• Conférence

Marché du carbone

Les impacts financiers, légaux et environnementaux

 

Le système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre (SPEDE) du gouvernement du Québec est entré en vigueur le 1er janvier 2013 pour les grands émetteurs. Pour les entreprises québécoises, l'heure n'est plus seulement à la conformité : il s'agit de définir une véritable stratégie de gestion du carbone.

 

Cette conférence sur le marché du carbone fera suite à la première enchère du gouvernement du Québec, au début de novembre 2013. Nous aurons donc un véritable signal des prix et une bonne idée du comportement du marché québécois.

 

Nous souhaitons donc nous adresser aux experts en finance et en droit auxquels les experts en environnement font appel pour développer les stratégies de gestion du carbone au sein des entreprises et des organisations.

 

Un rendez-vous à ne pas manquer pour profiter des enseignements d’acteurs influents dans le domaine.

 

 

 

ORGANISATIONS CONFÉRENCIÈRES :

 

» Cascades

 

» Climate Action Reserve

 

» HEC Montréal

 

» Ministère du développement durable, de l'environnement, de la faune et des parcs

 

» Ministère des finances et de l'économie

 

» Norton Rose Fulbright

 

» Parachem

 

» Rio Tinto Alcan

 

» Suncor Énergie

 

 

 

S'ADRESSE AUX :

» Présidents / Vice-présidents / Directeurs exécutifs

» Vice-présidents / Directeurs environnement

» Vice-présidents / Directeurs développement durable

» Vice-présidents / Directeurs des finances

» Vice-présidents / Directeurs affaires juridiques

» Vice-présidents / Directeurs opérations

» Vice-présidents / Directeurs approvisionnements

 

 

*Formation reconnue parle Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire, pour une durée de 14 h 30 heures.

programme de la conférence Téléchargez le programme (pdf)

lundi 18 novembre
  • 13h30
    ATELIER A : L’abc du marché du carbone pour les grands émetteurs : le rôle des financiers et des intervenants en droit et en environnement

    Pourquoi cet atelier est-il destiné aux intervenants en finances, en droit et en environnement ? Pour leur permettre de saisir rapidement leurs rôles et leurs contributions devant les obligations environnementales de l’entreprise.

     

    Les sujets suivants seront abordés :

    Qu’est-ce que le système de plafonnement et d’échange de droits d’émission ?

    Qu’est-ce que le marché du carbone ?

    Quelles sont les options des grands émetteurs en matière de gestion du carbone ?

    Quelles sont les incidences financières et légales des obligations environnementales ?

    Quels sont les rôles des financiers et des experts légaux dans les projets d’efficacité énergétique et de réduction de GES ?

    Quels sont les rôles des experts des opérations et des approvisionnements dans la gestion du carbone ?

    Quelles stratégies adopter devant les choix de réduction de GES et les options du marché du carbone ?

    Quelles sont les occasions associées au marché du carbone ?

    Comment transiger sur le marché du carbone ?

    Que peut-on vendre, que doit-on acheter ?

    Comment se faire accompagner ?

     

    Pourquoi participer ?

    Cet atelier mettra en lumière les éléments à considérer dans l’établissement d’une stratégie de gestion du carbone au sein de l’entreprise. On y déterminera le rôle et la contribution des divers experts maintenant interpellés afin que les grandes entreprises émettrices de GES se conforment aux nouvelles exigences.

    Bertrand Fouss

    Bertrand Fouss

    Directeur stratégie et innovation
    COOP CARBONE

    Mustapha Ouyed

    Mustapha Ouyed

    Directeur développement des affaires
    GOLDER ASSOCIÉS

mardi 19 novembre
  • 8h00
    Accueil des participants
  • 8h30
    Mot d'ouverture
    Denis Leclerc

    Denis Leclerc

    Président et chef de la direction
    ÉCOTECH QUÉBEC

  • 8h45
    Quand on abaisse le plafond, peut-on se cogner la tête ?

    Le Québec s’est donné des objectifs historiquement et mondialement ambitieux pour ses cibles de réduction de GES, et la portée de son marché du carbone est sans précédent sur terre.

    A-t-on bien compris les implications de telles cibles, notamment financières ?

    Les entreprises et les particuliers sont-ils bien informés et prêts à se soumettre à tel régime ?

    N’aurait-il pas lieu, comme c’est discuté en Californie, d’installer certaines soupapes de sécurité, pour éviter au SPEDE d’éclater, en cas de trop fortes hausses du prix de la tonne de carbone ?

  • 9h15
    Le marché du carbone : où en sommes-nous et où allons-nous ? Une mise à jour des derniers développements du SPEDE et des mécanismes du marché du carbone.

    Quels sont les derniers ajustements réalisés par le gouvernement du Québec ?

    Comment le Québec est-il réellement synchronisé avec la Californie ?

    Quelles sont les leçons retenues de la première enchère du gouvernement du Québec ?

    Jean-Yves Benoît

    Jean-Yves Benoît

    Directeur, Direction du marché du carbone, Bureau des changements climatiques
    MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA FAUNE ET DES PARCS

  • 10h30
    Le marché du carbone en Californie

    Quel est le rôle du Climate Action Reserve dans le système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre ?

    Quels enseignements tirer des premières enchères de la Californie ?

    Quel est le futur des crédits compensatoires dans le marché californien ?

    Comment les compagnies québécoises peuvent-elles participer au marché des crédits compensatoires ?

     

    Cette conférence sera présentée en anglais.

    Gary Gero

    Gary Gero

    Président
    CLIMATE ACTION RESERVE

  • 11h30
    Le marché du carbone : des transactions boursières efficaces
    Yves Legault

    Yves Legault

    Formateur, IC2E et Directeur général NATIONAL ÉCOCRÉDIT

  • 13h30
    Le point de bascule entre projets de réduction de GES et achats de crédits carbone : comment se définit la stratégie au sein de l’entreprise ?

    Quels sont les difficultés à prévoir, les éléments à anticiper, le rendement des investissements ?

    Quelle stratégie environnementale privilégier à long terme ?

    Quelles sont les considérations financières dans la stratégie de réduction des GES et de vente ou d’achats de crédits ?

    Quels sont les éléments juridiques à ne pas omettre dans une transaction sur le marché du carbone ?

    Quels éléments sont à considérer pour des décisions stratégiques et un rendement des investissements porteurs ?

    Myriam Blais

    Myriam Blais

    Coordonnatrice des technologies vertes et changements climatiques,
    MINISTÈRE DES FINANCES ET DE L’ÉCONOMIE

    Jean Piette

    Jean Piette

    Associé principal
    NORTON ROSE FULBRIGHT

    Michael Kandravy

    Michael Kandravy

    Conseiller principal, affaires réglementaires
    SUNCOR ÉNERGIE

    André Brunelle

    André Brunelle

    Directeur général
    PARACHEM

  • 15h00
    Comment la lutte aux changements climatiques se concrétise-t-elle dans une entreprise de l’envergure de Rio Tinto Alcan ?

    Comment les enjeux des changements climatiques sont-ils stratégiquement traités au sein de l’organisation ?

    Quels rôles jouent les financiers en ce qui concerne les activités et les projets de réduction de GES ?

    Quelle est la structure de l’interface environnement/finances pour ce type de projets ?

    Sonia Lacombe

    Sonia Lacombe

    Directrice changements climatiques
    RIO TINTO ALCAN

  • 15h45
    Une initiative porteuse d’efficacité énergétique : le cas de Cascades

    Quelles sont les mesures mises en place ?

    Quelles stratégies ont été adoptées et quels sont les rôles assumés par les employés ?

    Quelles solutions novatrices ont été intégrées à la stratégie d’entreprise pour favoriser l’efficacité énergétique et réduire les émissions de GES ?

    Léon Marineau

    Léon Marineau

    Vice-président, environnement
    CASCADES

mercredi 20 novembre
  • 9h00
    ATELIER B : Le marché volontaire du carbone est-il accessible aux petits émetteurs ?

    Le marché du carbone qui vise les entreprises réglementées est en place au Québec depuis le 1er janvier 2013. Toutefois, plusieurs entreprises du Québec ne sont pas réglementées, et les efforts qu’elles réalisent sur le plan de l’efficacité énergétique peuvent être valorisés monétairement sur le marché volontaire du carbone.

     

    Une des façons d’y parvenir est de regrouper les réductions de GES engendrées par de petits projets, afin de les convertir en titres carbones et de les vendre en un seul bloc aggloméré. Cette stratégie a été mise en oeuvre dans le cadre d’une Communauté durable et sera présentée au cours de cet atelier.

     

    Les sujets suivants seront abordés :

    Comment se définit le marché volontaire par rapport au marché réglementé ?

    Peuvent-ils être complémentaires ?

    Quels types de projets peuvent générer des réductions de GES admissibles à un projet Communauté durable ?

    Quels titres carbones peuvent être écoulés sur le marché volontaire du carbone ?

    Comment s’assurer de l’obtention de crédits de qualité, et donc, d’une valeur unitaire plus élevée ?

    Quels sont les coûts à prévoir pour mettre en marché des titres de qualité afin d’optimiser les revenus carbone ?

    Peut-on déterminer un retour sur l’investissement ?

    Peut-on agréger les réductions GES de divers projets ?

    Pourquoi s’engager dès maintenant ?

     

    Pourquoi participer ?

    À la fin de cet atelier, vous comprendrez le fonctionnement du marché volontaire du carbone, et vous connaîtrez les éléments essentiels à la mise en oeuvre de projets d’efficacité énergétique et de réduction des émissions de GES qui pourront se traduire par des crédits carbone. Vous pourrez participer à la réalisation de projets dont les retombées économiques et sociales sont liées aux changements climatiques.

    Martin Clermont

    Martin Clermont

    Président-directeur général
    SOLUTIONS WILL

tarifs et offres promotionnelles

BESOIN D'AIDE ? NOUS SOMMES LÀ.
CONSULTEZ LA FOIRE AUX QUESTIONS
OU APPELEZ-NOUS : (514) 392 4298

Marché du carbone

19 novembre 2013

 

*Formation reconnue parle Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire, pour une durée de 14 h 30 heures.

 

 

NOS TARIFS

PRIX PROMOTIONNELS ET RÉGULIERS

 


Jusqu'au 19 sept.
Jusqu'au 17 oct.
Régulier

Atelier A

Pré-conférence

+ 445 $ + 445 $ + 495 $
Conférence
 795 $ 895 $  995 $

Atelier B

Post-conférence

+ 445 $ + 445 $ + 495 $

 

Veuillez mentionner votre « code promo » afin de bénéficier des prix promotionnels en vigueur.
Les taxes doivent être ajoutées aux prix affichés.

 

PRIX FONCTION PUBLIQUE ET OBNL

 

 Réguliers
Conférence 795 $
Atelier (ch.) 395 $

 

 

OFFRE SPÉCIALE et LIMITÉE

Profitez d'une OFFRE 2 pour 1 jusqu'au 17 octobre 2013

 

Inscrivez-vous à la programmation complète (conférence + ateliers) et la participation de votre collègue est gratuite ! Valide sur les prix réguliers.

 

 

 

RABAIS DE GROUPE

Invitez vos collègues et profitez de rabais avantageux !

 

25%
6 personnes et plus !
20%
4 ou 5 personnes
15%
2 ou 3 personnes


Les rabais de groupe ne sont pas cumulables aux rabais en vigueur.

 

 

 

2 façons de s'inscrire :

 

1) En ligne, en cliquant sur le bouton JE M'INSCRIS

2) Par téléphone, au 514-392-4298

 

 

 



Besoin d'aide ?

Besoin d'aide ? Vous avez des questions ? Contactez le service à la clientèle
au 514-392-4298 ou conferences@tc.tc

S'inscrire maintenant

(514) 392-4298

Taxes en sus.
* Pour bénéficier des prix promotionnels, votre code promo est nécessaire.
Où le trouver ?
Cette conférence est reconnue en vertu de la loi du 1%".