Canada

» La Tablée des Chefs

» Les ponts Jacques Cartier et Champlain

» Loto-Québec

» Mouvement Desjardins

» Pratt & Whitney Canada

» Société de transport de Montréal

 

 

S'ADRESSE AUX :

» Directeur / gestionnaire en responsabilité sociale

» Directeur / gestionnaire en développement durable

» Directeur / gestionnaire de l'acceptabilité sociale

» Vice-président / directeur des opérations

» Vice-président / directeur de la chaîne d'approvisionnement

» Vice-président / directeur des achats

» Vice-président / directeur de l'exploitation

» Vice-président / directeur des finances

» Directeur des affaires publiques 

» Directeur des communications corporatives

» Directeur relations publiques

» Directeur du développement des affaires

» Directeur du commerce international

» Directeur de la stratégie commerciale

» Gestionnaire de projets d'infrastructures

» Ingénieurs

 

 

 

Besoin d'aide ?

Besoin d'aide ? Vous avez des questions ? Contactez le service à la clientèle
au 514-392-4298 ou evenements@tc.tc

programme de la conférence Téléchargez le programme (pdf)

mercredi 17 février
  • 8h00
    Accueil des participants et petit déjeuner offert par Eureka.cc
  • 8h30
    Mot d'ouverture de la présidente d'honneur
    Laure Waridel

    Laure Waridel

    Directrice exécutive,
    CIRODD

  • 8h45
    Voyez comment L'Oréal fait de la RSE le moteur de ses actions et se positionne comme un influenceur

    En 2013, L’Oréal annonçait une accélération de son programme RSE par l’intermédiaire de son programme « Partager la beauté avec tous ». « En 2020, nous nous engageons à ce que 100 % de nos nouveaux produits démontrent un bénéfice environnemental ou social, et ce, de manière quantifiable, mesurable, vérifiable », précisait alors Jean-Paul Agon, président-directeur général de L'Oréal.
    Comment développer une véritable culture RSE et y associer toutes vos parties prenantes ?
    Comment anticiper les enjeux organisationnels et opérationnels entraînés par de nouveaux engagements d’entreprise en matière de RSE ?
    Comment la direction peut-elle transmettre un message efficace d'adhésion fort aux engagements RSE de l'entreprise ?

    En 2013, L’Oréal annonçait une accélération de son programme RSE par l’intermédiaire de son programme « Partager la beauté avec tous ». « En 2020, nous nous engageons à ce que 100 % de nos nouveaux produits démontrent un bénéfice environnemental ou social, et ce, de manière quantifiable, mesurable, vérifiable », précisait alors Jean-Paul Agon, président-directeur général de L'Oréal.

     

    - Comment développer une véritable culture RSE et y associer toutes vos parties prenantes ?

     

    - Comment anticiper les enjeux organisationnels et opérationnels entraînés par de nouveaux engagements d’entreprise en matière de RSE ?

     

    - Comment la direction peut-elle transmettre un message efficace d'adhésion aux engagements RSE de l'entreprise ?

    Nadia Petrolito

    Nadia Petrolito

    Chef de la direction des communications corporatives,
    L'ORÉAL CANADA

  • 9h15
    Alignez votre stratégie RSE aux priorités stratégiques de votre entreprise et optimisez l'impact de vos initiatives

    Animée par : Diane Bérard, chroniqueuse, LES AFFAIRES
    Pourquoi faire le choix de la RSE ? Comment obtenir l'appui inconditionnel de la haute direction dans sa mise en oeuvre ?
    Comment développer, communiquer et implanter une stratégie RSE ?
    Comment s'assurer que les différentes sphères d'activité de l'entreprise se coordonnent étroitement pour maximiser votre performance RSE ?

    - Pourquoi faire le choix de la RSE ? Comment obtenir l'appui inconditionnel de la haute direction dans sa mise en oeuvre ?

     

    - Comment développer, communiquer et implanter une stratégie RSE ?

     

    - Comment s'assurer que les différentes sphères d'activité de l'entreprise se coordonnent étroitement pour maximiser votre performance RSE ?

     

    Animée par : Diane Bérard, chroniqueuse, LES AFFAIRES

    Christine Babkine

    Christine Babkine

    Directrice, responsabilité sociale d'entreprise,
    IVANHOÉ CAMBRIDGE

    Frédéric Krikorian

    Frédéric Krikorian

    Directeur dévelop. durable, affaires publiques et gouvernementales, GAZ MÉTRO,
    partenaire, SWITCH

  • 10h15
    Pause réseautage
  • 10h30
    Approvisionnement responsable : comment l'arrimer à une approche plus globale d'intégration de développement durable dans les processus décisionnels

     

    En 2014, la STM a mis en place des mesures et des procédures pour accompagner les divisions de sa chaîne d'approvisionnement dans la mise en place de pratiques responsables sur le mode de l’amélioration continue. L'entreprise vise à ce que 90 % de ses contrats en cours incluent des critères de développement durable d'ici 2020.
    Comment mobiliser l'ensemble des intervenants de la chaîne d'approvisionnement autour de pratiques responsables ?
    Comment communiquer vos politiques et vos attentes à vos fournisseurs ?
    Quels sont les outils et les mécanismes de surveillance pour évaluer leur performance ?

     

    En 2014, la STM a mis en place des mesures et des procédures pour accompagner les divisions de sa chaîne d'approvisionnement dans la mise en place de pratiques responsables sur le mode de l’amélioration continue. L'entreprise vise à ce que 90 % de ses contrats en cours incluent des critères de développement durable d'ici 2020.

     

    - Comment mobiliser l'ensemble des intervenants de la chaîne d'approvisionnement autour de pratiques responsables ?

     

    - Comment communiquer vos politiques et vos attentes à vos fournisseurs ?

     

    - Quels sont les outils et les mécanismes de surveillance pour évaluer leur performance ?

    André Porlier

    André Porlier

    Gestionnaire exécutif développement durable,
    SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE MONTRÉAL

  • 11h00
    Partenariats et actions collectives : comment placer la RSE dans une perspective de développement à long terme

     

    À la fin de 2014, le Groupe Germain Hôtels devenait la première chaîne hôtelière à mettre à la disposition de ses clients des bornes de recharge Tesla. Aussi, en collaboration avec des partenaires de choix, le groupe préconise l'utilisation de concepts de construction innovants et de technologies éco-énergétiques dans ses établissements.
    Comment sélectionner les partenaires stratégiques avec lesquels vous faites affaire ?
    Comment mobiliser des acteurs d'horizons divers autour de vos décisions et pratiques à finalité sociale ou environnementale ?

     

    À la fin de 2014, le Groupe Germain Hôtels devenait la première chaîne hôtelière à mettre à la disposition de ses clients des bornes de recharge Tesla. Aussi, en collaboration avec des partenaires de choix, le groupe préconise l'utilisation de concepts de construction innovants et de technologies éco-énergétiques dans ses établissements.

     

    - Comment sélectionner les partenaires stratégiques avec lesquels vous faites affaire ?

     

    - Comment mobiliser des acteurs d'horizons divers autour de vos décisions et pratiques à finalité sociale ou environnementale ?

    Jean-Yves Germain

    Jean-Yves Germain

    Coprésident,
    GROUPE GERMAIN HÔTELS

  • 11h30
    Opérationnalisation de la RSE : comment développer une approche d'intégration du niveau corporatif aux projets d'ingénierie

     

    Avec l’objectif d’opérationnaliser le développement durable, la Société a amorcé en 2015 une réflexion qui mènera à l’établissement de sa stratégie d'entreprise.
    Conférence
    mercredi 17 février 2016
    Frédéric Krikorian
    Directeur,
    développement durable, affaires publiques et gouvernementales
    GAZ MÉTRO
    Comment établir une fondation solide pour mettre en oeuvre une stratégie de développement durable ?
    Quelles approches et quels outils peuvent s'avérer utiles pour opérationnaliser le développement durable dans les projets d'envergure ?

     

    Avec l’objectif d’opérationnaliser le développement durable, la Société a amorcé en 2015 une réflexion qui mènera à l’établissement de sa stratégie d'entreprise.

     

    - Comment établir une fondation solide pour mettre en oeuvre une stratégie de développement durable ?

     

    - Quelles approches et quels outils peuvent s'avérer utiles pour opérationnaliser le développement durable dans les projets d'envergure ?

    Vincent Guimont-Hébert

    Vincent Guimont-Hébert

    Ingénieur, Environnement et responsabilité sociale,
    LES PONTS JACQUES-CARTIER ET CHAMPLAIN

  • 12h00
    Dîner réseautage
  • 13h30
    Vision d'une influenceure

    Madame Pauline D'Amboise a été choisie comme une des 50 personnes les plus influentes du Canada en matière de développement durable de l'organisme Delta Management
     (Clean50, édition 2015), notamment en raison de son engagement dans l'implantation de la politique de DD du Mouvement Desjardins.
    Quelle approche utiliser pour mieux cibler les activités responsables qui ajouteront de la valeur à votre entreprise ?
    Comment sélectionner les indicateurs clés qui vous permettent de mesurer la performance et les bénéfices de vos activités ?

    Madame Pauline D'Amboise a été choisie comme une des 50 personnes les plus influentes du Canada en matière de développement durable de l'organisme Delta Management (Clean50, édition 2015), notamment en raison de son engagement dans l'implantation de la politique de DD du Mouvement Desjardins.

     

    - Quelle approche utiliser pour mieux cibler les activités responsables qui ajouteront de la valeur à votre entreprise ?

     

    - Comment sélectionner les indicateurs clés qui vous permettent de mesurer la performance et les bénéfices de vos activités ?

    Pauline D'Amboise

    Pauline D'Amboise

    Secrétaire générale et vice-présidente, Gouvernance et Responsabilité sociale,
    MOUVEMENT DESJARDINS partenaire, SWITCH

  • 14h00
    Développez des outils novateurs pour mobiliser vos parties prenantes dans une démarche RSE

    En 2012, Loto-Québec a créé une nouvelle vice-présidence consacrée au jeu responsable. Trois ans plus tard, qu'en est-il de l’engagement de l'entreprise d’optimiser les mesures de commercialisation responsable à chaque étape de ses activités ?
    Comment définir et maintenir vos directives en matière de pratiques responsables dans l'ensemble de vos activités névralgiques ?
    Quels sont les outils de mesure qui permettent d’évaluer les niveaux d'engagement et de conformité de vos parties prenantes dans l'application de vos exigences RSE ?

    En 2012, Loto-Québec a créé une nouvelle vice-présidence consacrée au jeu responsable. Trois ans plus tard, qu'en est-il de l’engagement de l'entreprise d’optimiser les mesures de commercialisation responsable à chaque étape de ses activités ?

     

    - Comment définir et maintenir vos directives en matière de pratiques responsables dans l'ensemble de vos activités névralgiques ?

     

    - Quels sont les outils de mesure qui permettent d’évaluer les niveaux d'engagement et de conformité de vos parties prenantes dans l'application de vos exigences RSE ?

    Simon Robert

    Simon Robert

    Directeur de la responsabilité sociétale, vice-présidence au jeu responsable et ,
    LOTO-QUÉBEC

  • 14h45
    Pause réseautage
  • 15h00
    Économie circulaire : comment repenser les modes de production et de consommation

     

    Abitibi & Co, fabricant québécois de canots et kayaks, a choisi de développer ses produits selon des valeurs fondées autour de nouveaux modes de production et de consommation qui permettent soit de donner une nouvelle vie à un produit, soit de rallonger sa durée de vie.
    Comment définir un modèle d'affaires pour soutenir une culture d'entreprise axée sur la gestion du cycle de vie des produits ?
    Quels freins, avantages ou enjeux économiques rencontrez-vous en misant sur un tel modèle d'affaires ?

     

    Abitibi & Co, fabricant québécois de canots et kayaks, a choisi de développer ses produits selon des valeurs fondées autour de nouveaux modes de production et de consommation qui permettent soit de donner une nouvelle vie à un produit, soit de rallonger sa durée de vie.

     

    - Comment définir un modèle d'affaires pour soutenir une culture d'entreprise axée sur la gestion du cycle de vie des produits ?

     

    - Quels freins, avantages ou enjeux économiques rencontrez-vous en misant sur un tel modèle d'affaires ?

    Guillaume Leblanc

    Guillaume Leblanc

    Président fondateur,
    ABITIBI & CO

    Jean-Daniel Petit

    Jean-Daniel Petit

    Cofondateur,
    ABITIBI & CO

  • 15h30
    Entrepreneuriat social : viser le bien commun en faisant des affaires

     

    La Tablée des Chefs offre un service de récupération alimentaire auprès du milieu HRI (hôtels, restaurants, institutions) qui permet de nourrir plus de 400 000 personnes dans le besoin.
    Comment l'entrepreneuriat social redéfinit-il les modèles économiques dominants ?
    Comment reconnaître le futur partenaire d'affaires idéal et quelles sont les étapes pour mettre en oeuvre des activités responsables avec lui ?

     

    La Tablée des Chefs offre un service de récupération alimentaire auprès du milieu HRI (hôtels, restaurants, institutions) qui permet de nourrir plus de 400 000 personnes dans le besoin.

     

    - Comment l'entrepreneuriat social redéfinit-il les modèles économiques dominants ?

     

    - Comment reconnaître le futur partenaire d'affaires idéal et quelles sont les étapes pour mettre en oeuvre des activités responsables avec lui ?

    Jean-François Archambault

    Jean-François Archambault

    Directeur général et fondateur,
    LA TABLÉE DES CHEFS

  • 16h00
    La certification B-Corp : nouveau concept marketing ou véritable vecteur de changement ?

     

    Quelque 1 400 entreprises certifiées B ou B-Corp sont réparties dans une quarantaine de pays et dans plus de 120 secteurs industriels. Au Canada, 150 entreprises ont décroché cette certification, dont la BDC. Leur objectif : transformer leur mode de gestion en accordant autant d’importance aux intérêts écologiques et sociaux qu'aux intérêts financiers.
    Pourquoi la BDC a-t-elle décidé d'obtenir cette certification ?
    En quoi la certification B-Corp diffère-t-elle des autres modèles de reddition de comptes ?

     

    Quelque 1 400 entreprises certifiées B ou B-Corp sont réparties dans une quarantaine de pays et dans plus de 120 secteurs industriels. Au Canada, 150 entreprises ont décroché cette certification, dont la BDC. Leur objectif : transformer leur mode de gestion en accordant autant d’importance aux intérêts écologiques et sociaux qu'aux intérêts financiers.

     

    - Pourquoi la BDC a-t-elle décidé d'obtenir cette certification ?

     

    - En quoi la certification B-Corp diffère-t-elle des autres modèles de reddition de comptes ?

    Craig Ryan

    Craig Ryan

    Directeur, responsabilité sociale d'entreprise,
    BANQUE DE DÉVELOPPEMENT DU CANADA (BDC)

  • 16h30
    Allocution spéciale

    « Votre monde sera un monde de possibilités. Faites-en aussi un monde de responsabilités (…) », disait Robert Dutton à une cohorte de nouveaux diplômés de HEC Montréal il y a quelques années. Reconnu pour son engagement professionnel et ses convictions personnelles, nous lui laissons le dernier mot pour vous convaincre, si nécessaire, d'embrasser la RSE.

    Robert Dutton

    Robert Dutton

    Président du comité consultatif et entrepreneur-entraîneur,
    ÉCOLE DES DIRIGEANTS HEC MONTRÉAL et ÉCOLE D'ENTREPRENEURSHIP DE BEAUCE

  • 17h00
    Fin de la journée conférence
jeudi 18 février
  • 8h30
    Accueil des participants
  • 9h00
    Atelier A : Évaluez la performance de votre stratégie RSE et évoluez dans une logique d'amélioration continue

     

    Souvent, la RSE est considérée comme un coût et non comme un investissement. Les dirigeants veulent savoir ce que la RSE peut réellement leur apporter et de quelle manière elle peut contribuer à la performance financière de leur entreprise. Au-delà du rendement de l’investissement, comment démontrer les bénéfices de chacune de vos activités RSE ? Existe-t-il des outils de suivi pour mieux piloter une stratégie RSE globale et pour en mesurer les performances ?
    Objectifs de l'atelier :
    Établir un diagnostic de votre situation actuelle en matière de performance RSE ;
    Acquérir une connaissance des indicateurs clés essentiels à l'analyse de cette performance ;
    Construire des tableaux de bord pour obtenir une perspective élargie de vos différentes initiatives et du contexte organisationnel ;
    Élaborer une grille de réflexion structurée pour interpréter de façon juste les résultats obtenus afin d'adapter votre stratégie, si nécessaire, et d'influencer les objectifs d'affaires de l'entreprise.
    Pourquoi participer ?
    Parfait équilibre entre la théorie et la pratique, cet atelier pratique vous permettra de choisir vos indicateurs clés de suivi de performance et d'aligner efficacement votre stratégie globale RSE sur les objectifs d'affaires de votre entreprise. Profitez de cet atelier pour découvrir des cas concrets documentés jusqu'à maintenant.

     

    Souvent, la RSE est considérée comme un coût et non comme un investissement. Les dirigeants veulent savoir ce que la RSE peut réellement leur apporter et de quelle manière elle peut contribuer à la performance financière de leur entreprise. Au-delà du rendement de l’investissement, comment démontrer les bénéfices de chacune de vos activités RSE ? Existe-t-il des outils de suivi pour mieux piloter une stratégie RSE globale et pour en mesurer les performances ?

     

    Objectifs de l'atelier :

    - Établir un diagnostic de votre situation actuelle en matière de performance RSE ;

    - Acquérir une connaissance des indicateurs clés essentiels à l'analyse de cette performance ;

    - Construire des tableaux de bord pour obtenir une perspective élargie de vos différentes initiatives et du contexte organisationnel ;

    - Élaborer une grille de réflexion structurée pour interpréter de façon juste les résultats obtenus afin d'adapter votre stratégie, si nécessaire, et d'influencer les objectifs d'affaires de l'entreprise.

     

    Pourquoi participer ?

    Parfait équilibre entre la théorie et la pratique, cet atelier vous permettra de choisir vos indicateurs clés de suivi de performance et d'aligner efficacement votre stratégie globale RSE sur les objectifs d'affaires de votre entreprise. Profitez de cet atelier pour découvrir des cas concrets documentés jusqu'à maintenant.

    Stephanie Hamilton

    Stephanie Hamilton

    Vice-présidente, pratiques d'affaires durables,
    ÉEM GESTION DURABLE

    Mélanie Rousseau

    Consultante principale, Systèmes de gestion et pratiques d'affaires durables,
    ÉEM GESTION DURABLE

  • 12h00
    Dîner réseautage pour les participants inscrits à la journée complète
  • 13h00
    Atelier B : Réduisez vos frais d’exploitation et contrôlez mieux vos risques grâce à une stratégie d'approvisionnement responsable bien planifiée

    Réduction des frais d’exploitation, amélioration des processus et gestion des risques sont quelques-uns des gains importants que procure l’achat responsable aux gestionnaires de chaînes d'approvisionnement. À ceux-là s'ajoute la collaboration avec les fournisseurs, un élément crucial dans un marché interconnecté, mondialisé et sujet à des perturbations qui entraînent parfois des conséquences majeures. Appropriez-vous ce champ d’expertise déjà bien ancré dans les marchés européens, devenu aujourd’hui une exigence de certifications courantes telles qu'ISO 14000.
    Objectifs de l'atelier :
    En savoir plus sur des initiatives de réduction des impacts environnementaux ou sociaux, notamment la diminution des émissions de GES, la gestion des matières résiduelles et le respect des droits des travailleurs.
    Augmenter les bénéfices socio-économiques liés à vos achats grâce au calcul de coûts totaux de propriété et à ceux que vous effectuez auprès du secteur de l'économie sociale.
    Mettre en place des indicateurs de performance pour avoir un meilleur contrôle sur les activités et les coûts de votre chaîne d'approvisionnement responsable.
    Pourquoi participer ?
    Participez à cet atelier interactif et apprenez à vous prémunir des risques liés à votre chaîne d'approvisionnement en vous assurant d'utiliser une stratégie de gestion et d'opération responsable. Obtenez les bons outils pour définir et transmettre les nouvelles exigences que vos fournisseurs devront respecter.

    Réduction des frais d’exploitation, amélioration des processus et gestion des risques sont quelques-uns des gains importants que procure l’achat responsable aux gestionnaires de chaînes d'approvisionnement. À ceux-là s'ajoute la collaboration avec les fournisseurs, un élément crucial dans un marché interconnecté, mondialisé et sujet à des perturbations qui entraînent parfois des conséquences majeures. Appropriez-vous ce champ d’expertise déjà bien ancré dans les marchés européens, et devenu aujourd’hui une exigence de certifications courantes telles qu'ISO 14000.

     

    Objectifs de l'atelier :

    - En savoir plus sur des initiatives de réduction des impacts environnementaux ou sociaux, notamment la diminution des émissions de GES, la gestion des matières résiduelles et le respect des droits des travailleurs.

    - Augmenter les bénéfices socio-économiques liés à vos achats grâce au calcul de coûts totaux de propriété et à ceux que vous effectuez auprès du secteur de l'économie sociale.

    - Mettre en place des indicateurs de performance pour avoir un meilleur contrôle sur les activités et les coûts de votre chaîne d'approvisionnement responsable.

     

    Pourquoi participer ?

    Participez à cet atelier interactif et apprenez à vous prémunir des risques liés à votre chaîne d'approvisionnement en vous assurant d'utiliser une stratégie de gestion et d'opération responsable. Obtenez les bons outils pour définir et transmettre les nouvelles exigences que vos fournisseurs devront respecter.

    Anne-Marie Saulnier

    Anne-Marie Saulnier

    Directrice,
    ECPAR

  • 16h00
    Fin des ateliers

tarifs et offres promotionnelles

BESOIN D'AIDE ? NOUS SOMMES LÀ.
CONSULTEZ LA FOIRE AUX QUESTIONS
OU APPELEZ-NOUS : (514) 392 4298

Responsabilité d'entreprise

17 et 18 février 2016

 

 

NOS TARIFS

PRIX PROMOTIONNELS ET RÉGULIERS

 


Jusqu'au 17 déc.
Jusqu'au 28 jan.
Régulier
Conférence 695 $ 845 $ 995 $
Ateliers (ch.) + 395 $ + 445 $ + 495 $

 

Veuillez mentionner votre « code promo » afin de bénéficier des prix promotionnels en vigueur.
Les taxes doivent être ajoutées aux prix affichés.

 

 

Ces activités en petits groupes ont un taux de satisfaction très élevé ! Elles vous permettent d'approfondir vos connaissances sur un sujet plus pointu le lendemain de la conférence. Une excellente façon de tirer le maximum du contenu offert.

S'inscrire maintenant

(514) 392-4298

Taxes en sus.
* Pour bénéficier des prix promotionnels, votre code promo est nécessaire.
Où le trouver ?
Cette conférence est reconnue en vertu de la loi du 1%".